Six semaines déjà, que nous méditons ensemble sur la résolution de conflits dans les relations! 🎉 Je rends grâces à Dieu pour ce qu’Il a mis sur nos coeurs depuis le début de la série!

On a vu que la clé essentielle dont nous avons besoin pour bien gérer les conflits comme “artisans de paix”, c’est la sagesse et on a partagé 15 passages bibliques importants sur la résolution des conflitsPuis on a commencé à voir ensemble 7 conseils simples pour résoudre un conflit.

Conseil N°1: Faire le premier pas!  C’est la sagesse de Dieu pour gérer efficacement les conflits dans les relations et vivre en paix.  Plus de détails ici.

Conseil N°2: Demander la sagesse à Dieu, avant d’approcher la personne. En savoir plus

Une fois que tu as pris la décision de prendre l’initiave et reçu la sagesse de Dieu, tu es prêt.e à avoir ta “conférence de paix” avec l’autre. Et à ce moment-là, applique le 3e conseil, que voici.

Troisième conseil: Commence par admettre tes torts!

Si tu veux diffuser la tension dans le conflit, ne commence pas la conférence de paix par des accusations ou par expliquer à l’autre comment il/elle t’a blessé. On a tous un peu tendance à faire cela mais ça n’aide pas en réalité. L’autre aura tendance à se mettre sur la défensive, et ce qui va détourner votre attention du vrai problème lors de l’échange.

L’objectif de la conférence de paix n’est pas de régler ses comptes, d’écraser ou dominer l’autre, ou de lui montrer à quel point tu es meilleur.e que lui/elle. L’objectif, c’est la paix et la réconciliation

Ça fait toute la différence.

Commence par admettre ta part de responsabilité, même si le conflit est à 99.99% de la faute de l’autre. Il y a toujours quelque chose à confesser quand on y réfléchit bien.

Donc au lieu d’accuser, de t’excuser, d’attaquer, ou de blâmer l’autre, fais d’abord le point sur ce qui se passe en toi.

Parenthèse: Je précise que l’approche est différente quand on est dans une relation dans laquelle il y a infidélité ou adultère, manipulation, gaslighting, ou abus. C’est important de prendre conscience de sa part de responsabilité, de ce qui, en nous, donne l’opportunité à l’autre d’abuser de nous ou de nous manipuler; et l’approche pour la gestion des conflits dans ce contexte est différente. – Je referme la parenthèse.

2 Causes de conflits dans les relations

La Bible présente deux raisons majeures pour lesquelles nous avons des conflits qui perdurent.

La première cause de conflit, c’est l’égocentrisme.

On s’irrite difficilement contre les gens quand on est rempli d’amour, de paix, bref, de Christ. On peut s’irriter contre le péché qui détruit nos relations, contre l’ennemi, sans s’irriter contre l’autre.

Par contre, quand on est rempli de soi-même, quand on est centré sur soi, tout peut nous énerver, nous mettre en colère ou nous irriter. Quand on rempli de soi-même, on est facilement blessé par l’autre.

D’où proviennent les conflits et les querelles entre vous ? N’est-ce pas des désirs égoïstes qui combattent sans cesse en vous ? (Jacques 4:1)

Je paraphrase:

Quelle est la cause de vos conflits et de vos querelles les uns avec les autres, à votre avis?  Pensez-vous qu’ils arrivent par hasard ? Réfléchissez-y à deux fois. La bataille ne commence-t-elle pas à l’intérieur de vous lorsque vous vous battez pour que les choses se passent comme vous voulez et pour satisfaire vos propres désirs ?

Tout dépend donc de ce qui est en nous. Quand on est en paix avec soi-même et avec Dieu, on s’irrite difficilement contre les autres. En fait, la véritable source de querelle et de stress dans nos vies vie n’a rien à voir avec les gens. Tout dépend de ce qui se passe en nous, de nos désirs.

Il y a beaucoup de choses qui ont besoin d’être changées autour de nous et dans nos relations, c’est clair, mais on peut être en désaccord avec certaines choses sans que cela ne nous bouleverse, sans être contrarié. On peut être en désaccord sans être angoissé, en détresse, ou sans perdre sa paix intérieure.

Une des raisons pour lesquelles nous avons des querelles, c’est parce qu’on ne pense souvent qu’à nous. On cherche plus à avoir raison qu’à gagner l’autre et à restaurer la relation.

La deuxième cause de conflit dans les relations, c’est l’orgueil. 

Les personnes humbles se blessent rarement. Les personnes orgueilleuses se font blesser tout le temps. Quand l’ego est blessé, il y a un conflit. 

C’est seulement par orgueil qu’on excite des querelles, mais la sagesse est avec ceux qui écoutent les conseils. (Proverbes 13:10)

Pense à un conflit dans lequel tu es en ce moment dans lequel rien n’avance. Tout semble bloqué, chacun campe sur ses positions. Voici une phrase secrète et miraculeuse qui te permettra de sortir de l’impasse. Effet garanti, quel que soit le conflit. Prêt.e ? Alors, la voici: “Je suis désolé. Je ne pensais qu’à moi.”

C’est une phrase miracle à mémoriser et à dire, quand on commence à être sur la défensive, distant et exigeant dans la relation.  

La raison pour laquelle il est essentiel d’apprendre à dire, “je suis désolé. Je ne pensais qu’à moi”, c’est parce qu’on a tous ce qu’on appelle des angles morts; des faiblesses qu’on ne voit pas, dont on n’a pas conscience, et que les gens autour de nous voient clairement.

C’est la raison pour laquelle nous devons venir dans un conflit avec un cœur humble, et commencer par nos propres torts.

Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’oeil de ton frère et ne remarques-tu pas la poutre qui est dans ton oeil? Ou comment peux-tu dire à ton frère: ‘Laisse-moi enlever la paille de ton oeil’, alors que toi, tu as une poutre dans le tien? Hypocrite, enlève d’abord la poutre de ton oeil, et alors tu verras clair pour retirer la paille de l’oeil de ton frère. (Matthieu 7:3-5)

Je paraphrase:

Pourquoi se concentrer sur les défauts de la vie de quelqu’un d’autre et ne pas remarquer les défauts flagrants de la sienne ?  Comment pouvez-vous dire à votre ami : “Laisse-moi te montrer où tu as tort”, alors que vous êtes encore plus coupable ? N’est-ce pas hypercritique et hypocrite? Reconnaissez et traitez d’abord vos propres “angles morts”, puis vous serez capable de traiter l'”angle mort” de votre ami. 

Ouch!

Alors commence par enlever la poutre (le gros truc) dans ton oeil, ensuite tu pourras dealer avec les défis de l’autre!

Poses-toi par exemple les questions suivantes: ce problème est-il dû à mon insensibilité? Mon indifférence ? Mon irresponsabilité ? Suis-je au contraire trop sensible ? Ingrat.e? Trop exigeant.e ? Ai-je aimé cette personne que Dieu me le demande ?

Fais une évaluation honnête de toi-même et commence la conférence de paix en admettant tes torts.

Une fois que tu auras confessé ta part du problème, une grande partie du conflit sera résolu et le 4e conseil, qu’on verra en détail la semaine prochaine, prendra tout son sens !

A suivre…

Partage-moi tes refléxions et expériences dans l’espace commentaires ci-dessous. Envoie-moi témoignages et questions en inbox!

Bénédictions,

Aisha


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Connectez avec la communauté des abonnés sur Facebook | Twitter | YouTube | InstagramRéserver une session de coaching | S’inscire au Bootcamp

4 Shares:
5 comments
  1. Bonjour j’ai pris le temps de parcourir cette article. Je suis d’accord avec vous que l’une des cause des conflits dans le couple c’est l’orgueil. Vous avez proposé une solution qui est de faire le premier pas. Je parle par expérience personnelle. Quand on ce retrouvé entrain de faire le premier pas tout le temps ( que tu es raison ou pas ) Juste pour avoir la paix, ça ne vient fatigant et la femme commence a te mépriser d’avantage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous Aimerez Aussi