A la suite de l’article précédent sur 7 signes que ta relation amoureuse est toxique dans lequel je m’adressais aux femmes célibataires, quelques soeurs m’ont envoyé des messages disant, je paraphrase: “Aisha, comment on fait quand on vit ce que tu décris dans le mariage? Je me sens coincée dans un mariage toxique… ce n’est pas juste une fréquentation… c’est mon mari qui est toxique. Je ne sais plus quoi faire, j’en souffre.”  

J’ai beaucoup de compassion pour tous ceux/celles parmi qui sont engagés dans des relations compliquées. Dans mes prières, je demande vraiment la grâce de Dieu pour chacun.e de vous, beaucoup de sagesse et de discernement.

Ce matin, j’ai à coeur de partager quelques pensées à toutes les femmes qui sont dans des mariages toxiques, en réponse aux messages que ces femmes en souffrance dans leur couple m’ont envoyés.

Je ne m’adresse pas ici aux femmes qui sont dans un mariage difficile.  Le mariage réunit deux personnes imparfaites qui vont devoir s’ajuster l’une à l’autre, ce qui crée des défis. Ces difficultés font grandir dans l’amour, lorsqu’on accepte de mourir à soi. On en reparlera dans un autre billet, Dieu voulant.

Je m’adresse dans ce billet aux femmes qui sont dans des mariages toxiques, des relations dans lesquels il y a des abus, de la violence… bref des relations qui les détruisent à petit feu.

Il y a toujours une solution.

Je voudrais premièrement vous encourager. Vous n’êtes pas sur une voie sans issue. Il y a une porte de sortie au calvaire que vous traversez. Il y a une solution aux difficultés que vous rencontrez.

Vous avez de la valeur, et votre vie compte.

J’ai à cœur de vous le dire et… de le répéter. Vous avez de la valeur. Votre vie compte. Votre valeur n’est pas définie par les mauvais traitements que votre conjoint vous fait subir, par les expériences douloureuses que vous avez dans ce mariage toxique, mais par ce que Dieu a déposé en vous. Vous avez de la valeur.

Vous ne pouvez pas changer votre conjoint.

Beaucoup de femmes ont cette attitude de “superwoman” et pensent qu’à force de prières et de paroles, elles finiront par changer leur mari. Bien-aimée, vos choix, vos attitudes peuvent influencer votre conjoint, mais la décision de changer lui revient. Acceptez une fois pour toutes l’idée que vous ne pouvez pas le changer, et concentrez votre énergie sur les éléments de votre relation que vous pouvez contrôler, en l’occurrence, VOUS.

Définissez des limites claires.

Si vous ne pouvez pas forcer votre conjoint toxique à changer, vous pouvez modifier votre niveau d’exposition à ses attitudes, comportements, paroles toxiques. Comment ? En établissant des limites – une de ces limites pouvant être de prendre de la distance physiquement si le conjoint refuse de se remettre en question et de faire le nécessaire pour changer. En prenant de la distance, vous choisissez de le laisser être ce qu’il veut être, sans vous tout simplement. 

Ce livre très édifiant de Gary Thomas, Relations toxiques: savoir s’éloigner aide justement à identifier les attitudes toxiques et savoir quand s’éloigner. Je l’ai lu et le recommande.

Arriver à poser des limites quand on est fracassé de l’intérieur n’est pas évident. Entourez-vous. Partagez ce que vous vivez à une personne de confiance, un professionnel si possible, et faites-vous aider. C’est la première étape pour sortir du calvaire que vous vivez.

En cas de violences physiques…

En cas de violence physique dans votre couple, je vous en supplie, prenez de la distance et restez à distance tant que votre mari n’a pas conscience de la gravité de ses actes, ne se fait pas accompagner pour surmonter le défi qu’il a, et ne manifeste pas le fruit de la repentance.

Je suis à 1000% pour la restauration des couples en difficulté, mais je dis souvent ceci: Jésus-Christ n’est pas mort pour sauver le mariage. Il est mort pour vous… Oui, vous qui êtes méprisée, écrasée, dévalorisée, insultée, battue… par votre conjoint. Jésus est mort pour VOUS, et non pour votre mariage. Vous n’avez pas été appelée à donner votre vie en martyr pour le mariage. 

Jésus-Christ n’est pas mort pour sauver le mariage. Il est mort pour vous… Cliquez pour tweeter

Si vous etes dans un mariage toxique, abusif, partagez ce que vous vivez à une personne de confiance, demandez de l’aide et faites-vous accompagner le plus tôt possible. 

Bénédictions,

Aisha


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Connectez avec la communauté des abonnés sur Facebook | Twitter | YouTube | InstagramRéserver une session de coaching | S’inscire au Bootcamp

2 Shares:
3 comments
  1. Bonjour Aïcha
    Quelle est la différence entre un mariage toxique et un mariage difficile ?
    Deuxièmement je voudrais vous dire aussi que certains hommes vivent une relation ou c’est la femme qui est un toxique que pouvons nous faire en tant que homme
    Amitiés

  2. Merci Aisha pour ce bel article. J’espère de tout cœur que les femmes vont le lire avec attention et donner un autre sens à leur vie.
    Permets moi de rajouter que ce n’est pas seulement en cas de violence physique qu’il faut s’éloigner du conjoint.

    La violence psychologique et verbale est tout aussi grave. Certes la vie physique n’est pas menacée, mais la femme violentée psychologiquement ou/et verbalement est détruite de l’intérieur. A force elle devient l’ombre d’elle même et par ricochet elle “détruit” ses enfants en étant pas capable de leur apporter l’équilibre et la sécurité nécessaire à leur épanouissement.
    Un garçon qui entend son père rabaisser, mépriser ou insulter sa mère, peut ( je dis peut) à son tour faire la même chose à l’âge adulte , en pensant que c’est la norme. Une fille peut je dis peut, accepter plus tard d’être maltraitée en pensant que c’est la norme.
    La femme doit se respecter et refuser de subir cela. elle doit poser des limites et se faire aider au besoin.
    Dieu n’admet pas cela, sa parole dit que nous devons faire preuve de douceur, que nos paroles soient assaisonnées de grâce, que de nos bouches ne doit pas sortir l’eau douce et l’eau amère, donc aucune femme ne peut supporter cela.
    Un mari est sensé aimer, protéger et prendre soin comme Christ aime, protège et prend soin de son église.
    Bien évidemment, on ne recherche pas le mari parfait, mais certaines chose sont non négociables et inacceptables.

  3. Merci Aisha,
    Très bel article sur l’abus émotionnel et physique. Souvent des femmes sont maltraitées par un homme toxique.
    Tout tenter pour la restauration de son mariage et de comprendre finalement que vous êtes un martyr.
    Je béni le Seigneur de me montrer la voie à suivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous Aimerez Aussi