Paroles de Grâce

Comment développer une intimité véritable avec son conjoint ?

Écrit par Aisha B.

Nous reprenons aujourd’hui notre série sur l’intimité dans le couple. Après les 5 obstacles à l’intimité dans le mariage, et 7 choses qui favorisent l’intimité, facilitent la complicité dans le couple, aujourd’hui nous abordons la partie sur comment développer cette intimité dans le couple.

Quand on parle d’intimité dans le couple, beaucoup pensent de suite à l’intimité sexuelle. Mais il existe au moins 3 dimensions d’intimité dans le couple : l’intimité spirituelle, l’intimité émotionnelle et l’intimité physique. Et ces trois dimensions d’intimité sont soutenues par l’intimité que chacun des conjoints a personnellement avec Dieu. La véritable intimité dans le couple se tisse en dehors du lit conjugal.

Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. (Matthieu 22 :37-39)

L’intimité véritable dans le couple commence par l’intimité avec Dieu. La profondeur de votre intimité avec votre conjoint dépend de la profondeur de votre intimité avec Dieu.

Nous avons tous des besoins, de divers ordres. La plupart du temps, on recherche l’intimité avec l’autre parce qu’il y a des besoins qu’on voudrait satisfaire. Il y a certains types de besoins profonds que Dieu seul peut satisfaire : l’identité, le besoin d’être accepté, le besoin de sécurité et le besoin de donner un sens à sa vie (ou de savoir qu’on a une destinée, qu’on est sur la terre pour un but). Si au lieu d’aller vers Dieu pour que ces besoins soient comblés, vous allez vers votre conjoint, alors vous vous approcherez de votre conjoint pour recevoir et non pour donner… A la longue, vous finirez par épuiser, drainer votre conjoint. Et vous finirez vous-même épuisé(e) et surtout frustré(e).

A lire : Avez-vous fait de votre mari ou de votre femme une idole?

Ces besoins ne peuvent être comblés que par Dieu. Et lorsqu’on s’approche de Dieu et qu’on développe son intimité avec Dieu, on est rempli par Lui, comblé… notre coupe finit par déborder et on se transforme progressivement non pas en cette sangsue qui dit constamment : « donne ! donne ! »,  mais en une source de bénédiction et de grâces qui se déverse dans la vie de notre conjoint.

A ce moment-là, la révélation qu’on reçoit de la part de Dieu sur notre identité, notre valeur, notre position en Lui et notre futur nous remplit d’assurance et de confiance de sorte qu’on ne recherche plus l’intimité avec son conjoint parce qu’on a besoin de validation… Cette révélation nous rend capable d’entretenir une intimité saine et de plus en plus forte avec son conjoint, dans tous les domaines. La plénitude qu’on expérimente dans la présence de Dieu permet d’entrer dans l’intimité avec son conjoint comme un « donneur ».

Cette plénitude délivre de l’égoïsme, de l’égocentrisme et nous pousse à être généreux… à être des amoureux extravagants.

Beaucoup s’attendent à ce que leur relation avec leur conjoint panse leurs blessures intérieures, les guérisse du rejet… mais là où il y a des blessures intérieures, il n’y aura pas d’adhérence, pas de capacité à s’attacher sainement, pas de relation équilibrée; l’intimité vraie n’est pas possible dans ces cas-là. Mais lorsqu’on va dans la présence de Dieu, Sa parole nous guérit intérieurement (Psaume 107:20), nous rendant capables de connecter, de nous lier à notre conjoint.

Quelque fois on n’arrive pas à être intime avec l’autre, à s’ouvrir véritablement parce qu’on a peur d’être rejeté par l’autre dans ce qu’on est, dans ce qu’on pense… Beaucoup de gens sont sur la défensive dans leur relation avec leur conjoint… constamment… pourquoi ? Par peur… la peur du rejet nous pousse à nous surprotéger et à rejeter l’intimité.

Voilà pourquoi la clé de l’intimité dans le mariage, c’est d’avoir un cœur confiant dans le Seigneur ; c’est d’être sûr(e) de son identité, sûr(e) de sa valeur; c’est d’avoir un cœur qui a vaincu la peur d’être rejeté parce qu’il a cette assurance ferme d’être pour toujours accepté en Christ.

Et ce qui merveilleux dans cette intimité avec Dieu, c’est qu’une fois qu’on a reçu de Dieu, il est ensuite plus facile de donner aux autres. C’est plus facile d’accepter les autres tels qu’ils sont quand on sait qu’on a été accepté par Dieu tel qu’on est, inconditionnellement. Il est plus facile d’aimer quand on sait qu’on est aimé de Dieu, qu’on a reçu cet amour inconditionnel de Sa part (Romains 5 :5) et qu’on est saturé par cet amour.

Je crois que c’est pour cela qu’il nous est dit d’aimer premièrement Dieu de tout notre cœur. (Matthieu 22 :37) Parce que le partage, l’intimité qu’on a avec Dieu nous permet ensuite de développer des relations saines avec les autres.

La clé de l’intimité dans le mariage, c’est d’avoir un cœur confiant dans le Seigneur, un cœur sûr de son identité et sa valeur… mais avoir ce type de cœur requiert de rester enraciné en Christ, d’avoir une intimité quotidienne avec Lui.

Dieu nous a créés pour Lui, pour que nous vivions EN lui, dans une intimité permanente avec Lui. Sa présence, c’est l’atmosphère qui nous permet de fonctionner au meilleur de nos capacités. Toutes les autres choses de nos vies sont censées découler de notre intimité avec Dieu. C’est la raison pour laquelle Jésus-Christ nous dit ceci dans Jean 15 :5 « Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire»

En fait, demeurer EN Christ, la chose la plus importante que vous puissiez faire pour votre protéger et renforcer votre mariage, et pour expérimenter une intimité profonde avec votre conjoint !

Plus votre intimité avec Christ sera profonde, et meilleure sera votre intimité avec votre conjoint.

Bien sûr, le plan de l’ennemi, c’est de nous déconnecter de la présence de Dieu, en emmenant vers nous toutes sortes d’occupations (pas toujours mauvaises) qui nous « volent » le temps que nous aurions dû consacrer au Seigneur. Résultat, le doute, l’anxiété et la peur reprennent le dessus et sans qu’on s’en rende compte, on finit par perdre cette assurance par rapport à notre identité et notre valeur, cette satisfaction qu’on avait en Dieu.

Au lieu d’être un donneur, on redevient alors un receveur permanent. On se retrouve dans la captivité et à la recherche de ce qui pourrait satisfaire nos besoins intérieurs. Et finalement, au lieu d’être cette source de bénédiction, on devient une sorte d’éponge sèche qui aspire tout sur son passage.

Que Dieu nous aide à développer notre intimité avec Lui, afin de protéger nos mariages !

Bénédictions,

Aisha


PS : Sur mon blog Vivre Une Vie de Faveur, je développe actuellement une série sur le thème : Connaître Dieu : comment développer une relation vraie, riche, épanouie avec Dieu. Et un des articles récents que j’ai écrits, c’est : Comment développer mon intimité avec Dieu? Si vous avez besoin de ressources dans ce domaine, rejoignez-nous !

Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Inscrivez-vous sur la mailing list pour n’en manquer aucune ! Pour vous inscrire, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail. Rejoignez-moi sur Facebook, ou sur Twitter, ou sur Youtube ou Google+ ! Contact: moncouple.mesrelations@gmail.com

Partager, c'est aimer.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, web-designer, web-administrateur de blogs de ministres de Dieu, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

Commentaires