Etre Parent Pépites de sagesse

Investir du TEMPS dans la vie de ses enfants

Écrit par Aisha B.

Quelqu’un a dit : « il n’y a rien de pire qu’un homme qui est prêt à être tout pour tout le monde… sauf être un père pour son propre enfant. »

L’absentéisme chronique des pères dans les familles est la racine de beaucoup de problèmes dans la société. Aujourd’hui, je voudrais encourager tous les pères qui me lisent sur cette plateforme, à investir du TEMPS dans la vie de leur enfants. Cela n’a pas de prix !

Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle. (1 Timothée 5 :8)

Une petite histoire intéressante…

Je suis tombée à tout hasard sur cette petite histoire sur internet et je l’ai traduite en français pour illustrer l’importance de passer du temps avec ses enfants.

« Papa, combien gagnes-tu de l’heure ? »

Avec une voix timide et des yeux pleins d’amour, le petit garçon salua son père à son retour du travail.

Très surpris, le père répondit : « Ecoute, Sonny, même ta mère ne sait pas combien je gagne. Ne m’embête pas avec cela, pas maintenant, je suis fatigué. »

« Mais papa, dis-moi juste s’il te plaît ! Combien gagnes-tu de l’heure ? », le garçon insista. Le père, lâchant prise finalement, répondit : « vingt dollars de l’heure. »

« OK, papa. Pourrais-tu me prêter dix dollars ? » demanda le garçon.

Plein de colère, le père cria : « c’est donc la raison pour laquelle tu m’as demandé combien je gagne ? Va te coucher et ne m’embête plus! »

Il faisait déjà nuit et le père méditait sur ce qu’il avait dit et se sentait coupable. Peut-être, pensait-il, que son fils voulait acheter quelque chose.

Enfin, essayant de soulager sa conscience, le père alla dans la chambre de son fils.

« Tu dors, fiston? » demanda le père.

« Non, papa. Pourquoi ? » répondit le garçon, partiellement endormi.

 « Voici l’argent que tu m’as demandé tout à l’heure », dit le père.

 « Merci, papa! » se réjouit le fils, qui mit sa main sous son oreiller et en retira de l’argent.

 « Maintenant, j’en ai assez! Maintenant, j’ai vingt dollars! » dit le garçon dit à son père, qui regardait son fils, confus devant ce que celui-ci venait de dire.

« Papa, je peux t’acheter pour une heure ? »

🙂

Voilà un enfant qui avait tellement envie de passer du temps avec son père chroniquement absent, au travail, qu’il a épargné de l’argent pour pouvoir lui payer une heure, afin de passer du temps avec lui !

C’est terrible !

Cette histoire illustre bien le besoin chaque enfant a de la PRÉSENCE de ses parents ; de pouvoir développer de vraies relations avec chacun de ses parents. Cela n’a pas de prix.

Pères, votre présence dans la vie de vos enfants, est un BESOIN pour eux.

Beaucoup de pères sont absents de la vie de leur enfant parce qu’ils n’ont pas eu de modèle (leur propre père était absent), mais aussi à cause des soucis de la vie, de la soif des richesses, de pouvoir, de gloire. Certains pères justifient leur absence en disant : « je travaille dur et je n’ai pas de temps pour eux parce que je voudrais leur assurer le confort. Je voudrais qu’ils ne manquent de rien. »

La vérité, c’est que le confort, les « choses » s’oublient vite. Mais la relation qu’on développe avec les personnes autour de nous, reste avec le temps. Parce que cela nous touche dans le plus profond de notre cœur.

L'argent ne peut pas acheter le temps passé avec les enfants. Cliquez pour tweeter

À fin de la vie, on se rend compte que ce qui compte le plus ce ne sont ni les biens, ni les titres, ni les positions, mais c’est la qualité des relations qu’on a eu avec nos proches.

Personnellement, j’ai eu la grâce d’avoir un excellent père, qui s’est battu pour qu’on ne manque jamais de rien et qu’on ait une bonne éducation. Pourtant, les souvenirs que je garde de mon enfance ne sont pas liés aux choses matérielles qu’il nous a donné. Les souvenirs qui sont gravés dans ma mémoire sont liés aux moments de qualité que j’ai passé avec lui les soirs, lorsqu’il m’aidait à faire mes devoirs et m’expliquait les maths, lorsqu’on passait du temps à jouer aux jeux de société, à écouter les histoires de son enfance qu’il nous racontait et toutes les balades qu’on faisait avec lui. Je n’avais pas tout, mais j’étais heureuse. Nos parents ont toujours été là pour nous.

Ce qui reste avec le temps, ce ne sont pas les « choses ». Ce qui reste avec le temps, ce sont les RELATIONS.

J’encourage tous les pères connectés sur cette plateforme : soyez présents pour vos enfants. Présents physiquement, émotionnellement et spirituellement. Présents dans leur éducation.

Au-delà de tout ce que vous pouvez leur donner, être là pour eux, est l’un des meilleurs cadeaux que vous puissiez leur faire !

Que Dieu nous aide !


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Connectez avec la communauté des abonnés sur Facebook | Twitter | YouTube | Google+

Partager, c'est aimer.
  • 196
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    196
    Partages

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 Commentaires

  • Merci maman Aisha B. je suis un jeune père de deux enfants marié dans le seigneur mais je suis loin de ma famille a cause de mon travail. Mon épouse aussi a un travail qui lui prend beaucoup de temps et a cause de cella nous somme obliger le laisser nos enfants sous la garde de leur grandes mère qui est ma mère a moi. C’est a dire ma mère et les enfants sont dans une ville A, moi une ville B et et mon épouse une ville C éloigne les unes des autres; et c’est dans ses conditions que nous vivons il y a environs deux ans. Mais mon épouse et moi soufrons beaucoup a cause de cette séparation nous voulons rassembler la famille mais cela nécessitera un sacrifice de ma part car je serait dans l’obligation d’abandonner mon emploi et aller rejoindre mon épouse a la recherche de nouveau emploi car elle est a la capital. j’ai été toucher par ce massage et je me suis senti concerne comme si elle adressai a moi mais oui mais c’est a moi qu’elle s’adresse je ne peu pas entre dans tout les détaille mais j’aimerai avoirs quelque conseil de votre part face a cette situation. Merci Dieu vous bénis.

  • Bonjour,
    Moi je pense que vous accentuer trop sur le père. la mère aussi est responsable. il faille que les deux ensemble s’engage pour passer du temps avec leurs enfants.

    • Bonjour Solange,
      Merci pour votre commentaire. Vous avez raison. A chacun ses responsabilités.

      Cet article est destiné aux pères et c’est normal qu’il mette l’accent sur ces derniers. C’est mon but. La plupart des mères sont présentes dans la vie de leurs enfants.

      La proportion de mères absentes (par choix) est infime comparé à celle des pères absents.

  • Merci pour les encouragements transmis. J’espère que les miens auront une image aussi positive de la relation père-enfants lorsqu’ils seront adultes. Merci pour tous vos articles et conseils.

  • Amen amen que tous les pères qui lisent cet article soit bénis et touchés au plus profond de leur cœur. Cet article me fait prendre conscience de la chance formidable que j’ai eu d’avoir mon père terrestre qui a et jusqu’à ce jour dans ma vie d’adulte est toujours présent et par conséquent est devenu aujourd’hui un grand père formidable.
    Merci Seigneur pour tous les cadeaux que tu me fait.
    J’ai également une maman extraordinaire.
    Merci Seigneur….Guide moi afin de suivre Tee pas pour élever mes enfants selon ta volonté.
    Merci Aïcha, soit bénis