Pépites de sagesse

Le Mystère du Mariage (1)

Écrit par MAG

Quelle est la portée spirituelle du mariage ? Quelle est la pensée de Dieu concernant le mariage ?

Au commencement, Dieu a fait les cieux et la terre. Puis Il a créé l’homme et la femme pour qu’ils vivent une relation harmonieuse, une relation d’amour et de confiance entre eux et avec Lui. Dieu a confié à Adam la responsabilité de gérer le jardin et de le garder. Puis Dieu a dit qu’il n’était pas bon (ou favorable) qu’Adam soit seul. Alors, Il a créé la femme pour qu’elle l’aide à accomplir son rôle de gardien, qu’elle l’aide dans sa responsabilité, dans son ministère.

Mais le péché est venu entacher ces deux relations. Adam et Eve ont préféré écouter leur instinct plutôt que Dieu. Ils ont mis en doute l’amour de Dieu à leur égard et ont mis de côté la confiance en ce que Dieu leur a dit.

La relation entre Dieu et les hommes a été rompue.  Cependant, Dieu n’a pas voulu mettre fin à cette relation. Au lieu de divorcer d’avec Sa création, Il s’est offert Lui-même, à travers le don de Son Fils Jésus-Christ, pour restaurer cette relation.

De même, la relation entre l’homme et la femme a été altérée par le péché. Ayant perdu leur identité, ils ont perdu la capacité d’être mari et épouse selon Dieu. Mais là encore, la venue de Jésus-Christ permet la restauration de la relation entre l’homme et sa femme.

Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. (2 Corinthiens 5 :18)

La clé, la source de la réconciliation du couple n’est donc en rien ni personne d’autre que Jésus-Christ. Eh oui, on a beau chercher des solutions, lire des livres sur les relations de couples, aller voir des conseillers conjugaux, chercher des recettes miracles pour couple en bonne santé, on en reviendra toujours au même point : JESUS-CHRIST !!!

Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau, afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible (Ephésiens 5 : 25-27) Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l’Église. (Ephésiens 5:32)

Au commencement de la création, Dieu fit l’homme et la femme ; c’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux (époux) deviendront une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. (Marc 10 : 6-8)

Le mariage est un mystère. Le mariage est le reflet de la relation de Christ avec son épouse, l’Église.

Comme l’homme quitte son père et sa mère pour s’attacher à sa femme (Marc 10 : 6), de même Jésus-Christ a quitté Son Père céleste, en ce qui concerne Sa divinité, et Sa mère terrestre en ce qui concerne Son humanité, afin de s’attacher pour toujours à Son épouse, l’Église.

Adam a dû être endormi pour que la femme soit formée à partir de sa cote. Le sommeil d’Adam est donc une image de la mort de Christ à la croix. Il S’est livré Lui-même pour l’Eglise.

La femme a été formée à partir de la côte d’Adam. Cela est l’image du côté percé de Christ duquel sont sortis l’eau et le sang. Le sang (qui est la vie, selon Lévitique 17:11) et la Parole (qui est Esprit et Vie – Jean 6:63) ont donné naissance à l’Église, la purifient, la sanctifient et lui donnent accès par Jésus-Christ à la vie éternelle et au règne. L’eau, qui représente aussi l’eau du baptême, purifie l’épouse. Elle se pare ainsi de sa belle et glorieuse robe blanche de fin lin, sans tâche, ni ride pour être présentée à son Époux, sainte et sans défaut, adaptée à Lui, à Sa nature, semblable à Lui. Christ peut donc dire tout comme Adam “voilà maintenant celle qui os de mes os et chair de ma chair “, celle avec qui je forme un même esprit (1 Corinthiens 6 : 17), celle qui est mon corps (Ephésiens 5:23).

Waouh quel mystère merveilleux !!!!! Quelle sagesse et intelligence divine! Quelle grâce, quel amour !

Voilà pourquoi le diable n’aime pas le mariage et cherche par tous les moyens à le détruire. Le diable  déteste tout ce qui se rapporte à Jésus, tout ce qui lui rappelle sa défaite à la croix. Il cherche à détruire les mariages et comme si cela ne lui suffisait pas, il cherche à entacher l’image de la relation entre Christ et son Église en la remplaçant par d’autres unions comme le mariage homosexuel. Ainsi d’un côté les couples qui sont censés annoncer l’union de Christ et de l’Eglise cherchent à divorcer et de l’autre côté, des couples selon le diable se forment… Frères et sœurs il ne faut pas qu’il en soit ainsi! Ne laissons pas à l’ennemi cette victoire.  Battons-nous pour nos mariages, pour que la gloire de Christ brille sur cette terre à travers le témoignage de nos mariages.

La relation entre l’homme et sa femme dans le mariage est appelée à refléter celle qui existe entre Jésus-Christ et Ses rachetés. Mais avec le péché entre les deux, cela est impossible. C’est en acceptant de venir à Jésus, par la foi en Son sacrifice à la croix pour nous, après nous être revêtus de cette robe pure et sans tâche, que tout devient possible.

Que Dieu nous aide!

MAG

Copyright © 2016, Mon Couple Mes Relations.

Vous aimez nos publications? Abonnez-vous à notre mailing List pour n’en manquer aucune! Pour vous abonner, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail ou aimez notre page Facebook ou suivez-nous sur Twitter ou sur YoutubeConditions d’utilisation. Contact : moncouple.mesrelations@gmail.com

Partager, c'est aimer.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

MAG

Épouse, maman et adoratrice passionnée de Dieu, MAG a soif de voir la puissance de resurrection de Christ opérer dans la vie de ceux qui Le suivent et de voir le plus d’âmes possible revenir vers leur créateur.

Laisser un commentaire

Commentaires

  • Bonjour à vous
    Corrigez-moi si je me trompe, mais je ne vois pas pourquoi se marier avec un non-croyant pourrait être néfaste à un couple, dans 1 corinthien 7/14 il est dit:”Car le mari non-croyant est sanctifié par la femme, et la femme non-croyante est sanctifiée par le frère; autrement, vos enfants seraient impurs, tandis que maintenant ils sont saints”
    Merci

    • Bonjour Allegrah,

      Merci pour votre commentaire.
      Dans cette article il n’est pas fait référence au mariage avec un non-croyant et ni à un effet néfaste de ce choix sur le couple. Le mariage entre un homme et une femme que les 2 soient à Jésus ou non ne remet pas en cause le caractère précieux de celui-ci aux yeux de Dieu. Oui en effet dans ce passage Paul dit que le conjoint non croyant est sanctifié par le conjoint croyant. Et il encourage le croyant à ne pas chercher à rompre ce lien si son mari ou sa femme ne voit pas d’inconvénient à continuer de vivre avec lui. Ici Paul s’adresse à des conjoints croyants qui se seraient convertis alors qu’ils étaient déjà mariés, les 2 étaient incroyants au moment du mariage et l’un des deux s’est converti par la suite.

      Sinon pour répondre à votre remarque pour ce qui est du choix de se marier avec un non croyant et de l’impact sur le couple, je crois qu’un croyant qui épouse un non-croyant s’expose à des difficultés et des combats supplémentaires qui peuvent mettre leur couple en danger mais aussi leur salut. Paul recommande d’ailleurs que la décision de se marier se fasse dans le Seigneur (1Co 7:39). De plus, il affirme qu’il voudrait que tous les Hommes soient comme lui, c’est-à-dire célibataire et “libre de s’attacher à Dieu sans tiraillements”. Il dit que le mariage – qui est une grâce devant Dieu- expose aussi à des afflictions dans la chair et des inquiétudes qu’il voudrait éviter aux croyants (1Co 7:7,25-40). Ainsi un croyant qui fait le choix d’épouser une personne qui ne suit pas Jésus comme lui s’expose aussi à davantage d’afflictions et d’inquiétudes.
      De plus, Paul fait cette remarque “comment savoir, femme, si tu sauveras ton mari? Ou comment savoir mari si tu sauveras ta femme?”. Ceci montre que se marier avec un non-croyant en se disant qu’il se convertira par la suite n’est ni une certitude et ni une raison pour l’épouser.
      Enfin, le croyant “a été racheté à un grand prix “(1Co7:23). De ce fait, tous ses choix et ses décisions après sa conversion doivent contribuer à préserver ce précieux cadeau du salut qui lui a été offert en Jésus-Christ. Et le Saint-Esprit en lui est celui qui le guide dans les choix qui glorifient Dieu.

      Que l’amour de Dieu, la grâce de Jésus-Christ et la communion du Saint-Esprit soient avec vous.