F.A.Q. Infidélité

Les partenaires adultères finissent-ils par se marier et vivre un mariage heureux ?

Écrit par Aisha B.

Je reçois tellement de courriers de femmes en souffrance, de familles dévastées à cause de l’adultère du conjoint. Et ce post est destiné à répondre à une question que beaucoup de conjoints trompés se posent.

Ce post est également destiné à vous qui pensez que la personne avec qui vous vivez cette relation extra-maritale est votre véritable « âme-sœur », qu’un mariage avec lui/elle est très probable, que cette relation est spéciale, que vous avez fait une erreur en épousant votre conjoint actuel (si vous êtes déjà marié) et que d’ailleurs si l’un de vous (ou vous deux) n’était pas marié, vous seriez ensemble légitimement et heureux pour la vie. Car beaucoup d’entre vous y croyez très sincèrement et vous posez la question de savoir si votre relation durera sur le long terme et se terminera par un mariage.

Je vais me focaliser essentiellement sur les hommes mariés qui ont eu une relation extra-maritale et qui pensent à quitter ou qui ont fini par quitter leur femme pour l’autre, bien que cela puisse aussi s’appliquer aux femmes mariées et pourtant adultères.

Les partenaires adultères finissent-ils par se marier et vivre un mariage heureux ?

Quelque fois. Mais franchement, très rarement. En tout cas, la probabilité pour que cela se fasse est plus faible que les deux partenaires impliqués dans l’adultère se l’imaginent. En réalité, c’est vraiment très très rare que des personnes impliquées dans une relation extra-conjugale finissent par se marier et aient un mariage heureux, épanoui et qui dure sur le long terme.

Et ceux qui finissent par se marier ont, d’après les statistiques sur le divorce, deux fois plus de chances de divorcer que ceux dont les mariages n’ont pas commencé par une relation illicite.

Donc dans très peu de cas, certaines relations finissent par marcher. Mais ce sont de rares exceptions. Dans la majorité des cas cependant, ces relations construites au départ sur le mensonge et l’illusion finissent par se désintégrer. Malgré tout, les personnes impliquées y croient vraiment. Ils vivent une sorte de relation « addictive » dans laquelle ils ont l’impression de ne pas pouvoir se passer de l’autre et pensent vraiment qu’ils finiront par être ensemble pour le restant de leur vie. Mais il y a tant de témoignages qui disent le contraire !

Voici quelques statistiques (dont je ne peux malheureusement pas communiquer avec précision la source mais qui ont été plusieurs fois référencées par d’autres auteurs):

– On estime à entre 1 et 10% le nombre d’hommes mariés qui ont un adultère  et qui finissent par quitter leur femme pour épouser leur partenaire extra-conjugal.

– Parmi ceux qui épousent leur partenaire extra-conjugal, 75% finissent par divorcer.

– 80% de ceux qui divorcent à cause d’une relation extra-conjugale finissent par le regretter.

En gros, sur 100 personnes dans une relation extra-maritale, entre 1-10 d’entre elles finissent par se marier avec le partenaire extra-conjugal, et parmi ces 1-10 personnes 75% vont divorcer dans les 5 ans suivant le mariage. Par ailleurs, des études montrent que, lorsqu’une relation adultère remplace une relation maritale, cette relation adultère est soumise au même stress émotionnel que le mariage mais a deux fois plus de chances de casser. De plus, le taux de divorce et le pourcentage d’infidélité sont plus élevés dans les mariages qui se sont construits ou qui ont commencé par une relation extra-maritale.

En gros, si vous décidez de quitter votre conjoint actuel pour votre maîtresse ou votre amant, il y a de fortes chances que cette relation ne tienne pas parce qu’elle est basée, construite sur une très mauvaise fondation !

Et si cela vrai, alors pourquoi tant de gens qui sont dans une relation extra-conjugale croient qu’ils sont faits l’un pour l’autre et que leur relation durera pour la vie ? La plupart de ceux qui passent par cette situation disent des choses comme : on se comprend tellement ! On dirait que nous sommes faits l’un pour l’autre. Il y a sorte de « symbiose » indescriptible entre eux et les moments qu’ils passent ensemble sont presque toujours caractérisés par de l’excitation. Mais en fait, la relation adultère est basée le mensonge ; elle est trompeuse et illégitime à la base. Elle séduit toujours. Elle est toujours agréable au départ mais amère à la fin !

Peut-on mettre du feu dans sa poche sans que les vêtements s’enflamment ? Peut-on marcher sur des braises sans se brûler les pieds ? De même, celui qui court après la femme de son prochain ne demeurera pas indemne ; s’il la touche, il ne saurait rester impuni. (Proverbes 6 :27-29)

La plupart des relations extra-conjugales finissent par être mises au jour ou se terminent tout simplement à cause du lourd fardeau de frustration, de culpabilité, de honte, de souhaits, de rêves et promesses qui ne se réalisent jamais.

Pourquoi ces relations ne durent pas sur le long terme ?

Si l’Éternel ne bâtit la maison, ceux qui la bâtissent travaillent en vain; Si l’Éternel ne garde la ville, celui qui la garde veille en vain. En vain vous levez-vous matin, vous couchez-vous tard, et mangez-vous le pain d’affliction; Il en donne autant à son bien-aimé pendant qu’il dort. (Psaume 127 :1-2)

La relation ne dure pas parce que ce n’est pas Dieu qui bâtit.

C’est un principe simple, et vrai. Il est impossible de violer les principes divins et de réussir quand même. C’est impossible. Il y a toujours une sanction qui s’attache à la désobéissance aux lois de Dieu, un fruit qui s’attache à toute semence bonne ou mauvaise que l’on fait. Si Dieu ne bâtit pas une maison, celui qui travaille, travaille en vain. Voilà la raison principale pour laquelle ce nouveau mariage aura du mal à se maintenir dans le temps.

Maintenant, les points ci-dessous proposent des pistes sur ce qui pourrait conduire à la mort de ce nouveau mariage qui est parti d’une relation adultère et principalement du fait d’avoir rejeté Dieu de son cœur.

La relation extra-maritale a une très mauvaise fondation.

Elle est basée sur un gros mensonge, et a quelque part besoin d’être entretenue par la tromperie d’au moins un des deux partenaires pour subsister, ce qui est difficile à surmonter lorsque la relation finit par devenir « légitime ».

La maîtresse se présente sous son plus beau jour, et a des paroles mielleuses, flatteuses, doucereuses comme le décrit (Proverbes 6 :24). On l’idéalise donc et méprise, critique, dévalorise sa femme. Mais lorsque la relation vient « au jour » la vraie nature de chacun est mise en évidence et celui qui avait quitté son mariage pour cette relation extra-maritale se rend compte qu’il a échangé un ensemble de problèmes avec son ex-femme pour de nouveaux problèmes et pour une partenaire au départ « idéale » mais qu’il finit par regretter d’avoir choisie. Oui, le regret et l’amertume sont souvent au rendez-vous (Proverbes 5 :3-4).

Une fois que la relation devient « légitime », l’excitation et la tension sexuelle qu’il y a avait autour cette relation adultère faiblit.

On tombe dans le train-train quotidien, avec charges, responsabilités, très vite une routine s’installe et voilà… La passion qu’il y avait dans les RDV clandestins diminue considérablement… Beaucoup d’hommes adultères qui envisagent de quitter leur femme pour l’autre fantasment sur la relation extra-maritale en se disant que dans cette nouvelle relation, il y aura peu/pas de tensions, pas de conflits, pas de challenges… mais encore une fois, ce n’est qu’une séduction, un piège.

Le problème de la confiance.

Une fois qu’ils vivent leur relation au grand jour ou sont mariés, le problème de confiance s’installe. Celle qui était auparavant dans la position de maîtresse et qui est maintenant au rang de « titulaire » et sera hantée, tourmentée par ce type de pensées : «  il a été capable de violer sa précédente alliance de mariage en trompant sa femme avec moi. Qui me dit qu’il ne fera pas la même chose avec une autre en me délaissant comme il a délaissé son ex-femme ? » Le fait est qu’il y a de très fortes chances que l’un des deux partenaires soit infidèle au bout de quelques temps…

Le poids des attentes

Enfin, une autre chose qui fait que ces relations ne durent pas, c’est le poids des attentes. L’homme qui finit par quitter sa femme, et peut-être ses enfants pour une autre doit faire face à un bouleversement spirituel et émotionnel profond. Premièrement, il choisit de tourner le dos à Dieu pour vivre une vie contraire à la volonté de Dieu et prend le risque d’être perdu pour l’éternité. Ensuite, il choisit de ne pas considérer la honte, la culpabilité qu’il y a dans son cœur face au chaos qu’il crée dans la vie de sa femme et de ses enfants pour être avec l’autre. Ses finances prennent la plupart du temps un coup. Sa dignité, sa  réputation, son estime de soi en prennent un coup. Il perd peut-être une partie de ses biens. Il est quelque fois stigmatisé par la famille, ses amis, ses enfants qui se mettront bien souvent du côté de l’épouse délaissée. Il va parfois devoir renoncer à certaines relations. Bref, le stress et le prix énorme payé pour mettre en place et pour faire fonctionner le nouveau couple est tellement lourd qu’il risque d’avoir une grosse attente. Or l’attente garantit à coup sur la déception.

L’adultère est source de souffrances, de blessures de l’âme, de regrets, de honte et de culpabilité même si le conjoint adultère refuse de l’admettre ouvertement. Je me demande souvent, lorsque je vois le nombre d’hommes et de femmes, qui souffrent à cause de l’adultère de leur partenaire ; le nombre d’enfants qui sont marqués à vie par le divorce de leurs parents, à quoi bon se marier si on n’a pas l’intention de s’engager fermement vis-à-vis de son conjoint et de prendre les mesures nécessaires pour protéger son cœur et son foyer de l’adultère ? A quoi bon franchement ?

Quelqu’un a dit «  vous ne savez pas à quoi ressemble le mariage avec quelqu’un jusqu’à ce que vous l’épousiez ».

A un homme qui vit dans l’adultère et qui considère en ce moment même l’idée de quitter sa femme pour une autre, je voudrais dire : vous PENSEZ sincèrement connaître l’autre femme. Vous IMAGINEZ probablement ce que sera le mariage avec elle. Vous imaginez peut-être sincèrement que tout sera aussi parfait que pendant l’adultère mais détrompez-vous ! La réalité, c’est que vous n’avez aucune idée de que ce sera ! C’est un mauvais plan. Si vous mourrez dans cet état, vous n’avez aucune assurance que votre âme soit sauvée. Vous courez de risque de perdre le respect et l’estime de vos enfants qui sûrement vous désapprouveront, quel que soit leur âge, lorsqu’ils seront au courant de cette situation. Vous « gagnerez » peut-être cette femme mais à quel prix ? Arrêtez cette relation malsaine avant qu’elle ne vous détruise complètement !

Mais celui qui commet un adultère est dépourvu de sens, agir ainsi, c’est se détruire soi-même ; celui qui fait cela ne récoltera que souffrances et déshonneur, sa honte ne s’effacera jamais. (Proverbes 6 : 32-33, SEM)

Et maintenant, je voudrais m’adresser à une femme, maîtresse d’un homme marié : L’adultère, c’est une très mauvaise idée. Ne gâchez pas inutilement votre vie. Sortez de cette situation ! Car l’adultère se termine presque toujours en douleur, frustration, remords intenses, culpabilité, amertume, tristesse et angoisse. Voire pire. La probabilité de bonheur et de réussite est vraiment très mince. On ne peut pas construire son bonheur sur le malheur des autres (sur le malheur de cette famille dont vous souhaitez la destruction pour votre intérêt), sur le mensonge, la tromperie, l’illusion. Cette relation ne mène nulle part au fond. Vous valez mieux que ça. Cherchez votre conjoint parmi les célibataires. Et puis, sachez que si cet homme n’est pas capable de se donner à fond pour faire fonctionner son mariage actuel, c’est parce qu’il est dirigé par ses sentiments et non par ses engagements. Ce n’est pas un homme de parole. Il a été malhonnête avec sa femme, rien ne dit qu’il ne le sera pas non plus avec vous!

Enfin,  à tous ceux qui sont tombés se demandent si la restauration de leur mariage et de leur relation avec Dieu est possible, je voudrais dire : Oui, votre relation avec Dieu et votre mariage peuvent être restaurés, à condition d’avouer et d’abandonner définitivement cette mauvaise relation. L’amour de Dieu est plus que suffisant ! Et Dieu vous tend la main, aujourd’hui. Aucun poids de honte ne devrait vous empêcher de recevoir le pardon parfait de Dieu à votre égard !

Celui qui cache ses fautes ne prospérera pas, celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. (Proverbes 28:13)

Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. (1 Jean 1:9).

Le processus de restauration du mariage commence toujours par le retour à Dieu. Coupez donc définitivement les ponts avec cette personne, demandez pardon à Dieu et invitez-Le dans votre vie ; demandez pardon à votre épouse, puis investissez-vous à nouveau dans votre mariage. Développez une relation solide avec Dieu. Au début, ce ne sera pas facile. Mais avec le temps, ça ira. Si vous avez pris la décision remettre votre vie en ordre devant Dieu et vis-à-vis de votre épouse, félicitations!!! Vous avez pris la bonne décision! Merci de le faire savoir à l’adresse : moncouple.mesrelations@gmail.com, afin que je puisse prier pour vous!

Demeurez bénis!


Voici un exemple de prières à faire si votre mariage passe par des difficultés, pour prier pour votre couple et pour votre conjoint vivant dans l’adultère. Et si vous n’avez pas encore donné votre vie à Jésus, je vous invite à le faire en cliquant sur ce lien. Car c’est en priant EN LUI que l’on possède l’assurance de voir l’exaucement de nos prières.


Si votre mariage se trouve menacé à cause de l’adultère, sachez que DIEU PEUT TOUT RESTAURER!!! Ecoutez cette série de vidéos et soyez encouragé(e)!

Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Rejoignez-moi sur Facebook | Twitter | Youtube | Google+ !

Partager, c'est aimer.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, web-designer, web-administrateur de blogs de ministres de Dieu, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

Commentaires