Choix Futur Conjoint F.A.Q.

Futur Conjoint : Quelques pistes pour faire le bon choix

Écrit par Aisha B.

La période des fréquentations est souvent celle où l’on fait tout pour se présenter sous son plus beau jour à la personne que l’on désire épouser. Mais vous n’avez pas idée du nombre de gens qui paraissent bien de prime abord et qui se révèlent plus tard, une fois dans le mariage, être des loups, des lions, des panthères 🙂 🙂 🙂 (j’exagère volontairement sur les termes pour rire). Mais sans blague, il y a beaucoup de cas comme cela où la personne change du jour au lendemain une fois mariée. Alors comment faire pour savoir à qui on a à faire?

Le mariage est un engagement sérieux. C’est pour la vie. On ne se marie pas en prévoyant d’emblée le divorce comme option si la personne ne convient pas. Cette manière de penser, plutôt normale dans le monde, est tout simplement inacceptable pour nous qui sommes enfants de Dieu. Nous savons que Dieu, notre Père a en horreur le divorce. (Malachie 2 :16) C’est pourquoi, il faut vraiment prendre du temps pour bien choisir son futur conjoint. Quelqu’un a dit : « il vaut mieux être seul que mal accompagné ! » Et c’est vrai !

C’est aussi la raison pour laquelle il est indispensable de prier, dans la période de fréquentation, pour que Dieu révèle les choses cachées au sujet de la personne que vous fréquentez. Faites cette prière avec un cœur sincère : « Seigneur révèle-moi, je te prie, le cœur de cette personne ».

Recherchez une recommandation au sujet de la personne que vous voulez épouser. Que disent les personnes qui le/la connaissent bien et ont l’habitude d’interagir avec lui/elle à son sujet ? N’épousez pas quelqu’un que personne que personne ne connaît.

Quand la prudence fait défaut, le peuple tombe; Et le salut est dans le grand nombre des conseillers. (Proverbes 11 :14)

Qui la recommande ? Qui le recommande ?

Ne cherchez pas ces recommandations auprès de sa famille ou de ses amis. Sa famille le/la présentera forcément sous un beau jour. Et ses amis partagent forcément les mêmes valeurs que lui/elle. Ils ne seront donc pas crédibles.

Choisissez par exemple des personnes qui sont des autorités auprès de la personne que vous voulez épouser : il y a de fortes chances que leur jugement soit objectif ! Discutez avec ses pasteurs, ses responsables dans l’église.

Autre chose, cherchez à en savoir plus sur sa famille. Faites-lui parler de sa famille (son père, sa mère, ses frères et sœurs). S’il vous dit que déjà que sa famille est bizarre, il y a de fortes chances qu’il soit lui-même bizarre !

Observez la manière dont il/elle interagit avec ses proches. Si elle insulte son père ou parle avec mépris de ses parents, mon frère, elle ne vous respectera pas !

Observez les personnes qui lui servent de repères, ses mentors. Cherchez à connaître son/ses pères. Observez ceux qu’il admire. Il y a de fortes chances qu’il leur ressemble tout au moins dans le fond, même si ce n’est pas ce qui paraît au moment où vous le fréquentez!

Lire –> 25 versets bibliques sur les fréquentations avant le mariage

Voilà ! J’espère que ces quelques points vous donneront des piste de réflexion, vous inspireront dans ce choix difficile mais ô combien déterminant !

Aisha


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Inscrivez-vous sur la mailing list pour n’en manquer aucune ! Pour vous inscrire, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail. Rejoignez-moi sur Facebook, ou sur Twitter, ou sur Youtube ou Google+ ! Contact : moncouple.mesrelations@gmail.com

Partager, c'est aimer.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

Commentaires

  • Que faire si son partenaire , chrétien soit-il, désireux de vous épouser, est de religion différente de soi?
    Qui doit alors rejoindre qui?

  • Seul, nous ne sommes pas ‘confronter’ à aimer …

    Est-ce que nous ne sommes pas tous des loups, des lions et des panthères mais que tout seul, cela ne se voit pas trop, pas même à nos propres yeux ?

    Est-ce le mariage ne nous façonne pas tous, tous ? Est-ce que nous ne nous retrouvons pas tous, soudain en panthères-lions-loups et qu’à cause de l’autre (notre conjoint) puis à cause des autres (nos enfants), nous réalisons nos faiblesses, notre incapacité à aimer, notre insuffisance en toute chose et alors ?

    Ces autres qui nous entourent de près et auxquels on ne peut pas cacher le fond du fond le mettent en évidence et comme disait David : notre coeur est tortueux par dessus-tout. Et alors nous passons ‘au creuset’, c’est à dire, à cause de notre conjoint (puis de nos enfants) car nos faiblesses arrivent à la surface et sont visibles pour eux (et premièrement à nos propres yeux, car tout seul, nous n’en avions pas conscience), nous crions à Dieu qui nous donne LUI, un nouveau coeur, de nouvelles pensées, qui transforme notre caractère, que seul, nous n’aurions jamais pensé à demander la transformation car nous ne savions pas comment était le fond de son fond, n’ayant jamais été confronté à vivre avec un autre, le même autre des jours, des semaines, et même des années ….

    • Berenne attitude,
      je partage totalement ce point de vue. Et c’est la partie la moins attrayante du mariage (quand les défauts sont mis au grand jour); Mais c’est l’une des parties les plus importantes, lorsque l’on sait prendre les choses du bon côté!
      Merci pour ce commentaire enrichissant!

  • Trop vrai! Prendre la peine de bien chercher à connaître qui on épouse peut nous épargner de bien des déboires. Cet article est à partager au maximum. Personnellement j’en connais beaucoup qui s’ils avaient pu lire cet article avant de choisir leur conjoint auraient été épargnés de bien des douleurs. Merci