Pépites de sagesse

Se débarrasser des bagages du passé pour vivre un mariage épanoui (1)

Écrit par Aisha B.

Parmi les choses qui affectent énormément de mariages aujourd’hui et en empêchent l’épanouissement, se trouvent les bagages du passé. La plupart d’entre nous nous sommes mariés avec des bagages du passé. Si vous voulez avoir un mariage épanoui, alors vous devez régler ces choses et vous débarrasser des bagages de votre passé.

Cette semaine, nous allons parler de trois bagages de notre passé qui influencent souvent négativement nos relations présentes et polluent nos mariages : les iniquités des pères ou iniquités familiales, les vœux secrets et les blessures émotionnelles.

On va commencer aujourd’hui par les iniquités des pères et les mauvaises habitudes familiales.

Iniquités des pères

L’iniquité, c’est différent du simple péché. Dans le mot « iniquité », il y a la notion de quelque chose de tordu, qui se propulse vers l’avenir. L’iniquité affecte souvent des groupes de personnes et se transmet de générations en générations (avec l’influence des esprits familiers). Ce sont des sortes de « liens spirituels héréditaires » qui peuvent se prolonger sur plusieurs générations s’ils ne sont pas coupés.

Certains de nos problèmes de péché chronique sont des choses qui étaient présentes chez nos parents, chez nos grands-parents, chez nos arrières grands-parents, voire plus haut dans l’arbre généalogique.

Exemple : Votre père était alcoolique et avait une famille dysfonctionnelle. Les frères de votre père l’étaient aussi. Votre grand-père était alcoolique et avait une famille dysfonctionnelle ; et aujourd’hui, vous aussi, vous luttez contre l’alcool et avez des problèmes dans votre foyer en raison de ce problème d’alcool.

Les mauvaises habitudes familiales

Nous avons tous grandi dans des environnements imparfaits, avec une « culture familiale » qui a façonné notre éducation.

Aujourd’hui, beaucoup d’entre nous sommes entrés dans nos mariages avec une tendance à de mauvais comportements (à cause de l’environnement familial dans lequel nous avons été éduqués), qui influencent négativement nos mariages et nos enfants. Ce sont les mauvaises tendances ou mauvaises habitudes héritées des parents.

Par exemple, votre père était absent. Vous aussi, du coup vous êtes absent de la vie de vos enfants. Votre mère injuriait votre père. Vous aussi, vous le reproduisez. Dans votre famille, depuis plusieurs générations, les hommes sont colériques ou battent leurs femmes. Vous aussi, sans faire exprès, vous le reproduisez. Dans votre famille les hommes sont frivoles, adultères depuis plusieurs générations. Vous aussi, vous avez les mêmes combats. Ou encore dans votre famille on ne traite pas les problèmes ; on les met sous le tapis ; on n’en parle pas, du coup vous l’avez ramené dans votre mariage et cela affecte la façon dont vous résolvez vos problèmes avec votre conjoint. Ou encore dans votre famille on règle les problèmes par la violence ; vous aussi, sans faire d’efforts, vous le reproduisez dans votre mariage.

Quand on examine ces choses à la lumière de la Parole, on sait qu’elles sont mauvaises. Mais beaucoup d’entre nous n’avons jamais pris le temps d’examiner ces choses à la lumière de la Parole de Dieu pour les déraciner de nos vies. Beaucoup d’entre nous n’avons jamais dealé avec cela ; et cela pollue nos mariages.

Aujourd’hui peut-être que vous voyez les femmes d’une certaine façon, à cause de la manière dont votre père considérait les femmes. Peut-être que vous traitez les hommes d’une certaine façon, à cause de la manière dont votre mère traitait les hommes. Peut-être qu’aujourd’hui votre façon de gérer l’argent ou les conflits, héritée de vos parents, est entrain de détruire votre mariage…

Ce sont autant de dysfonctionnements, qu’il faut exposer et détruire dans votre vie avant que cela ne pollue votre mariage et ne se transmette à vos enfants ; et ne crée à nouveau des familles dysfonctionnelles. Ce sont des choses qu’il faut briser.

Comment s’en libérer ?

Il faut confesser ces choses et briser leur influence sur votre vie. Il faut les exposer et décider qu’à partir de vous, ces mauvaises habitudes sont brisées et ne passeront pas à la génération suivante.

1/ Il faut tout d’abord reconnaître ces iniquités, comme quelque chose de mauvais, de non conforme à la Parole de Dieu et qu’il faut déraciner de votre vie.

2/ Ne blâmez pas vos parents mais prenez les responsabilités de votre propre comportement. Vous avez le pouvoir de changer, indépendamment de ce que les autres font ou ont fait. Vous avez cette liberté en Christ !

3/Pardonnez à vos parents.

4/ Faites de Jésus votre modèle. Dites-Lui Seigneur, je ne sais pas comment gérer cette situation de ma vie. Dans notre famille tout le monde a ce mauvais comportement. Et je réalise que c’est mauvais. Aide-moi s’il te plaît. Enseigne-moi dans ce domaine. Transforme-moi !

Voici une prière que vous pourriez faire : Seigneur, ce péché [citer ce que c’est] est un péché familial. Cela est mal à tes yeux et je le reconnais. Je te demande pardon pour cela et choisis dès aujourd’hui m’en détourner. Merci parce que ces péchés sont pardonnés en Christ. Merci parce que le sang de l’agneau me purifie de toute iniquités de mes pères. Je prends la décision aujourd’hui de vivre en nouveauté de vie. Accorde-moi la grâce de vivre désormais selon tes standards. Au nom de Jésus. Merci Seigneur. Amen !

Demeurez abondamment bénis!

Aisha


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Inscrivez-vous sur la mailing list pour n’en manquer aucune ! Pour vous inscrire, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail. Rejoignez-moi sur Facebook, ou sur Twitter, ou sur Youtube ou Google+ ! Contact: moncouple.mesrelations@gmail.com; Faire un don Conditions d’utilisation

Partager, c'est aimer.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, web-designer, web-administrateur de blogs de ministres de Dieu, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

10 Commentaires

  • Bonjour Aisha,

    Vous lire tous les matins m’apportent un apaisement….comme une douce et merveilleuse affection, me couvrant d’un tapis de coton!
    Dieu est puissant!
    Merci Aisha
    Amen!

  • Bonjour. Juste une petite remarque: Paragraphe 4 (Iniquité des pères) ligne 4 « (avec l’influence des esprits familiers) » Je pense que vous avez voulu dire « esprits familiaux ».

  • bonjour aicha, je me rends compte que ce le combat que je mène dans ma vie, pour ma famille, nous avons des enfants mais pas de mariage et le père de mes enfants vient d’une famille divorcé et aujourd’hui il répète la même chose dans sa vie en abandonnant sa famille pour une autre je prie pour voir la main de Dieu dans ma famille pour couper tout les liens de famille que le ciel me vienne en aide pour ce processus

  • amen, amen et amen. Moi je suis un temoin de ce que vous avez publié. D’un côté dans ma famille :  » toutes les femmes sont abandonnées par leurs maris » et de l’autre côté, il y a mon mari:  » une famille où le père avait plusieurs femmes, alors plusieurs. Il a une affaire de 30 ou plus d’enfants ».

    Je devais donc lutter pour moi d’un côté et pour mon mari de l’autre côté. Mon mariage n’est pas encore restauré mais Dieu m’a donné une paix intérieure terrible. J’ai aussi fait les prières que Aisha vient de prescrire. Au début j’étais très en colère vis à vis de tout le monde: « ma famille et la famille de mon mari ». Mais Dieu a fait un travail très spécial dans ma vie. Il n’a en pas encore fini avec moi. Mais je suis certaine d’une chose: les liens sont tombés et je suis une nouvelle personne en LUI. A son heure et selon son bon plaisir il rammenera mon mari. Je ne me sens plus frustrée du fait que mon mari n’est pas encore rentrée. Je me concentre plus sur ma restauration et mon intimité avec le Saint-Esprit. La présence du Saint-Esprit dans ma vie, comble puissamment l’abscence de mon mari.

    Merci Aisha pour cet article très très puissant.