Etre Parent Paroles de Grâce

Il n’est jamais trop tard pour réparer ses erreurs

Écrit par Aisha

Hier soir, je suis tombée à tout hasard sur une vidéo de William Djamen qu’il a publiée récemment sur Facebook dans laquelle il parlait de l’importance de la présence du Père dans la vie des enfants et des dégâts que causent l’absence du père. Il s’est fait incendier pour avoir encouragé les gens à marcher dans la pureté sexuelle et à éviter de faire des enfants hors mariage. Il a pourtant tellement raison.

Cela m’a rappelé la série d’articles que j’ai écrit sur cette thématique il y a quelques années et notamment cette lettre aux pères de Bob Steinkamp.

C’est une thématique difficile qui concerne énormément de gens, et la plupart d’entre nous sur cette plateforme.

Pour la petite histoire, Bob Steinkamp avait abandonné son épouse et ses 3 enfants pour s’installer avec une autre femme. Après quelques années de vie de débauche loin du Seigneur, il a touché par Dieu, a demandé pardon à sa femme et s’est remarié avec elle. Dans sa lettre aux pères, il écrit:

“Mon cœur est brisé quand je pense au pourcentage d’enfants qui n’ont pas de père dans leur vie. Pour certains d’entre eux, leur père est décédé. Pour la plupart cependant, leur père a tout simplement décidé de cesser d’être papa. Mais avant cela n’arrive, ces hommes ont décidé de cesser d’être un mari. Ils ont écouté la voix à l’intérieur d’eux qui leur mentait, leur disant: « Tu mérites d’être heureux», ou «Tu as épousé la mauvaise personne. » […]

Papa, vous avez une famille qui vous attend, qui prie pour vous, et qui a vraiment besoin de vous à la maison. Je n’oublierai jamais le 7 Juillet 1987, lorsque je me suis soudain remarié avec ma femme.”  Lire la totalité de la lettre de Bob Steinkamp.

C’est possible de tout restaurer!

Sur cette plateforme, dédiée à la restauration de mariages en difficultés, et où on parle de restauration de relations brisées ; je sais que plusieurs d’entre vous vivez ce type de situation.  Si vous lisez ce message aujourd’hui et vous trouvez dans la même situation que Bob, vous êtes loin de votre famille à cause des choix que vous avez fait et vous sentez interpellé par le Seigneur, poussé à quitter la relation extraconjugale et à rentrer à la maison, soyez encouragé par son témoignage. C’est possible de tout restaurer!

Il n’est jamais trop tard pour réparer ses erreurs; et les témoignages que nous partageons régulièrement sur cette plateforme l’attestent.

Lire des témoignages de restauration de mariage d’abonnés au blog

Après son remariage avec sa femme, ils ont vécu 23 ans de bonheur ensemble et ont mis sur pied un ministère au travers duquel des multitudes de couples ont été restaurés. Une vraie bénédiction. Une clé importante pour que la restauration de votre couple soit possible, c’est qu’il y ait une séparation radicale et définitive d’avec la femme étrangère, comme il le dit dans son témoignage.

Lettre d’un père absent

Dans sa vidéo, William Djamen a lu une lettre que lui et sa femme ont écrit pour la restauration de tous ceux qui ont souffert de l’absence de leur père. Elle fait du bien à plusieurs adultes aujourd’hui et en souffrance dans ce domaine, dans leurs accompagnements.

J’ai eu à cœur de la relayer sur cette plateforme pour faire du bien à tous ceux qui ont souffert de l’absence de leur père plus jeunes, qui ont été abandonnés par leur père, ou qui n’ont pas connu l’amour d’un père. Je prie que cela vous fasse du bien!

Mon enfant,

Je sais que je n’ai pas toujours été à la hauteur, souvent absent de corps et d’esprit. Je te demande pardon pour ces moments où tu me cherchais sans me trouver.

Souvent, tu es allé chez tes amis où tu pouvais voir l’harmonie qui régnait dans leur famille, mais moi je ne t’ai pas offert cela.

Je ne t’ai pas protégé comme j’aurais dû le faire. Pardonne-moi.

Et tu as dû chercher ta propre sécurité. Pardonne-moi.

A cause du modèle de père que j’ai été, tu as souvent tourné en rond dans la vie.

Je sais que tu aurais aimé que l’on partage de bons moments ensemble, que je sois là à tes anniversaires, aux fêtes de fin d’année, aux événements sportifs et aux moments importants de ta vie. Mais j’ai souvent été défaillant.

Alors je te demande pardon car j’ai privilégié mes autres enfants.

Parfois, il y a même eu de la violence entre nous.

Les choses sont allées trop loin entre nous.

Je le regrette.

Les mots ont souvent dépassé ma pensée.

Je t’ai abandonné financièrement. Tu aurais pu aller plus loin dans la vie. Mais je n’ai pas assuré. Je n’ai pas joué mon rôle.

Je n’ai pas été le père nourricier et protecteur. Je n’ai pas été là pour assurer ton avenir.

Je sais, ce qui est fait est fait. Tu n’es plus un enfant maintenant. 

Je veux que tu saches que j’ai des regrets pour mes mauvaises actions passées dans ta vie et pour toutes les conséquences qu’elles ont eues sur toi en tant qu’enfant, en tant qu’adulte, la façon dont cela influence ta relation avec tes propres enfants, et ta façon de voir le monde.

J’ai envie de te dire mon enfant: pardonne-moi. Je suis désolé et je m’en veux tellement.

J’espère que tu sauras trouver la force de me pardonner.

Je crois en toi. Je sais que tu as une belle vie. Je vois déjà ce que tu réalises et je suis fier de toi.

Continue de te battre, tu réussiras.

Ne regarde plus en arrière avec amertume mais espère en l’avenir et en Dieu. C’est Lui le Père parfait.

Je t’aime.

Si vous avez souffert de l’absence de votre père dans votre enfance et en souffrez encore aujourd’hui, je prie que vous entendiez cet appel de la part de Dieu à pardonner. Vous ne pouvez pas changer le passé, alors ne vivez pas en lui… Chaque nouveau jour est une opportunité d’écrire une nouvelle histoire et d’expérimenter ce que Dieu a pour vous AUJOURD’HUI et dans les jours qui vous restent à vivre sur la terre. Votre père terrestre est imparfait, comme nous tous d’ailleurs. Mais votre Père céleste est parfait, et vous aime. Ayez confiance en Sa bonté.

Les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne sont pas à leur terme; Elles se renouvellent chaque matin. Oh! que ta fidélité est grande! (Lamentations 3:22-23)

Il n’est jamais trop tard pour réparer ses erreurs

Je conclus cet article en disant éventuellement aux pères, que quelque soit la trajectoire que vous avez eue, il n’est jamais trop tard pour réparer ses erreurs. C’est possible de faire table rase et de repartir sur de nouvelles bases, en comptant sur la grâce de Dieu.

On ne peut pas effacer certaines conséquences mais on peut faire le choix de devenir sage, de pratiquer la Parole de Dieu, d’apprendre de ses erreurs et de prendre conscience que Dieu n’a pas honte de nous et notre histoire mais au contraire veut l’utiliser pour bénir et transformer des multitudes.

Alors, ne laissez pas la culpabilité, la honte, les regrets vous enfermer dans les erreurs du passé et vous limiter. Il y a un avenir. Il y a de l’espérance.

Malgré vos erreurs, Jésus vous aime. Il n’a jamais cessé de vous aimer. Il vous pardonne. Il a un avenir pour vous. Ne restez pas loin de Lui, dans vos regrets. Approchez-vous de Lui, enlevez ces fardeaux de vos épaules, déposez-les dans Sa présence, et laissez-les-y. Amen ?

Prenez désormais la décision de ne plus commencer vos journées avec les regrets par rapport au passé. Prenez la décision de voir chaque nouveau jour comme le premier du restant de votre vie et choisissez d’écrire une nouvelle histoire en comptant sur Jésus, et en faisant avec empressement ce qu’Il vous met au coeur de faire au quotidien.

En Christ, vous êtes dans le camp de la victoire. Votre futur s’écriera “Gloire!”

Vous êtes bénis,

Aisha

Au sujet de l'auteur

Aisha

Blogueuse, auteure de moncouplemesrelations.com et de faveurdivine.com, et fondatrice de CAP GRACE ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires

  • merci Aisha.je suis moi meme une enfant adoptée et ce point que tu touches là, est un de mes sujets de prière.y’a tellement de pères qui ont démissionné ne sachant pas l’impact d’une telle acte sur l’enfant.que Dieu les vienne en aide et merci pour ton partage

%d blogueurs aiment cette page :