Etre Parent Témoignages

Témoignage de restauration: Dieu a attiré ma fille à Lui

Écrit par Aisha B.

Un des challenges auquel font face toutes les personnes qui expérimentent une séparation dans leur couple, c’est la souffrance des enfants. Le parent qui a la garde des enfants assiste souvent, impuissant, à la violence de la douleur qu’éprouvent ses enfants face à cette séparation; ce qui suscite beaucoup d’anxiété. Plusieurs d’entre nous passent par cette situation, alors qu’ils sont à la brèche pour la restauration de leur mariage, ayant en plus à faire face à leur propre souffrance intérieure. Le témoignage que je vous partage ce matin a pour but de vous encourager.

Quand Dieu se lève pour restaurer nos vies, Il fait un travail en profondeur dans tous les domaines. Click To Tweet

Son but n’est pas seulement de sauver une relation. Il désire sauver des vies. C’est ce que nous montre le témoignage de Nathalie.

Bonne lecture!

Dieu a attiré ma fille à Lui

Il est écrit dans Genèse 50 :20 « Vous aviez méditez de me faire du mal : Dieu l’a changé en bien pour accomplir ce qui arrive aujourd’hui, pour sauver la vie à un peuple nombreux » et la suite au verset 21 « Soyez sans crainte ; je vous entretiendrai, vous et vos enfants. Et il les consola, en parlant à leur cœur ».

C’est exactement ce que j’ai vécu dans ma vie où le Seigneur m’a montré Sa fidélité vis-à-vis de mes enfants et en particulier de ma fille aînée.

Dans le processus de restauration de nos foyers, nous devons comprendre que nos pensées ne sont pas les pensées de Dieu et qu’Il agit selon ce qu’Il a prévu, Lui d’abord. Je pensais qu’Il fallait que mon mari soit d’abord converti pour que mon foyer soit restauré, mais le Seigneur a emprunté un autre chemin et maintenant, je suis dans l’expectative. Je me suis mise en retrait, j’ai lâché prise pour Le laisser agir car Il est souverain.

J’ai connu le Seigneur après mon mariage et cela a été une grande source de discorde entre mon mari et moi.  Nous vivions alors en Afrique. Sur décision de mon mari, nous sommes venus nous établir en France, mais au bout de deux ans, mon époux a décidé de repartir, me laissant seule avec les enfants.

Cela a été très douloureux. Maladroite, je m’irritais souvent, et il m’arrivait de crier sur les enfants ce qui n’est pas dans ma nature. J’en souffrais et je voyais que mes filles (j’en ai 3) aussi et c’est ce qui me désolait le plus.

Dieu m’a mis au cœur d’utiliser chaque situation du quotidien pour semer la parole de Dieu dans la vie de mes enfants.

Je me suis donc réfugiée dans les bras du Seigneur pour demander Son aide. Un jour, le Seigneur m’a dit que je ne pouvais pas aller à l’église seule en laissant mes filles à la maison et qu’il fallait que je commence à les enseigner dans les voies du Seigneur. Je lui ai répondu que je ne savais comment faire. Il m’a simplement demandé de commencer en me promettant qu’Il mettrait les mots dans ma bouche. Le dimanche qui a suivi, nous avons reçu un couple pastoral dans mon église qui proposait des ouvrages dont un sur comment enseigner l’évangile aux enfants. J’ai compris que le Seigneur me confirmait ce qu’Il m’avait dit. J’ai donc suivi quelques conseils notamment le fait de prier avant de leur en parler et demander leur accord pour convenir ensemble d’un jour. J’ai toujours parlé de Dieu à mes filles, mais là, je leur ai fait comprendre qu’il y avait une différence entre croire en Dieu et connaître Dieu. Je leur ai dit que moi-même j’étais en apprentissage et que je voulais leur partager ce que je savais de Lui. Le Seigneur est fidèle. Nous avons donc institué un culte familial et depuis lors, le Seigneur me conduit. Les enfants posant beaucoup de questions, cela m’a permis de me plonger encore plus dans la Parole. Ce qu’Il m’a mis à cœur, c’est aussi d’utiliser chaque situation du quotidien pour semer la parole de Dieu dans leur vie.

Le Seigneur a enlevé toute la colère que j’avais

C’est pendant cette période où le père était absent que le Seigneur a enlevé en moi toute la colère que j’avais. Il m’a montré comment leur parler et valoriser toujours leur papa. Il m’a donné la force de ne pas pleurer ou de me plaindre devant elles. C’est pendant cette période que j’ai demandé pardon à ma fille aînée. En effet, étant petite, elle a beaucoup souffert de mon absence, car j’étais très prise par mon travail. La situation entre son père et moi avait augmenté sa souffrance et mis une barrière entre nous. Elle ne voulait pas se confier en moi et était rebelle. Il me fallait beaucoup de patience et de maîtrise.

J’ai intégré à l’église un groupe de maman où nous prions pour la famille et petit à petit nos rapports ont commencé à changer. Lorsqu’elle a passé son bac elle a vu l’intervention de Dieu lorsqu’elle Lui a demandé Son soutien et elle a été touchée. L’ennemi s’est alors levé. Arrivée à l’université, ma fille s’est inscrite dans un groupe de danse. Mais peu à peu cette activité a pris de l’ampleur à tel point qu’elle avait danse même les dimanches. Elle s’est inscrite dans la troupe du groupe et cela lui prenait tout son temps. Elle est même devenue idolâtre d’un groupe de deux jeunes chanteurs. Elle n’allait plus à l’église et rechignait pour le culte à la maison qui du coup se faisait en dents de scie. Je voyais comment petit à petit elle commençait à s’éloigner de Dieu. J’étais désespérée de voir tout ce que j’avais commencé à bâtir s’effriter. J’ai voulu à ce moment l’obliger et la réprimander mais je voyais bien que cela ne donnait rien. Je me devais aussi de la respecter car elle n’était plus une petite fille.

J’ai crié au Seigneur qui m’a demandé de lâcher prise et c’est ce que j’ai fait. J’ai partagé ce sujet de prière dans mon groupe et nous avons demandé au Seigneur de mettre sur la route de nos enfants d’autres adultes qui leur parleraient de Dieu, car il est difficile d’être prophète chez soi. Et le Seigneur m’a exaucé.

La conversion de ma fille

Par un concours de circonstance ma fille s’est retrouvée un jour contrainte de se faire coiffer par une autre coiffeuse que la sienne. Or la nouvelle coiffeuse était une femme chrétienne qui faisait passer une prédication pendant qu’elle tressait ma fille. Là, une parole a touché son cœur. Elle a commencé à revenir en priant seule à mon insu. Elle n’arrivait pas cependant à se détacher de son groupe de danse.

J’ai persévéré dans la prière en proclamant des paroles sur sa vie dans le secret, sans plus lui faire de remarque. Il m’arrivait parfois de prier dans sa chambre en faisant des prières d’autorité et en imposant les mains sur son oreiller.

Un jour, alors qu’elle se retrouvait dans un petit village de France pour une représentation, son groupe a croisé un groupe de jeunes chrétiens parlant de Jésus. C’était le jour de la marche pour Jésus. Les personnes de son groupe ont commencé à critiquer les chrétiens et c’est là que ma fille s’est demandé dans quel camp elle était et ça été le déclic.

Tout doucement, elle s’est rapprochée de ma sœur qui est aussi chrétienne et qui lui a parlé de la prière du salut. Peu après une autre sœur de mon église a eu à cœur de l’entretenir du Seigneur et de lui proposer de faire cette prière. J’étais alors dans une autre ville en vacances. A mon retour, elle nous a réuni et nous a annoncé de façon très solennelle qu’elle avait donné sa vie au Seigneur. Quelle joie immense !!

Elle vient de prendre les eaux du baptême.

Ma fille est devenue mon alliée dans la prière

Aujourd’hui, ma fille est totalement transformée. Elle a quitté son groupe. Elle a été délivrée de l’idolâtrie et elle est devenue ma sœur en Christ. C’est un modèle pour ses deux jeunes sœurs. Mais le plus merveilleux, c’est que c’est elle qui témoigne à son père en prenant ma défense et en lui expliquant que cela été sa décision personnelle de suivre Jésus. Alléluia. Je bénis le Seigneur car maintenant elle est devenue mon alliée dans la prière. La foi qu’elle manifeste par rapport à la conversion de son père m’encourage lorsque je me sens faiblir.

Pour terminer, alors qu’elle est en voyage à l’étranger elle m’a appelé pour me dire qu’elle a rêvé que son père et moi nous nous remarions. Elle l’a partagé à son père qui a paru intrigué. Moi j’ai saisi cette vision prophétique car c’est bien d’une nouvelle relation que le Seigneur est en train de préparer.

Dieu m’a montré que lorsqu’Il restaure, rien ne peut plus être comme avant. Click To Tweet

Je chéris Sa parole dans mon cœur. Il me l’a donnée pour illustrer mon témoignage :

« Quand l’Eternel ramena les captifs de Sion, nous étions comme ceux qui font un rêve. Alors notre bouche était remplie de cris de joie, et notre langue de chants d’allégresse; Alors on disait parmi les nations : L’Eternel a fait pour eux de grandes choses !  L’Eternel a fait pour nous (pour moi) de grandes choses; Nous sommes dans la joie. Eternel, ramène nos captifs, comme des ruisseaux dans le midi ! Ceux qui sèment avec larmes moissonneront avec chants d’allégresse.  Celui qui marche en pleurant, quand il porte la semence, revient avec allégresse, quand il porte ses gerbes. » (Psaume 126)

Aujourd’hui, je veux davantage me rapprocher de mon Dieu sachant que le meilleur reste à venir. Je persévère en regardant à Christ et je ne m’inquiète plus car je sais qu’Il est au contrôle de tout et que rien ne lui est impossible.

Soyez pleinement encouragés frères et sœurs car «  … l’Eternel désire vous faire grâce, et il se lèvera pour vous faire miséricorde; Car l’Eternel est un Dieu juste: Heureux tous ceux qui espèrent en lui! » (Esaïe30 : 18)

Nathalie


Amen Amen et Amen! C’est super encourageant! Merci pour ce témoignage Nathalie, qui j’en suis convaincue, encourage plus d’une personne! Notre Dieu est fidèle. Celui qui met sa confiance en Lui ne sera jamais confus! Gloire à Dieu pour cette conversion et la force qu’Il donne jour après jour à Nathalie.

Et si vous aussi vous avez un témoignage de la manière dont Dieu agit dans votre vie dans cette saison où vous êtes à la brèche pour votre mariage, cliquez sur ce lien pour le partager, afin d’édifier le plus grand nombre!

Abondantes bénédictions!


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Connectez avec la communauté des abonnés sur Facebook | Twitter | YouTube | Google+ !

Partager, c'est aimer.
  • 62
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    64
    Partages

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

9 Commentaires

  • Waw ! Je suis ému en lisant ce témoignage. Merci à Nathalie de l’avoir partagé, que Dieu continue de faire dans ta vie et dans ta famille l’oeuvre qu’il a commencée, et qu’ainsi il puisse l’amener à son achèvement. Quand Dieu dit la chose arrive, quand Il ordonne elle existe.
    Demeurez bénis au nom de Jésus !
    Gloire à notre Dieu Tout-Puissant !

  • Bonjour Nathalie,

    Je pense que Dieu vous a enlever un énorme poids en vous donnant une sorte de garantie que vos enfants sont et seront entre ses mains. Dieu sait ce qu’il fait. Je vous encourage à continuer à prier à vos enfants et à être là lorsqu’elle baisse le brais ou oublie un peu leur adoration en Dieu.

  • Gloire à Dieu pour son oeuvre dans votre famille .Merci pour ce partage j ai vraiment besoin de lire des temoignages en ce moment que Dieu vous benisse pour ce blog.

  • je bénis le seigneur de m’avoir conduit sur votre blog. A chaque fois je visite votre blog , je suis bénis et vous aussi soyez fortement bénis ! que le seigneur vous éclaire davantage