Pépites de sagesse

Qu’est-ce qui pousse à commettre l’adultère ? (2)

Écrit par Aisha B.

Nous poursuivons notre série : Qu’est-ce qui pousse à commettre l’adultère? L’une des caractéristiques du coeur adultère et que nous abordons aujourd’hui, c’est qu’il est blessé. Nous savons tous que les personnes au coeur blessé, blessent.

La déception et la trahison auxquelles nous avons été confrontés dans notre quête d’amour, tandis que nous avions besoin de nous sentir acceptés, de nous sentir chez nous, sont souvent les événements les plus affligeants de notre vie. Nous entrons tous dans le mariage avec le souvenir douloureux des déceptions que nous ont causées des relations pénibles ou dépourvues d’amour authentique.

Notre image du mariage est souvent ternie par cet espoir impossible de voir notre conjoint étancher un jour notre soif d’amour et de relation. Si un conjoint, fidèle, tendre, peut nous faire vivre des moments d’intimité véritable, aucun, en revanche, ne peut suppléer notre manque d’intimité avec Dieu.

Pleurer la perte de l’amour idéal

Tout mariage aura ses déceptions. Personne n’y échappe, car l’amour de notre conjoint n’est pas parfait et ne peut non plus combler notre besoin d’amour divin. Si nous ne nous rendons pas à l’évidence et refusons de revenir à Dieu après de telles déceptions, non seulement perdrons-nous notre amour pour Dieu, mais encore nous gâcherons le plaisir légitime que nous avons à vivre avec notre conjoint. Au lieu d’entretenir notre flamme pour lui, nous le tiendrons pour responsable de notre souffrance. Et au lieu de pleurer la perte de notre fougue amoureuse, qui animait notre relation avec Dieu et notre conjoint, nous utiliserons subtilement notre peine pour justifier le fait que nous nous tournions vers un autre pour trouver dans ses bras la consolation recherchée.

Souffrir à cause de l’absence de relation

Lorsque nous nous sentons déconnectés, nous avons l’impression d’être distants. En lieu et place de l’unité recherchée, nous nous sentons seuls, isolés dans une relation qui semble menaçante et n’apporter aucun remède. Bientôt, cette impression de détachement fait place à la désillusion. Nous finissons par simplement sauver les apparences, « la tête ailleurs ». Nous révisons nos plans, vivons à coups de « il faut », n’étant plus animés de désirs sincères.

Même les plus beaux mariages ont leur lot de déceptions, de difficultés et de défis. Ils ne répondent pas à nos attentes les plus profondes et ne sont pas aussi heureux que nous le pensions. En fait, ils sont compliqués et demandent un effort constant. L’attrait d’une liaison réside dans ce désir de vivre la relation parfaite qui répondra à nos attentes, étanchera notre soif, sera exempte de souffrances et ne demandera pas le moindre effort. Le triste refrain « Ah, qu’il est dur d’être déjà avec un(e) autre quand vient enfin l’élu(e) de son cœur ! » est un véritable leitmotiv pour bon nombre de conjoints infidèles. Peut-être, espèrent-ils, que le prochain, la prochaine, saura combler leur besoin d’amour et être un baume pour leur cœur blessé.

En réalité, la recherche d’une liaison pour étancher notre soif et panser nos plaies n’est qu’une tentative pitoyable pour retrouver le paradis perdu.


Ce post est extrait d’un petit livre écrit par Tim Jackson pour ceux dont le mariage a été dévasté par l’adultère, afin de les aider à comprendre ce qui leur arrive et de leur redonner espoir.

Vous aimez ? PARTAGEZ ! Vous épargnerez à quelqu’un pas mal de souffrances et sauverez peut-être un mariage! Abonnez-vous à notre mailing List pour ne manquer aucun article sur notre série en cours : Adultère dans le couple et voyage de restauration. Pour vous abonner, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail ou aimez notre page FacebookBesoin de prière : merci d’écrire à l’adresse moncouple.mesrelations@gmail.com ou de poster votre requête sur le mur de prière.

Partager, c'est aimer.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire