Paroles de Grâce

Vos paroles peuvent détruire ce que vous essayez de construire dans votre foyer

Écrit par Aisha

La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; quiconque l’aime en mangera les fruits. (Proverbes 18:21)

Ce verset révèle la puissance de la langue et montre que nos paroles ont le pouvoir de créer la vie ou la mort autour de nous, dans nos relations, nos projets, etc. C’est vrai, en particulier dans les relations.

Vos paroles ont le pouvoir de construire ou de détruire vos relations, votre foyer.

La parole est une semence. Par votre langue, vous pouvez semer la vie ou la mort dans votre famille; vous pouvez changer l’atmosphère de votre mariage, vous pouvez influencer le cours de vos relations! C’est pourquoi, lorsque vous passez par des circonstances difficiles, ne décrivez pas vos circonstances. Ne faites pas l’éloge de vos circonstances. Déclarez plutôt ce que vous voulez voir se manifester. Comme un enfant bien-aimé, imitez Dieu (Ephésiens 5:1). Comme Lui, appelez à l’existence qui n’existe pas. Libérez votre foi!

Quelque fois, lorsque les choses vont mal, on a tendance à se plaindre, à prononcer des paroles négatives. Mais ces paroles ont pour effet d’établir les choses pour lesquelles on se plaint et par les maintenir dans nos vies. La vérité, c’est que vous pouvez changer le cours des choses en déclarant le contraire de ce que vous voyez. Alors si vous aviez tendance à vous plaindre et à critiquer, changez les paroles négatives que vous proclamez tous les jours en bien. Déclarez ce que vous voulez voir se manifester. Déclarez la Parole de Dieu. Déclarez la vie. Votre foyer, votre conjoint et vos enfants en seront positivement impactés! Vous finirez par voir ces bonnes choses que vous déclarez s’accomplir dans les différents domaines de votre vie, si vous semez de bonnes paroles avec persévérance.

C’est du fruit de sa bouche que l’homme rassasie son corps, C’est du produit de ses lèvres qu’il se rassasie. (Proverbes 18 : 20)

En effet, il vous arrive que ce que vous avez préalablement médité, proclamé. Vous avez le pouvoir d’influencer votre vie et celle des générations après vous par le moyen de vos paroles.

Voilà pourquoi la colère de Dieu s’exprime lorsque que nous murmurons ou sommes plaintifs. Pourquoi? Car celui qui se plaint décrit les circonstances et se montre donc incrédule. Celui qui se plaint constamment crée une atmosphère délétère dans son foyer, autour de lui; car alors tout son environnement s’active pour accomplir les paroles négatives qu’il a prononcées, afin d’établir ces choses et les maintenir dans le temps.

Jusqu’à quand laisserai-je cette méchante assemblée murmurer contre moi? J’ai entendu les murmures des enfants d’Israël qui murmuraient contre moi. Dis-leur: Je suis vivant ! dit l’Eternel, je vous ferai ainsi que vous avez parlé à mes oreilles. (Nombres 14 : 27-28)

Quelle parole puissante! Au travers de ce passage dans la Bible, Dieu montre l’extrême importance des paroles que nous confessons…

Mon frère, ma soeur, la Parole de Dieu, sur nos lèvres, est une arme, une épée, un marteau. Face aux vents contraires dans nos vies, dans nos foyers, ne restons pas silencieux(ses). Ne parlons pas négativement. Ne parlons pas DE nos circonstances. Parlons plutôt À nos circonstances. Remplissons nos bouches de bénédictions qui proviennent de la Parole de Dieu et arrosons-en nos vies! Cette semence portera de bons fruits!

Je connais beaucoup de chrétiens qui se plaignent sans arrêt et qui sont toujours entrain de critiquer, de dire des paroles négatives : “Ma femme est trop paresseuse. Mon mari fait toujours n’importe quoi. Mes enfants sont trop têtus!” Ils commencent leurs journées avec beaucoup de plaintes : “Ah cette journée va être difficile… Il fait trop chaud, vraiment c’est pénible… C’est trop dur à mon travail… Mes dossiers sont compliqués, je ne suis pas sûr d’arriver à les traiter…” Ce genre de paroles sape toujours l’atmosphère autour de nous, alourdit et crée blocages et stress.

Je parlais comme cela auparavant, jusqu’à ce que je comprenne Proverbes 18:21 et que je décide de changer les réflexions et confessions que je faisais. Maintenant, le matin, je dis : “C’est ici la journée que l’Eternel a faite: elle sera pour moi un sujet d’allégresse et de joie! (Ps 118:24) Le Saint-Esprit habite en moi et donc la sagesse et l’intelligence divine sont en moi. Je prends possession de tous mes dossiers au travail. Je déclare qu’avec la sagesse que Dieu me donne, je ferai ce qui est attendu de moi et même au-delà. ” Cela a progressivement changé ma vie!

Cliquez sur ce lien pour lire quelques exemples de confessions à faire par rapport à son foyer ou ses enfants (il y a bien sûr plein d’autres versets bibliques que nous pouvons utiliser pour faire des confessions puissantes par rapport à nos familles).

Témoignage

J’ai passé environ 10 jours dans une sorte d’épuisement dans mon esprit il y a quelque temps, et une douleur atroce au niveau des muscles droits de mon dos est apparue, soudainement. C’était horrible! Impossible de m’asseoir, me lever, m’allonger, me tourner, me baisser… Bref chaque mouvement était atrocement douloureux… C’était insupportable! Je n’arrivais à rien faire. Le premier soir, j’ai été assaillie de pensées négatives (l’ennemi profite souvent de ces moments pour accuser et pour calomnier Dieu dans nos cœurs, en disant par exemple que Dieu ne nous aime pas, que c’est Lui qui nous frappe de maladie à cause de nos péchés, qu’on a certainement fait quelque chose qui n’a pas plu à Dieu, etc… ) Bref, le premier soir j’étais “down” intérieurement. Mais j’ai décidé de prier en langues.

Les jours suivants, j’ai résisté en m’appuyant sur Esaie 53 et Romains 8 en lisant et relisant ces versets à haute voix. J’ai parlé à mon corps, à mes muscles en leur disant que le châtiment qui leur assure la paix est déjà tombé sur Christ. J’ai commandé à mes muscles de recevoir la paix que Christ leur a acquise à la croix et de reprendre leur fonctionnement normal. J’ai pris la sainte cène en me rappelant de l’alliance de Dieu. J’ai confessé que la bienveillance du Seigneur est ma force et que la justice dont Christ m’a revêtue comme un vêtement m’assure le salut, la santé divine et la protection divine. J’ai refusé d’être malade. Les douleurs avaient commencé un mardi soir… atroces, violentes… Samedi de la même semaine, elles avaient totalement disparu ! Alléluia!

Ce témoignage est pour montrer à quelqu’un qui ne le réalise pas encore, qu’il y a de la puissance dans la Parole de Dieu et que dans nos bouches, cette Parole de Dieu devient une épée tranchante, un feu qui consume les oeuvres de l’ennemi, un marteau qui explose les forteresses de l’ennemi. Faisons donc attention aux paroles qui sortent de nos bouches, car elles ont le pouvoir de faire venir la vie ou la mort dans notre foyer, dans notre couple, dans la vie de nos enfants, dans nos affaires, dans nos relations avec les autres.

Soyez bénis

Aisha

Copyright © 2015, Mon Couple Mes Relations.


PS : Je viens de lire cet article sur le blog Ma Vie d’Impact, qui explique concrètement comment changer une fois pour toutes ses confessions. L’article s’accompagne de déclarations, de proclamations basées sur la Parole de Dieu, qui aident vraiment.

Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Inscrivez-vous sur la mailing list pour n’en manquer aucune ! Pour vous inscrire, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail. Rejoignez-moi sur Facebook, ou sur Twitter, ou sur Youtube!

Partager, c'est aimer.

Au sujet de l'auteur

Aisha

Blogueuse, auteure de moncouplemesrelations.com et de faveurdivine.com, et fondatrice de CAP GRACE ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires