Choix Futur Conjoint

Choisissez pour futur conjoint celui qui souffre bien !

Écrit par Aisha

J’ai lu un article plutôt surprenant, qui m’a fait réfléchir un petit peu, sur le choix du futur conjoint, sur le site de Kevin Thompson. J’ai traduit une partie de l’article pour vous en faire profiter et faire réfléchir ceux parmi nous qui se préparent au mariage. Bonne lecture et partagez-moi vos commentaires! 🙂

Peu de gens tiennent compte de la souffrance lorsqu’ils choisissent un partenaire.

Ils se demandent à quoi l’autre personne pourrait ressembler le matin ou quelles mauvaises habitudes elle pourrait avoir. Ils réfléchissent à la progéniture qu’ils pourraient avoir ou à la famille élargie qu’ils pourraient réunir. Pourtant, peu de gens se posent cette question, pourtant vitale: est-ce que je peux souffrir avec cette personne?

Tout le monde ne souffre pas bien

On dirait le début d’une autre blague de mariage, mais ce n’est pas le cas. C’est une vraie question à laquelle tous les couples devraient pouvoir répondre.

La souffrance fait partie de la vie.

Et plus on avance en âge, plus on réalise que la souffrance n’est pas rare, mais qu’elle est un aspect commun de notre vie.

Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. (Jean 16:33, verset biblique inséré dans l’article de Kevin par Aisha)

L’affliction ou les tribulations se présentent sous de nombreuses formes. Elles viendront, c’est garanti.

ATTENTION: Tout le monde ne souffre pas bien.

Certains vivent dans le déni – incapables d’affronter les réalités profondes de la vie.

Certains vivent dans le désespoir, incapables de reconnaître la convergence du rire et des larmes.

Peu ont la grâce de bien souffrir.

Ceux qui souffrent bien sont une source de vie et de foi.

  • La main de qui voudrez-vous tenir s’il arrive qu’un examen révèle un cancer?
  • Sur l’épaule de qui voulez-vous vous appuyer si le médecin dit : “On a fait tout ce qu’on a pu ?”
  • Avec qui voulez-vous être si vous ne savez pas où est votre enfant ou s’il rentrera un jour à la maison ?
  • Quand votre monde tourne à l’envers, aux yeux de qui voulez-vous regarder?

Trouvez quelqu’un qui souffre bien

Je sais que ça n’a pas l’air important quand la vie est parfaite. Un beau sourire est bien plus attrayant qu’une détermination tranquille. Un intérêt commun est beaucoup plus attrayant que la force intérieure. Pourtant, quand la vie s’effondre,

Vous voulez quelqu’un vers qui vous pouvez courir, pas quelqu’un que vous voulez fuir.

Vous voulez quelqu’un qui croit en vous.

Vous voulez quelqu’un qui inspire la foi, pas le doute.

Vous voulez quelqu’un qui espère, quelles que soient les circonstances.

Dans la Bible, la femme de Job a répondu à ses souffrances en disant : “Maudit Dieu et meurs.”

N’avait-il pas déjà assez souffert ?

La vie n’était-elle déjà pas assez difficile ?

Endurer les épreuves était déjà  difficile pour Job qui a dû aussi réprimander sa femme au cours de cette période difficile de sa vie.

La vie est déjà assez dure; il n’est pas nécessaire de la rendre plus difficile.

Choisir un conjoint qui ne souffre pas bien rend la vie plus difficile.

Ça rend chaque peine plus forte.

Ça rend chaque chagrin plus douloureux.

Chaque douleur devient plus profonde.

Mais,

quand nos conjoints savent comment souffrir,

quand ils ne vivent pas dans le déni, mais qu’ils affrontent les tribulations de la vie,

quand ils ne vivent pas dans le désespoir mais savent rire et pleurer en même temps,

quand ils offrent soutien et espoir dans tous les défis de la vie,

quand ils peuvent voir l’ensemble de la vie,

Alors,

l’espoir s’associe au chagrin.

chaque chagrin est assorti d’amour

et à chaque blessure s’associe la guérison.

L’une des grandes garanties de la vie est que chaque personne, chaque couple, souffrira. Lorsque vous choisissez un partenaire, choisissez quelqu’un qui souffre bien et vous ne le regretterez jamais.

Qu’en pensez-vous?

Partagez-moi ce que vous pensez dans la section commentaire ci-dessous!

Bénédictions,

Aisha

Partager, c'est aimer.

Au sujet de l'auteur

Aisha

Blogueuse, auteure de moncouplemesrelations.com et de faveurdivine.com, et fondatrice de CAP GRACE ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 Commentaires

  • C’est vraiment incroyable ce que vous venez de dire, personnellement je n’avais jamais considéré cet aspect mais c’est tellement vrai et important. Que Dieu vous bénisse!

  • Je suis parfaitement d’accord avec vous, et j’ai été d’ailleurs très touchée par ce beau message. Demeurez bénie et d’avantage remplie au Nom Puissant de JESUS.

  • Aisha,
    c’est toujours avec grand plaisir et beaucoup d’admiration que je lis vos écrits et j’avoue très honnêtement que ça me fait beaucoup de bien.
    Je ne fais pas de commentaire, mais je crois qu’à partir de maintenant je prendrai le temps d’en faire.
    Puisse Dieu vous ouvrir d’avantage l’esprit pour mieux attirer notre attention sur ce qu’il vous révèle et qui nous semble caché.
    Le mariage est la chose la plus rêvée au monde mais en même temps le fardeau le plus lourd qui soit quand on n’y veille pas et quand comme Adam dans le jardin, l’on n’arrive pas à le cultiver et à l’entretenir.
    Aussi bien les hommes que les femmes le vivent avec tellement de regret au point où l’on pourrait se demander si Dieu a bien fait de l’instituer . Et pourtant quand les ingrédients que vous y ajoutées au travers vos écrits sont biens à leur place c’est un délice que de vivre marié.
    Merci!

  • Whaouuu c’est si profond. Je n’avais jamais pensé à cette aspect pour le choix du conjoint. J’entends souvent aux cérémonies de mariage, les mariés dirent avec humour “pour le meilleur et pour le meilleur ” Mais la vérité c’est que le pire peut arriver ( la maladie, la perte d’un emploi, la mort…). Il faut arrêter de voir le mariage comme un conte de fée. La vie éprouve le mariage et Dieu lui-même éprouve le mariage pour que les deux être en sort plus fort. Mais faut il trouver le ou la bonne personne qui souffre bien. Sois abondamment bénie Aisha pour le partage

    • Ah ça! Je n’avais pas pensé à ça non plus! Mais Jésus nous garantit qu’on aura des tribulations dans le monde et l’Apôtre Paul nous parle des tribulations qu’il y a dans le mariage… Ça fait réfléchir en tout cas.