Sexualité

L’amour, la clé des clés pour vie sexuelle épanouie dans le mariage

Écrit par Aisha B.

Les lois de Dieu sont belles, elles sont bonnes et assurent la réussite, le succès et l’épanouissement (Josué 1 :8) La sexualité, c’est un aspect important et très sensible dans la vie conjugale. C’est un domaine dans lequel beaucoup de chrétiens ont des soucis mais dont on parle très très rarement dans nos églises.

Les problèmes rencontrés dans les relations intimes du couple relèvent assez souvent (en dehors des cas de maladie, ou d’adultère dont le conjoint ne se repent pas) d’une difficulté relationnelle : manque de communication, incompréhension, méconnaissance du conjoint, tabous culturel ou religieux, inhibitions, traumatismes sexuels dans le passé, blocages psychologiques, absence ou manque de tendresse, recherche égoïste du plaisir, peurs, craintes…parfois fatigue,et enfin surmenage professionnel.

Pas mal de gens se connectent tous les jours sur le blog Mon Couple Mes Relations parce qu’ils se posent une question sur la sexualité et les pratiques sexuelles dans un mariage qui honore Dieu,ce qui est permis ou pas, ce qui est bien ou mal; au nombre de questions que je reçois par courriel sur ce sujet, j’ai jugé bon d’aborder cette thématique. Aujourd’hui nous allons aborder quelques applications pratiques de la loi de l’amour dans l’intimité sexuelle d’un couple marié.

Ce post s’adresse essentiellement aux personnes déjà mariées. Mais cela peut également aider ceux qui se préparent au mariage à ajuster leur façon de penser dans le domaine de la sexualité avant d’entrer dans le mariage.

Avant tout, disons-le nous, la sexualité dans le cadre du mariage devrait être une expérience voluptueuse. C’est un don de Dieu qu’il faut célébrer, un don excellent à bien des égards. Pas mal de livres de la Bible parlent de la sexualité. L’Écriture célèbre avec enthousiasme la sexualité dans le cadre du mariage dans Cantiques des cantiques et donne un conseil aux hommes mariés concernant leur vie sexuelle (en relation avec leur épouse) : “Sois en tous temps enivré de ses charmes” ( Proverbes 5:19)

Aimer, tel que le Seigneur nous l’enseigne dans 1 Corinthiens 13, c’est savoir attendre l’autre, c’est servir l’autre ou se rendre utile. Aimer, c’est ne pas penser d’abord à soi, insister sur ses droits. Si vous appliquez ces aspects de la loi de l’amour dans vos relations intimes, votre conjoint ne sera jamais frustré intimement. L’amour cherche d’abord à donner. L’amour s’inquiète de ce qui fait du bien à l’autre – et pour l’appliquer au niveau de la relation intime, celui qui aime recherche d’abord le plaisir de l’autre et entre dans le moment intime avec pour but de tenir compte des besoins de son conjoint et cherche premièrement à donner du plaisir, pas à en prendre.

Avoir des relations intimes dans le mariage, ça fait du bien, déjà au mari et à la femme individuellement, puis au couple de façon plus générale; Et si comprenez la loi de l’amour alors vous vous donnerez vous-même à votre conjoint et vous ne le priverez pas de votre corps. Femmes, vous n’utiliserez pas le sexe comme un moyen de vengeance vis-à-vis de votre mari. C’est la pire des choses que puissiez faire. Si vous voulez un avis biblique là-dessus, lisez 1 Corinthiens 7 : 5.

Ne vous privez point l’un de l’autre, si ce n’est d’un commun accord pour un temps, afin de vaquer à la prière; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente par votre incontinence.

Autre application pratique, pour les hommes, aimer veut aussi dire apprendre à mieux connaître le corps de votre épouse (les parties qui sont les plus sensibles) et prendre le temps de les explorer pendant vos moments intimes – et pas juste aller droit au but, et arriver à l’extase tout seul ; ce qui chez certaines femmes produit de l’insatisfaction et leur donne l’impression de n’être qu’un objet de plaisir. Aimer c’est aussi prendre le temps nécessaire pour préparer votre femme, afin que vous puissiez si possible arriver à cette extase ensemble. Prenez le temps de lui montrer combien vous l’aimez et vous la trouvez belle et unique. Donnez-lui ce temps et le résultat de votre investissement vous redonnera du plaisir à vous-même.

L’amour est patient. Il sait attendre. Il arrive quelques fois que l’homme et la femme soient en déphasage par rapport aux pratiques sexuelles : l’un est convaincu le sexe oral est bien, l’autre non ; l’un se sent libre par rapport au fait d’avoir des rapports intimes n’importe où dans la maison, l’autre se sent plus à l’aise dans la chambre conjugale ; l’un se sent libre d’essayer toutes sortes de positions, l’autre ne se sent pas la liberté de le faire. Il y a un principe que Dieu nous donne : Tout ce qui n’est pas le fruit d’une conviction est péché. (Romains 14 :23) J’en ai déjà parlé dans un autre post et je le redis encore ici, chacun doit écouter ce que Dieu met dans son cœur et le mari comme la femme doivent respecter les convictions l’un de l’autre. Tout doit se faire dans l’amour et le respect mutuel. Si votre conjoint ne se sent pas prêt, appliquez la loi de l’amour : soyez patient. Donnez à votre conjoint le temps de progresser dans ses convictions s’il/elle n’est pas prêt(e) à faire quelque chose pour laquelle vous êtes déjà convaincu(e).

L’amour parfait bannit la crainte…(1 Jean 4:10) Si vous appliquez la loi de l’amour dans le domaine des relations intimes avec votre conjoint, ses craintes finiront par s’estomper peu à peu avec le temps et il/elle se sentira plus libre de faire certaines choses qu’il/elle ne voulait pas faire auparavant (et qui ne sont pas mauvaises en soi).

Le rapport sexuel n’est pas une chose qui va de soi. Dans ce domaine, tout n’est pas réglé dès l’instant où l’on est marié. Ce rapport a besoin d’entretien, de tendresse, de formation, d’éducation et de bien autres choses. Quand deux personnes entrent dans l’intimité sexuelle, il doit y avoir de profonds échanges émotionnels, spirituels et physiques. Les hommes et les femmes réagissent de manière différente dans l’expression sexuelle et nous avons tout intérêt à mieux apprendre quelles sont ces différences. Les experts nous disent que, dans le domaine de la sexualité, les femmes réagissent davantage que les hommes en termes de relation personnelle, de sollicitude, de partage. Cependant, en tant qu’homme, ma responsabilité, devant Dieu, est d’apprendre à connaître les rythmes propres à ma femme. Quelle fréquence, quelle intensité, quelle lenteur, quelle rapidité, quelles sources de plaisir, quelles sources de vexation autant de questions qui, avec beaucoup d’autres, forment le vocabulaire de l’amour. Je dois apprendre à lire le langage de son cœur et de son âme, et elle doit apprendre à lire le mien. Extrait d’un excellent bouquin du Pasteur Richard Foster :  L’argent, la sexualité et le pouvoir.

De façon générale, tout ce que vous faites, faites-le avec pour objectif faire du bien à l’autre en priorité. Le véritable amour n’oblige personne à faire quoi que ce soit qui lui cause de la douleur, de la honte ou de la gêne, que ce soit sur le plan physique ou émotionnel. Si vous et votre conjoint respectez ce principe, chacun y trouvera son compte et votre vie sexuelle s’épanouira progressivement.

Demeurons bénis et connectés au Maître !

Aisha

Copyright © 2015, Mon Couple Mes Relations.

Vous aimez nos publications?  Abonnez-vous à notre mailing List pour ne manquer aucun article. Pour vous abonner, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail, aimez notre page Facebook ou suivez-nous sur Twitter ou sur Youtube.

Les publications du Blog sur le thème de la sexualité sur Youtube :

Partager, c'est aimer.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

Commentaires

  • A reblogué ceci sur Intimité Sexuelle dans le Couple Chrétienet a ajouté:

    De façon générale, tout ce que vous faites, faites-le avec pour objectif faire du bien à l’autre en priorité. Le véritable amour n’oblige personne à faire quoi que ce soit qui lui cause de la douleur, de la honte ou de la gêne, que ce soit sur le plan physique ou émotionnel. Si vous et votre conjoint respectez ce principe, chacun y trouvera son compte et votre vie sexuelle s’épanouira progressivement.

    A lire…

  • Bonjour cher Siesha, je suis Sylvie
    J’aimerai avoir votre adresse mail car j’ai besoin de vous relater ce que j’ai connu dans ma vie et qui à des rapports avec le sujet ci haut. J’ai besoin de vos conseils pour avancer. Je trouve que c’est difficile pour moi de le poster dans le commentaire car c’est encore sensible.