Hommes de Caractère

Comment un homme peut approcher une femme de classe sociale plus élevée que lui ?

Écrit par Aisha B.

Comment un homme peut approcher une femme qu’il aime et voudrait épouser, mais qui est d’une classe sociale plus élevée que lui, est très indépendante, stable et épanouie financièrement quand lui ne l’est pas? Comment faire quand on est attiré par une femme qui travaille déjà et a un poste de responsabilité, qui est très indépendante, a l’habitude diriger les gens et de donner des ordres au boulot, quand on n’est pas encore positionné soi-même dans la vie ?

J’écoutais récemment un enseignement de Pasteur Gregory Toussaint à l’Eglise Tabernacle de Gloire et un homme a posé la question ci-dessus, que j’ai trouvé super pertinente. C’est un problème très commun.

J’ai beaucoup aimé la sagesse avec laquelle Pasteur Greg a répondu à cet homme et je vous partage ici mes notes des différents points que Pasteur Greg a abordés dans sa réponse à la question, d’homme à homme.

Alors, comment approcher une femme stable financièrement, très indépendante, qui travaille et a un poste de responsabilité, qui a l’habitude diriger les gens et de donner des ordres au boulot alors qu’on n’a pas grand-chose dans les poches pour « assurer »?

Une chose très importante dans une situation comme celle-ci est la vision.

Présentez-lui votre vision

Avez-vous une vision ?

Vous n’avez peut-être des ressources financières importantes à ce stade de votre vie mais vous devez avoir une vision. Cela joue un grand rôle. Car, en réalité, la plupart du temps, nous n’avons pas des problèmes d’argent. Nous avons un problème de vision. La vision attire les ressources financières.

En effet, si vous avez une bonne vision et êtes prêt à bosser dessus, vous pourriez ne pas avoir de ressources financières aujourd’hui, mais cela viendra.

Votre vision devrait vous donner suffisamment d’assurance pour vous approcher de cette femme, même si vous avez un statut social inférieur ; en lui présentant la situation de façon réaliste, et en lui disant par exemple : « je sais que je suis appelé à être le pourvoyeur et je n’ai pas ce que tu as, mais voici mon plan, ma vision et ce que je suis entrain de faire actuellement pour accomplir cette vision. »

Présentez-lui ce que vous faites concrètement pour faire avancer votre vision

En gros, présentez-vous à elle tel que vous êtes ; présentez-lui la vision que vous avez pour votre vie et pour votre future famille et ce que vous êtes entrain de faire pour accomplir cette vision.

Cela ne suffit pas d’avoir une vision et un plan. Qu’êtes-vous entrain de faire pour travailler à l’accomplissement de cette vision ? Assurez-vous d’être entrain de travailler à cela, autrement, vous allez en payer les conséquences dans la mariage !

Car peu importe à quel point une femme se sent en sécurité, indépendante, financièrement stable, capable de se prendre en charge par elle-même ; peu importe combien elle gagne, quand elle se marie et réalise qu’elle est entrain de jouer le rôle de l’homme et d’assumer les responsabilités de son mari (entre autres celui de pourvoir aux besoins de la famille), et que son homme de son côté ne fait rien, cela crée une insatisfaction en elle et son mari finit par devenir une source de frustration pour elle.

Si elle va au boulot pendant que son homme est à la maison avec de grandes visions, mais ne faisant absolument RIEN pour avancer ; qu’elle rentre le soir et le trouve entrain de regarder la TV ou jouer aux jeux vidéos… cette situation finira par devenir une source de problèmes pour le couple.

Et ce à quoi Pasteur Greg fait référence, c’est un des besoins les plus profonds de la femme et auquel son mari est appelé à répondre: le besoin de sécurité. J’avoue que c’est horriblement frustrant pour nous femmes d’avoir à faire à un homme qui ne prend pas ses responsabilités financièrement et qui ne va nulle part dans la vie !

Pour revenir à la réponse à la question, il faut présenter votre vision à cette femme ET ce que vous êtes entrain de faire concrètement pour accomplir cette vision !

Soyez prêt à passer par des étapes intermédiaires.

Dans l’accomplissement de la vision, il y a des étapes intermédiaires. Trop d’hommes ont de grandes de visions, sans étapes intermédiaires… Exemple : « j’ai la vision de devenir un homme d’affaire multimillionnaire… et c’est ça ou rien ! En gros, je ne suis pas prêt à faire autre chose en attendant que ma vision se réalise… »

Soyez prêt à passer par des étapes intermédiaires. En attendant que les choses se mettent en place dans le business sur lequel vous travaillez, soyez prêt à éventuellement faire des « petits boulots ». Cela montre de la bonne volonté.

Témoignage du Pasteur Greg :

« Quand je suis arrivé aux Etats-Unis, je n’avais pas de Master ; je n’étais pas pasteur d’une église comme celle-ci. Mon premier boulot, je l’ai eu au Mc Donald. J’ai aussi travaillé comme livreur de journaux, etc.  Je ne pouvais pas dire : « mon appel est de devenir pasteur, évangéliste mondial… » Non. J’avais cet appel à être un évangéliste mondial et pasteur d’une MegaChurch, mais en même temps, j’étais prêt à commencer en travaillant à Mc Donald, à livrer des journaux, à porter des cartons, etc. Dans le même temps, j’ai continué mes études… Puis progressivement, je suis entré dans ce que je fais aujourd’hui.

Quelques fois, les hommes ne sont pas prêts à passer par des étapes temporaires.

Quand j’ai épousé ma femme, je lui ai dit : « chérie je ne te promets pas le monde, des châteaux ou de grandes choses… Si ces choses arrivent, gloire à Dieu. Mais il y a une chose que je peux te promettre, c’est qu’avec moi, tu auras toujours à manger, tu auras toujours de quoi te vêtir et tu auras toujours un toit au-dessus de ta tête. » Ces choses sont non-négociables pour moi. Tout ce que je donne en plus de cela, c’est du surplus. C’est la promesse que je lui ai faite. Et j’étais prêt à me mettre dehors et vendre des journaux pour pourvoir à ces trois choses si le ministère pastoral ne pourvoyait pas suffisamment pour que j’honore ma promesse. »

Focalisez-vous sur les besoins essentiels

Aux hommes qui ont un salaire plus faible que leur femme, je dis, ne faites pas de grandes promesses. Focalisez-vous sur les choses basiques, sur les besoins essentiels avec le peu de ressources que vous avez. Assurez-vous de couvrir les choses essentielles avec votre salaire.

Par exemple, si vous gagnez 2000 euros et que votre épouse en gagne 4 fois plus, plutôt que de vous acheter une Mercedes et de payer mensuellement les frais d’entretien de cette Mercedes avec vos 2000 euros, ce qui est du luxe, prenez en charge le loyer. En faisant cela, vous assumerez vos responsabilités en tant qu’homme ! Et tout le reste, ce sera un plus.

En bref, focalisez-vous les besoins essentiels. Ayez un plan, une vision et un rêve et expliquez ce que vous êtes entrain de faire et ce que vous comptez faire pour accomplir ce rêve. Mettez-vous au travail. Amen ?

En faisant cela, vous allez instaurer un climat de confiance et pourrez bâtir avec elle sereinement, sachant que votre point de départ ne sera pas votre terminus et que vous allez pouvoir « assurer » sur le plus long terme.

Amen ?

Bon début de semaine à tous !


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Rejoignez-moi sur Facebook | Twitter | Youtube | Google+ !

Partager, c'est aimer.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire