F.A.Q. Sexualité

Combien de fois devrions-nous avoir des moments d’intimité sexuelle dans notre couple?

Écrit par Aisha B.

Questions d’un lecteur : Je suis frustré dans mon intimité sexuelle dans le mariage. Ma femme se contenterait bien d’une fois par mois, si ce n’est moins, ce qui est très très loin de me satisfaire. Est-elle anormale ? Suis-je quelque part pervers? Comment résoudre ces conflits sur la fréquence de nos moments d’intimité ? Combien de fois devrions-nous avoir des moments d’intimité sexuelle dans notre mariage ?

J’ai choisi de partager mes réponses à ces questions sur le blog pour édifier le plus grand nombre. Ce problème concerne en effet pas mal de couples : un des conjoints est très demandeur et l’autre passerait bien volontiers plusieurs mois sans jamais vouloir connecter au niveau intime.

Beaucoup, en raison de différences dans leur désirs et leurs attentes, sont insatisfaits, se posent très sérieusement la question de savoir combien de fois ils « devraient » avoir des rapports intimes et se disputent fréquemment à ce sujet, ayant chacun leur définition de ce qui est « normal ».

Tout d’abord, dans ce domaine, il n’y a pas de « normalité ». Chaque individu et chaque couple est unique par rapport au désir et aux attentes et on ne peut pas dire qu’une certaine fréquence est « normale » par rapport à une autre. Ne comparez jamais ce qui se passe dans votre couple à ce qui se passe dans les autres couples. Vous êtes tous les deux uniques.

Maintenant, voici quelques raisons qui pourraient expliquer cette absence de désir (liste non exhaustive) :

1) L’existence d’une relation extra-maritale. La baisse dans la fréquence des rapports intimes est classique dans ce cas-là. Mais c’est tout un autre sujet qu’on abordera probablement dans un autre article.

2) Beaucoup de facteurs peuvent expliquer un manque de libido chez les femmes : cela peut être lié aux pressions et difficultés de la vie, à des problèmes d’image corporelle, au fait qu’il y a eu des traumatismes sexuels, des abus, des maladies, etc.

Il y a aussi d’autres facteurs comme la période des menstruations, la grossesse, l’accouchement, le fait d’allaiter qui peuvent épuiser les femmes physiquement et émotionnellement et donc jouer sur la fréquence des rapports intimes. Certains hommes face à cette situation se montrent rudes, se disputent avec leur femme toute la nuit, la brutalisent, la prennent de force ou vont voir ailleurs; mais tout cela ne fait qu’empirer le problème.

La clé dans ce cas, c’est vraiment la patience et beaucoup de maîtrise de soi. Ne la rudoyez pas. Usez au contraire de prévenance envers votre femme. Montrez-vous plein d’égards, d’affection et d’attentions, ce qui l’aidera à se donner plus facilement et plus souvent à vous.

3) Une autre raison pourrait être que vous avez des emplois de temps beaucoup trop surchargés avec pas mal de choses à faire au travail, à l’église et avec les enfants ; ce qui fait que le soir, un de vous (ou vous deux) est systématiquement fatigué. Une solution pourrait d’être un peu plus intentionnel.

Planifiez ces moments d’intimité de façon intentionnelle et mettez-vous d’accord pour ajuster votre emploi de temps de façon à pouvoir trouver du temps pour être ensemble. Pour éviter que cela devienne routinier, vous pouvez en faire vraiment un moment qui soit dédié à ce que vous passiez du temps ensemble : faites garder les enfants et sortez ensemble. Je sais que dans certains endroits du monde ce n’est pas toujours évident financièrement. Mais il n’y pas besoin de faire quelque chose qui vous coûte cher ! Trouvez une activité qui vous plaise, vous détende et vous permette de vous rapprocher tous les deux, et faites le souvent !

4) Cette faible fréquence pourrait aussi être due à la qualité. J’ai développé récemment quelques idées qui pourraient vous aider.

Une autre chose à faire par rapport à ce problème, c’est de prier ! Beaucoup de gens n’invitent pas Dieu dans leur sexualité. Leur sexualité est pauvre, elle n’est pas satisfaisante pour eux, ils sont tous les deux frustrés mais ils ne prient pas pour cela.

Dans la vidéo qui suit, j’explique pourquoi c’est important d’inviter le Seigneur dans votre intimité et de Lui partager vos frustrations dans ce domaine. A ECOUTER vraiment…

Et quand vous allez commencer à prier pour votre intimité sexuelle sincèrement, Dieu va vous donner des clés, des instructions (j’en parle dans la vidéo ci-dessus). Je vous challenge cette semaine ! Ouvrez ce domaine de votre vie à Dieu et soyez sincère, Il vous surprendra !  Ne négligez pas ce qu’Il vous dira ! Amen ?

Pour finir, combien de fois devrions-nous avoir des rapports intimes? Aussi souvent que l’un de vous en a besoin. Ne vous privez pas l’un de l’autre. C’est malsain et ouvre inutilement la porte à Satan dans votre vie. Vous ne vous appartenez pas à vous-même. Glorifiez Dieu dans votre corps en ne retenant pas ce qui appartient légitimement à votre conjoint. (1 Corinthiens 7:2-5) Amen?

Aisha

Copyright © 2016, Mon Couple Mes Relations.


Vous aimez nos publications? Abonnez-vous à notre mailing List pour n’en manquer aucune! Pour vous abonner, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail ou aimez notre page Facebook ou suivez-nous sur Twitter ou sur YoutubeConditions d’utilisation

Les publications du Blog sur le thème de la sexualité sur Youtube :

Partager, c'est aimer.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

Commentaires

  • Aaaamen! et que DIEU vous bénisse. Pour moi le principal problème dans nos couples chrétiens est le manque de communication. Comme vous l’avez si bien dis, le sexe est tabou même dans le foyer. Il y en a même qui estime que voir son conjoint nu est un péché. Et un chrétien te dire, ma femme ne veut pas faire ceci. Si tu lui demandes pourquoi elle ne veut pas, il est incapable de répondre parce qu’il s’est fâché plutôt que de savoir pourquoi elle réagi ainsi. Alors qu’il y a peut être un simple manque de connaissance, un petit défaut de compréhension sur le sujet qui peut être réglé facilement en se parlant ou en demandant conseil. Apprenons à en parler dans nos couples, demandons conseil, informons nous sur ce sujet car il est très important. Je sais de quoi je parle. Grace à Dieu j’ai dépassé cette difficulté. Mon épouse n’aimait pas vraiment les rapports. Après des années à me fâche et à la boudé, nous avons fini par en parler. J’ai compris qu’elle aime quand je lui adresse des paroles douces. Aujourd’hui, c’est moi même qui ”fuit” souvent ! (rire). Toutes les fois que nous pouvons nous appelons le long de la journée pour dire ”je t’aime” ”qu’est ce que tu mange au boulot ce midi?” ”je t’invite à manger dans mon téléphone”. Çà parait insensé mais c’est tout cela l’amour. Nul ne peut l’expliquer avec précision. Et surtout ne pas oublier la prière. Car c’est DIEU qui gère les cœurs.

  • Merci d’aborder ce sujet important. J’ajoute simplement que la bible répond clairement à la question de savoir quelle est la bonne fréquence de relations sexuelles dans un couple. “Toutefois, pour éviter l’impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari. Que le mari rende à sa femme ce qu’il lui doit, et que la femme agisse de même envers son mari. La femme n’a pas autorité sur son propre corps, mais c’est le mari; et pareillement, le mari n’a pas autorité sur son propre corps, mais c’est la femme. Ne vous privez point l’un de l’autre, si ce n’est d’un commun accord pour un temps, afin de vaquer à la prière; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente par votre incontinence.
    1 corinthiens 7, 5 D’après ce passage priver son partenaire (ou sa partenaire) doit rester quelque chose de très exceptionnel. Ce passage nous indique clairement que ce serait donner l’opportunité à Satan d’attaquer le couple.
    L’égocentrisme dans le couple (pas seulement sur le plan sexuel) fait partie des attitudes dangereuses. Quand on s’engage dans un mariage on doit comprendre qu’on ne pourra plus vibrer au rythme de ses envies ou de ses humeurs. Se marier c’est quelque part “mourir” en faisant de la place à l’autre. Si on n’est pas prêt an faire des concessions cela veut dire qu’on n’est pas prêt pour la vie à deux. C’est très important de le noter.
    Le mariage est un don de Dieu qui est fourni avec une notice que la plupart des personnes mariées ignorent, ce qui explique le nombre de couples en crises et de séparations.
    Prions pour obtenir la grâce de pouvoir obéir à la notice de Dieu, pour devenir capable de nous conformer à l’ordre divin concernant le mariage, c’est la clé de la paix dans le couple.

  • La mauvaise gestion des saisons de crises conjugales dues à l’argent, l’intimité , la fidélité sexuelle et l’ambition, le succès au détriment de la famille, a conduit beaucoup de couples dits chrétiens et civilisés, au drame de la séparation du corps, , au divorce, et à la destruction de la cellule familiale. Car. tout information que vous recevez peut vous former ou vous déformer. Or quand la valeur d’une chose n’est pas connu, l’abus et le mépris sont inévitable.