Sexualité

Vaincre les tentations sexuelles (3) : Savoir ce que vous fuyez

Écrit par Aisha B.

Fuyez l’impudicité. Quelque autre péché qu’un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l’impudicité pèche contre son propre corps. (1 Corinthiens 6:18)

Devant le diable, Dieu nous demande de résister. Mais face aux tentations sexuelles le Seigneur nous ordonne de FUIR. Nous avons récemment partagé 2 clés pour vaincre les tentations sexuelles qui vont vous aider, que vous soyez déjà marié ou pas:

Clé n ° 1 pour vaincre les tentations sexuelles : renouveler nos pensées, changer ce que nous croyons concernant les rapports intimes.

Clé n ° 2 pour vaincre les tentations sexuelles : prendre la décision de FUIR ou mettre de la distance entre nous et la tentation. Fuir physiquement, mentalement, visuellement mais aussi socialement, etc.

Mais pour pouvoir vous garder au quotidien et fuir de façon consistante, vous devez savoir clairement pourquoi vous devez fuir, ce que vous fuyez en réalité (Clé n°3) ; et ce vers quoi vous courrez ou ce que vous devez poursuivre (Clé n°4 qu’on verra dans un autre article). Cela doit être clair dans vos pensées.

Clé n°3 : Savoir ce que vous fuyez exactement

C’est étonnant à la vitesse nous pouvons fuir lorsque quelque chose de potentiellement dangereux nous poursuit. Tant que vous n’aurez pas une vision claire des dangers associés à l’impureté sexuelle, vous aurez du mal à fuir.

On va parler essentiellement du rapport intime illicite ici.

1/ Le rapport intime n’est pas juste physique. C’est spirituel.

La réalité, c’est que beaucoup d’entre nous jouons avec cela parce qu’on manque de révélation sur la portée de l’acte sexuel. L’acte sexuel n’est pas anodin. C’est une alliance. Beaucoup vont coucher quelques minutes avec une personne en dehors du cadre du mariage et se disent après le rapport, que c’est fini… mais ce n’est pas fini… vous venez de devenir la propriété de cette personne, comme l’enseigne les versets ci-dessous (1 Co 6 :15-18)

Ignorez-vous que vos corps sont des membres du Christ ? Vais-je donc arracher les membres du Christ pour en faire ceux d’une prostituée ? Sûrement pas !  Ou bien, ignorez-vous qu’un homme qui s’unit à une prostituée devient un seul corps avec elle ? Car il est écrit : Mais celui qui s’unit au Seigneur devient, lui, un seul esprit avec lui. C’est pourquoi, fuyez les unions illégitimes. Tous les autres péchés qu’un homme peut commettre n’impliquent pas intégralement son corps, mais celui qui se livre à la débauche pèche contre son propre corps. (1 Corinthiens 6 :15-18)

2/L’immoralité sexuelle, ça coûte.

Je vous encourage à lire Proverbes 6 et 7 en entier! Cela ne conduit pas toujours à la mort physique, mais cela coûte énormément. Ces quelques minutes de plaisir produisent la plupart du temps des regrets et douleurs pour toute la vie.

J’étais à la fenêtre de ma maison, et je regardais à travers mon treillis. J’aperçus parmi les stupides, je remarquai parmi les jeunes gens un garçon dépourvu de sens. Il passait dans la rue, près de l’angle où se tenait une de ces étrangères, et il se dirigeait lentement du côté de sa demeure […]  Et voici, il fut abordé par une femme ayant la mise d’une prostituée et la ruse dans le coeur. […] Elle le séduisit à force de paroles, elle l’entraîna par ses lèvres doucereuses. Il se mit tout à coup à la suivre, comme le boeuf qui va à la boucherie, comme un fou qu’on lie pour le châtier, jusqu’à ce qu’une flèche lui perce le foie, comme l’oiseau qui se précipite dans le filet, sans savoir que c’est au prix de sa vie. (Proverbes 7 :4-27)!

– Pour certains, cela affecte aujourd’hui la qualité de leurs relations avec leur mari/femme. Il n’y a plus de confiance.

– D’autres ont eu des rapports intimes illicites avec tellement de personnes différentes qu’ils ont perdu toute capacité à s’attacher à qui que ce soit.

– Certains sont malades aujourd’hui à cause des rapports illicites. Ces maladies ont peut-être affecté leur descendance, puisque certaines MST sont transmises à l’enfant au moment de l’accouchement par la mère. C’est-à-dire que dans son enfance (voire dans toute sa vie, pour l’enfant à qui le VIH a été transmis par exemple) cet enfant aura des challenges de santé qui ont pour origine un rapport illicite entre ses parents.

– Pour d’autres, il y a des choses que vous expérimentez peut-être aujourd’hui dans votre vie au niveau émotionnel, financier, social qui sont le fruit direct de l’immoralité sexuelle. Peut-être que vous avez eu un enfant avec un homme sans être mariés, cet homme a disparu après la naissance de l’enfant et du coup, la prise en charge de cet enfant repose uniquement sur vous; ce qui vous affecte… et affecte le devenir de cet enfant. Aux Etats-Unis par exemple, la proportion de filles-mères (jeune filles qui ont des enfants sans être mariées) et de femmes élevant leurs enfants seules est très élevée. Et les statistiques montrent que la plupart de ces enfants qui grandissent dans ces foyers monoparentaux sans père ont un plus grand risque de maltraitance, pauvreté, toxicomanie et d’alcoolisme, de maladie mentale, de suicide, de mauvais résultats scolaires, de grossesses précoces (chez les adolescentes), et de criminalité.

– Pour d’autres encore, il y a cette culpabilité permanente qui les empêchent de connecter avec Dieu et de rentrer dans le plan de Dieu pour leur vie. Ils se sentent sales et souillés à cause d’unions sexuelles illicites. Quelqu’un m’a dit une fois , “j’ai trop péché, je ne sais pas si Dieu pourra me pardonner un jour…”

“Fuyez l’impudicité…” nous dit l’Apôtre Paul. Oui mais pour quelle raison?

On fuit en fait quelque chose qui a le pouvoir d’apporter la destruction et de la souffrance dans nos vies et dans la vie de ceux qu’on aime.

Vivre dans l’impudicité, que ce soit dans l’adultère ou la fornication, cela ne vaut tout simplement pas la peine. Beaucoup trop de mauvaises conséquences sont attachées à cela.

Quelque soit votre situation aujourd’hui, la grâce de Dieu est suffisante pour vous en sortir et le sang de Jésus suffisant pour vous laver. Il suffit de le demander au Seigneur dans une simple prière et de le recevoir par la foi (croire ensuite qu’Il vous a exaucé). Amen?

Que Dieu vous bénisse et vous garde!

Aisha


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Inscrivez-vous sur la mailing list pour n’en manquer aucune ! Pour vous inscrire, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail. Rejoignez-moi sur Facebook, ou sur Twitter, ou sur Youtube ou Google+ !

Partager, c'est aimer.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, web-designer, web-administrateur de blogs de ministres de Dieu, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

4 Commentaires