Pépites de sagesse

Se débarrasser des bagages du passé pour vivre un mariage épanoui (3)

Écrit par Aisha B.

J’ai commencé il y a quelque temps une courte série sur trois bagages de notre passé qui influencent négativement nos relations présentes et polluent nos mariages. On a parlé des iniquités des pères ou iniquités familiales et des vœux secrets.  Aujourd’hui nous allons parler des blessures émotionnelles du passé.

Beaucoup d’entre nous avons eu des expériences qui nous blessés dans l’enfance, l’adolescence ou même l’âge adulte : relations conflictuelles avec les parents, relation amoureuse qui s’est mal terminée, abus de confiance, viol, inceste, maltraitance, violence physiques, psychologiques, ou sexuelles dans une relation passée. Nous avons connu le rejet (dans la famille, à l’école, etc), la trahison… Autant de choses qui blessent émotionnellement.

Plusieurs vivent aujourd’hui avec des plaies ouvertes qui n’ont jamais guéri, des blessures qui n’ont jamais été pansées. Beaucoup vivent avec de la colère, de la rancune, du manque de pardon qui s’est transformé en aigreur et en amertume ; beaucoup sont entrés dans le mariage avec un cœur blessé, meurtri, rempli d’un venin amer. Un cœur caché derrière des forteresses de pensées négatives. Un cœur dur.

J’ai déjà parlé du problème de l’amertume et de comment en guérir (cliquez sur ce lien pour accéder à la série – YouTube). On a aussi beaucoup parlé du pardon et je vous encourage à lire ces ressources si vous ne l’avez jamais fait. Cela va vous aider.

Un cœur blessé, c’est un cœur qui ne peut pas aimer.

Un cœur blessé, c’est un cœur qui ne peut pas s’engager dans des relations saines avec les autres.

Bien-aimé, les blessures intérieures affectent votre capacité à aimer. Tant que votre cœur est blessé, vous ne pourrez pas aimer comme Dieu vous le demande et obtenir le meilleur de vos relations présentes.

Si vous ne pardonnez pas à la personne qui a abusé de vous, qui vous a blessé dans le passé, vous aurez du mal à entretenir des relations saines avec votre conjoint. Ce manque de pardon va polluer vos relations et votre mari/femme va payer pour ce qu’il/elle n’a jamais fait.

Que faire pour guérir des blessures du passé?

1/Tout commence par la décision de pardonner. Faites le choix aujourd’hui de pardonner et de libérer de votre cœur, toute personne qui vous a offensé dans le passé.

Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. (Matthieu 6 :14-15)

Le manque de pardon a des conséquences tellement dévastatrices que cela ne vaut tout simplement pas la peine de l’entretenir dans nos coeurs. Laissez à Dieu le soin de vous venger car la vengeance et la rétribution Lui appartiennent ; vous de votre côté, lâchez prise et avancez ! Amen ?

Ne vous vengez pas vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère de Dieu, car il est écrit: C’est à moi qu’appartient la vengeance, c’est moi qui donnerai à chacun ce qu’il mérite, dit le Seigneur. (Romains 12 :19)

Pardonner, c’est en quelques sortes dire au Seigneur : « Seigneur je te fais confiance pour t’occuper de cette personne qui m’a blessé. Je te fais confiance pour me faire justice. Je remets tout entre Tes mains et je passe à autre chose ». Pardonner, c’est mettre sa foi en Dieu.

2/ Mais décider de pardonner ne suffit pas pour guérir. Après avoir pris la décision de pardonner, il faut bénir la personne qui vous a blessé ou qui a abusé de vous, jusqu’à ce que votre cœur soit guéri. C’est une clé. C’est ce que moi j’appelle, le médicament de Dieu.

Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent (Matthieu 5 :44)

J’ai personnellement appliqué ce principe plusieurs fois et ça marche. Prendre la décision de pardonner ne fait pas nécessairement cicatriser la plaie, mais c’est qu’on fait ensuite qui accélère la guérison : aimer, bénir, faire du bien, prier… Amen ?

La parole de Dieu est un médicament. Mais ce médicament ne fonctionne que si on le prend ; c’est-à-dire si on l’applique dans nos vies. Cela ne suffit pas de prendre la décision intérieure de pardonner à cette personne qui vous a offensé. Il faut la bénir et prier pour elle. Au début, c’est dur et on n’a pas envie de bénir… Mais au final on finit par être guéri et même par être rempli de compassion et d’amour pour cette personne!

3/ Saturez-vous de la Parole de Dieu. Laissez la Parole de Dieu renouveler vos pensées et vous transformer. Car c’est par Sa Parole que Dieu guérit nos âmes.

Il envoya sa parole et les guérit, Il les fit échapper de la fosse. (Psaume 107 :20)

Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, à cause de son nom. (Psaume 23 :3)

On fait l’expérience des blessures émotionnelles dans l’âme. L’âme est composée des pensées, des émotions, et de la volonté. La partie de notre âme qui est souvent affectée par des blessures, ce sont nos émotions. C’est là qu’on ressent l’amertume, la tristesse, la colère…  Et bien souvent les émotions affectent la volonté et peuvent déterminer ultimement les actes qu’on pose. Ces émotions sont influencées par les pensées.

Certaines personnes souffrent pendant des années à cause d’une blessure du passé ; et cela affecte leur comportement présent parce qu’ils se nourrissent constamment de vieilles pensées.

Si vous voulez être complètement libéré de l’effet des blessures du passé, alors vous devez prendre la décision de renouveler vos pensées en lisant et méditant sur la Parole de Dieu; et en appliquant les principes dans votre vie quotidienne. Amen ?

4/ Ne laissez pas ces événements du passé définir votre identité et établir votre réalité présente. Vous n’êtes pas ce que ces événements ou ce que les gens ont voulu vous faire croire que vous êtes. Vous êtes ce que Dieu dit que vous êtes! Amen?

L’ennemi utilise les offenses dans votre vie pour vous tromper et masquer votre identité véritable. Car s’il peut vous faire devenir plein de ressentiment, d’amertume ; s’il peut vous mettre en colère ; s’il peut vous pousser à vous sentir coupable ou plein de honte, alors il sait que vous allez détruire par vous-même votre identité véritable.

A Lire –> 5 Choses que l’ennemi utilise pour voler votre identité

En conclusion,

Si vous avez identifié à travers cet article une blessure intérieure du passé qui n’a jamais cicatrisé, ne passez pas à autre chose comme si de rien n’était. Traitez cela aujourd’hui. Ne remettez pas à demain.

Prenez la décision de pardonner. Laissez à Dieu le soin de vous faire justice. Bénissez et priez encore et encore pour cette personne qui vous a blessé, jusqu’à ce que la plaie cicatrise. Prenez la décision aujourd’hui de passer plus de temps dans la méditation de Sa Parole afin de renouveler vos pensées, d’être complètement guéri, et de recevoir les clés qui vous permettront d’avoir des relations solides et épanouies.

Amen ?

Excellente semaine à tous !


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Inscrivez-vous sur la mailing list pour n’en manquer aucune ! Pour vous inscrire, saisissez votre adresse e-mail et cliquez sur cliquez sur « Je m’abonne!» Rejoignez-nous sur Facebook, ou sur Twitter, ou sur Youtube ou Google+ ! Contact: moncouple.mesrelations@gmail.com; Faire un don – Conditions d’utilisation

Partager, c'est aimer.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire