6 Commentaires

Comment être libéré de la comparaison ?

Nos maisons manquent de joie et de bien-être, bien souvent parce qu’on manque de gratitude ; on a tendance à magnifier les problèmes et les défauts de nos conjoints…

Nous abordons aujourd’hui notre dernière réflexion (enfin je le pense ! 🙂 ) sur le thème de la comparaison. Après avoir parlé du problème de la comparaison dans les relations, de l’origine de la comparaison, et de l’importance de la reconnaissance, on va voir aujourd’hui de comment être délivré de la comparaison.

Que faire pour être libéré de la comparaison ?

Voici 3 choses à faire pour en être libéré :

Prends la décision de glorifier Dieu. Glorifier, c’est magnifier. Magnifier, c’est rendre plus grand. La comparaison malsaine dans les relations a pour source la convoitise, l’envie. On a tendance à regarder à la créature et aux biens matériels et à les magnifier (à leur donner une place, une taille disproportionnée). C’est quelque part de l’idolâtrie. Pour vaincre la comparaison, focalise-toi sur Dieu et choisis de L’élever au-dessus de tout dans ta vie.

Prie pour que Dieu te révèle qui tu es (ton identité), ta valeur ainsi que la valeur de ce qu’Il t’a donné. Cette révélation sur toi-même, sur la nature de Celui qui t’a racheté et sur la valeur des choses et des personnes qu’Il a mis autour de toi te préservera de l’envie et donc de la comparaison. Prends le temps de méditer sur la Parole de Dieu, afin de renouveler tes pensées !

gratitude, reconnaissanceSois reconnaissant. La gratitude, c’est la « grâce-attitude ». C’est une attitude de grâce. Tu n’auras jamais de mal à être reconnaissant si tu réalises que tu ne mérites rien de tout ce que tu possèdes. Tout est grâce. Ton mariage, ton travail, ta santé, tes enfants… tout vient de Dieu. C’est une grâce ! Un cadeau ! Reconnaître cela te préservera.

Nos maisons manquent de joie et de bien-être, nous sommes souvent déprimés parce qu’on manque de reconnaissance, on magnifie les défauts de nos conjoints, on magnifie les problèmes au-dessus de Dieu… L’un des fruits de la reconnaissance, c’est la joie. Je me lasse pas de le dire, sois reconnaissant!

Une prière pour aujourd’hui :  Seigneur je reconnais m’être souvent comparé aux autres ou avoir comparé ce que Tu m’as donné à ce que les autres ont. Je Te demande pardon. Je reçois Ta grâce ; la grâce d’être sage, pour ne plus me comparer aux autres. Merci pour la manière dont tu m’as créé(e). Merci pour le corps que tu m’as donné. Je suis une créature merveilleuse à Tes yeux. Merci pour mon appel. Merci pour ma destinée. Merci pour ma femme/mon mari. Merci pour les enfants que Tu m’as donné… J’accepte tout ce que Tu m’as donné et Te dis merci. Au nom de Jésus. Amen.

Soyez bénis!

Aisha


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, Partagez! Inscrivez-vous sur la mailing list pour n’en manquer aucune ! Pour vous inscrire, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail. Rejoignez-moi sur Facebook, ou sur Twitter, ou sur Youtube ou Google+ !

6 commentaires sur “Comment être libéré de la comparaison ?

  1. Amen!je bénis le saint esprit pour cette série qu’il ta inspiré Aisha !Merci Seigneur ! mon coeur déborde de joie et de reconnaissance a cet instant précis!

    J'aime

  2. Merci Seigneur pour tout ce que tu fais dans ma vie, dans mon foyer, dans mon travail , avec mes enfants.Gloire à toi Seigneur Jésus.Amen

    J'aime

  3. J’aime la facon dont vous traitez les sujets du mariage chretien, et la relation familialle, je benit l’Eternel pour cela

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :