Comment combattre l’esprit de dépression ?

Écrit par Aisha B.

N’avez-vous pas remarqué qu’il est plus facile de manger du « fastfood » que de prendre le temps de préparer un repas santé? N’avez-vous pas remarqué qu’il est plus simple de prendre la voiture pour aller au dépanneur du coin que d’y aller à pied? N’avez-vous pas remarqué qu’il est plus agréable de descendre une pente que de la remonter? En fait, ces illustrations montrent qu’il est plus simple de faire ce qui nous coûte le moins en énergie. En d’autres mots, il est plus facile de tomber que de se relever, car remonter une pente demande plus d’efforts.

« Car sept fois le juste tombe, et il se relève » (Proverbes 24 :16). Ce verset met en évidence le fait qu’un chrétien considéré juste par Dieu peut tomber plusieurs fois avant de se relever pour gagner le combat.

Nous allons conclure ce troisième article avec cinq armes puissantes qui m’ont permis d’avoir la victoire après quatre ans de grande dépression tout en œuvrant à l’Église. J’ai la ferme conviction que ces armes seront une bénédiction pour vous. Voici ce que dit la parole de Dieu : « C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté » (Ephésiens 6 :13). Ce verset met en relief deux volets incontournables dans le combat. D’une part, il y a la préparation des armes pour le mauvais jour. D’autre part, il y a la préparation des armes pour lutter après y avoir surmonté. Comme je l’ai mentionné auparavant, la dépression est un esprit et vous devez le vaincre avec les armes de l’Esprit.

Je décrète et je déclare que ces armes qui ne sont pas charnelles seront une puissance pour renverser vos forteresses. Je décrète et je déclare qu’à partir de cet article vous ne serez plus celui qu’on appelle « dépressif ». Je décrète et je déclare que vous reprenez votre autorité en Christ pour briser ce cycle de dépression, car c’est l’esprit de Dieu qui domine dans votre vie et non l’esprit de dépression. Je déclare que dans le nom de Jésus que tout ce que n’a pas planté le père céleste soit déraciné dans vos pensées. La saison de dépression est terminée, vous rentrez dans une nouvelle saison de joie ! Prenez votre victoire, car l’Éternel relâche la paix dans votre cœur, dans le nom de Jésus!

Voici les 5 armes puissantes pour combattre la dépression.

1 – Être constamment dans une atmosphère de louange et d’adoration.

« Moi, je chanterai ta force, le matin, je crierai de joie pour ton amour. Oui, tu es mon puissant protecteur, un abri sûr au moment du malheur » (Psaume 59 : 17, version parole de vie).

Lorsque vous êtes dans un mode de louange et d’adoration, vous soumettez votre chair à la présence de Dieu. Lorsque vous levez vos mains vers Dieu, c’est un signe d’abandon et de révérence au travers duquel vous déposez tout à Ses pieds sans rien retenir. Lorsque vous louez et dansez pour le seigneur, vous préparez votre esprit pour gagner votre combat.

Pourquoi la louange et l’adoration? Parce que l’esprit de dépression a horreur de cela et il est inconfortable dans la présence de Dieu. Plus que vous pénétrez dans une atmosphère d’adoration, et plus l’esprit de dépression s’éloigne de votre vie, car il s’étouffe quand votre environnement est couvert de louange et d’adoration.

2 – Être constamment entrain de faire des déclarations

« La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; quiconque l’aime en mangera les fruits » (Proverbes 18 : 21).

Laissez-moi vous dire bien-aimé qu’il y a une puissance dans ce que vous déclarez sur votre vie. Il y a une puissance lorsque vous déclarez la parole de Dieu, car sa parole vous permet de dominer sur la dépression. Vous devez sceller la parole de dieu dans votre bouche et toujours parler à votre âme parce que la dépression affecte votre âme pour détruire vos pensées et diriger vos émotions. Vous devez constamment déclarer la vie et la victoire. Ce n’est pas un hasard de voir que certaines personnes en dépression finissent par se suicider, car l’esprit qui voulait les détruire envoie des messages de mort dans leurs pensées. La dépression affecte votre raisonnement, mais la déclaration amène vos pensées captives à l’obéissance de Christ.

A lire :  Puissantes Paroles pour Lutter Contre l’Envie de Suicide

3 – Se faire violence.

« Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent » (Matthieu 11 :12).

C’est très difficile de sortir de cette mentalité de dépression, car vous avez l’impression que cela fait partie de vous et de votre caractère. Vous finissez par accepter votre état en espérant d’être un jour délivré par une imposition des mains d’un prophète ou d’un pasteur. Mais, non! Vous devez avoir l’ardent désir d’être délivré. Vous devez rugir devant cet esprit de dépression. Vous devez vous faire violence sinon vous n’y arriverez pas. Je sais de quoi je parle.

Prendre la décision de sortir de la dépression, c’est comme prendre la décision de faire un régime pour perdre du poids. Vous avez beau trouver le meilleur régime qui promet de grands résultats en peu de temps, si vous ne vous faites pas violence vous succomberez au premier gâteau au fromage ou à la première crème brûlée de la pâtisserie du coin.

Le jour où vous serez fatigué de votre état dépressif, sera le jour où vous serez prêt pour votre victoire. Car lorsque vous êtes en colère, c’est là que vous posez des actions brusques pour vous emparer avec force de ce qui vous revient. Pendant ce moment où vous vous ferez violence, faites des choses que vous n’avez jamais faites pour Dieu. Exemple, faire sept jours de jeûne pour votre délivrance ou courir dans votre assemblée pendant un moment intense de louange pour attirer l’attention de Dieu sur vous. Je vous dis cela, bien-aimés, car ce sont des choses que j’ai dû faire pour sortir des chaînes de l’esprit de dépression. Les temps de jeûne m’ont permis de briser ma chair et mes pensées pour fortifier mon esprit et mon âme. Laissez-moi vous dire que le niveau de votre violence détermine le niveau de votre délivrance. Courir devant toute mon assemblée un dimanche matin était insensé et gênant aux yeux des hommes, mais je venais d’attirer le regard de Dieu sur ma situation. Me voici aujourd’hui délivrée de quatre ans sous le joug de l’esprit de dépression.

4 – Compter les bienfaits de Dieu.

« Mon âme bénis l’Éternel, et n’oublie aucun de ses bienfaits!» (Psaumes 103 :2).

La dépression nous fait oublier ce que Dieu a déjà fait pour nous dans le passé. Je l’appelle « le syndrome de l’oubli des bienfaits », car subitement, on oublie toutes les victoires que nous avons eues auparavant avec Christ. Soudainement on ne voit plus le niveau de bénédictions que Dieu dépose sur notre vie. Le rôle de l’esprit de dépression, c’est de nous faire douter sur la parole de Dieu et de biaiser notre foi en les promesses de Dieu. La dépression nous fait vivre dans un mirage de choses qu’on espère avoir et qui ne sont souvent pas dans la volonté de Dieu pour notre vie. Cette fausse apparence nous fait vivre dans une immense déception qui mène à la dépression. Alors, nous perdons la foi et n’espérons plus en l’Éternel, celui qui a des projets de paix et non de malheur pour notre vie.

Lorsque vous prenez le temps d’énumérer toutes les choses que Dieu a fait pour vous, aussi petites qu’elles soient, c’est alors que vous reprenez vos forces, comme David lorsqu’il s’est souvenu que l’Éternel des armées l’a délivré de la griffe du lion et de la patte de l’ours (1 Samuel 17 :37). C’est alors que vous vous souvenez que ce même Dieu vous délivrera aussi de la main de l’esprit de dépression, au nom de Jésus. Je sens dans mon esprit des gens reprendre force et leur confiance en Dieu. Souvenez-vous seulement des prophéties sur votre vie, car elles s’accompliront certainement.

5 – Le pardon

« Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés » (Matthieu 6 :12).

Je n’ai pas écrit les cinq armes en ordre chronologique, mais le pardon est celui que je garde pour la fin, car cette arme fera toute la différence pour rester ferme pendant le combat et après la victoire. En fait, la dépression provient aussi du manque de pardon face aux gens qui nous ont blessés dans le passé. Elle nous empêche d’avancer en Christ compte tenu de la haine qui s’est développée en nous, contre eux. Ce manque de pardon fait pousser des épines autour de notre cœur et se transforme en amertume. Cette amertume met un poids dans notre marche chrétienne, nous retient dans ces traumatismes du passé et finit par nous courber. C’est pourquoi lorsque vous décidez de pardonner sincèrement, vous libérez votre cœur pour donner accès à l’amour de Dieu. Vous devenez plus léger et rempli de compassion pour ceux qui vous ont blessé.

Je sais que ce n’est pas évident parfois le pardon, mais c’est une puissance divine qui libère. Dieu vous dit, pardonnez à cet homme ou cette femme qui vous a trahi. Pardonnez à ceux qui vous ont rejeté, ridiculisé, méprisé et intimidé. Femme, pardonnez à ce mari qui vous a trompée. Homme, pardonnez à cette femme qui vous a trompé. Jeune, pardonnez à ce parent qui vous a abandonné. Pardonnez aux gens qui vous ont agressé sexuellement. Pardonnez à la personne qui a commis cet inceste, qui vous a agressé sexuellement dans votre enfance. L’amour de Dieu est plus fort que la douleur qu’ils ont pu vous causer. C’est ainsi que vous serez restauré. C’est ainsi que l’influence de l’esprit de dépression sera brisé.

Ne donnez aucun accès au diable et revêtez-vous des armes puissantes du Seigneur, et levez-vous pour combattre ! Ensemble nous vaincrons la dépression !

Que l’Éternel vous bénisse avec cette série sur l’esprit de dépression et je prie de voir des témoignages de vies transformées, de femmes et hommes restaurés et de familles réconciliées, au nom de Jésus !

Que la paix qui surpasse toute intelligence demeure dans votre cœur et dans vos pensées en Jésus-Christ.

Ecrit par Marie-Colombe Williamson


Lire les autres articles de cette série :

– Jésus-Christ a gagné la bataille contre la dépression pour vous!

– 3 Choses qui ouvrent la porte à la dépression

Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Inscrivez-vous sur la mailing list pour n’en manquer aucune ! Pour vous inscrire, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail. Rejoignez-moi sur Facebook, ou sur Twitter, ou sur Youtube ou Google+ !

Partager, c'est aimer.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, web-designer, web-administrateur de blogs de ministres de Dieu, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire