Infidélité

Huit leçons à propos de l’adultère

Écrit par Aisha B.

Le mariage requiert une certaine exclusivité. Une fois que l’on est marié, la volonté de Dieu – pour nous éviter bien de tourments – c’est que chaque mari ait sa femme et que chaque femme ait son mari.

Certains ignorent les principes divins. D’autres méprisent ces principes qu’ils connaissent pourtant. La conséquence, c’est la dévastation ici-bas, voire la mort éternelle, si la personne ne se repent pas de son vivant. Or se repentir, c’est faire demi-tour. C’est changer de direction, totalement.

Les 8 leçons qui suivent sont une version condensée des leçons qu’un frère dans la foi – qui est malheureusement tombé dans ce piège et qui s’en est repenti – a apprises. La bonne nouvelle dans son histoire, c’est que Dieu l’a secouru et a secouru sa famille. Malgré beaucoup de combats, la grâce de Dieu les soutient. Si Dieu l’a fait pour la famille de Mélanie & Jean, Il peut le faire pour vous aussi.

Hébreux 13 : 4 « Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères. »

1. L’infidélité est un des plus grands périls spirituels (si ce n’est le plus grand) car elle entraîne un aveuglement et une dégradation morale rapide

Avant le 8 septembre, je suivais Jésus.  Mais à une certaine distance. La Bible n’était pas ma nourriture QUOTIDIENNE.  La prière n’était pas ma priorité ABSOLUE. C’est ce que je désirais. Mais je ne comprenais pas – malgré mes prétentions – à quel point je DEVAIS marcher en tenant la main de Christ.

Au cours de cette aventure passionnelle, j’étais presque prêt à renier mon salut.  Et ce n’est pas une blague ou une façon sensationnaliste de parler.  J’étais presque prêt à renoncer au paradis.  J’étais presque prêt à sacrifier mon éternité pour un instant d’euphorie.  La raison de cet aveuglement est qu’une fois que j’ai fait le choix conscient de détourner mon coeur de mon épouse pour me tourner vers une autre femme, je ne me suis pas seulement détaché affectivement de mon épouse mais aussi et avant tout de Dieu.  Car aux yeux de Dieu, le mariage est sacré.  Et ma désobéissance a forcé Dieu à me laisser à moi-même (tout en gardant un oeil sur moi) afin que j’expérimente pleinement le fruit de ma folie.  À partir de ce moment, mon esprit s’est obscurci et vous n’avez pas idée des idées tordues que j’ai élaboré en l’espace de quelques jours pour justifier cette relation interdite.

2. L’infidélité est un acte de suicide conjugal

Pour s’engager dans une relation adultère, le coeur de l’homme doit nécessairement se désengager de sa relation conjugale.  Très rapidement au cours de cette aventure passionnelle, je me suis rendu compte que les émotions que j’éprouvais me consumaient à un tel point que ma relation avec ma femme se détériorait à un rythme accéléré.

3. L’infidélité tord la vérité sur la nature de notre épouse et sur celle de notre maîtresse

Dans le jeu de la séduction, nous entrons dans un mode comportemental où nous ne montrons que le meilleur de nous-même.  Cette femme a réellement cru que j’étais l’incarnation de la romance.  Et j’ai cru qu’elle était presque parfaite.  Nos fantômes et nos squelettes étaient soigneusement rangés dans le placard et protégés par un verrou.  Et il ne restait qu’une image idéalisée que nous présentions l’un à l’autre et dont nous nous sommes épris.

Naturellement, cette passion artificielle apporte la forte tentation de commencer à comparer ce que nous expérimentons avec ce que nous vivons au quotidien avec notre réelle partenaire.  Nous comparons un rêve et la réalité.  Quelle injustice envers la personne qui nous a consacrée sa vie! Comment peut-on placer sur le balancier d’une part une relation de longue date qui ressemble à un fleuve tranquille, et d’autre part une violente passion pour une personne que nous ne connaissons absolument pas?

4. L’infidélité peut impliquer des émotions et de la romance mais n’a pas de lien avec l’amour

À partir du moment où je me suis engagé dans la voie de l’infidélité, je me suis engagé dans la voie du mensonge.  Je DEVAIS dissimuler et mentir pour développer cette relation extra-conjugale.  Si l’amour ment, que vaut l’amour?  Si ce qui semble vertueux est fondé sur une trahison de la personne qui place sa confiance en nous, peut-on parler de vertu?

Cette aventure était pour nous un chemin droit.  Et sur ce chemin, l’amour semblait nous appeler.  Mais la voix que nous entendions était celle du Destructeur.  Nous abandonnions nos familles respectives pour suivre cette voix.  Nous « suivions notre coeur », quelque chose qui est très à la mode dans notre monde.  Mais ce faisant, nous metions en péril tout ce qui avait vraiment de la valeur dans nos vies. Car le coeur de l’homme est tortueux.  Le coeur humain est menteur.  Il ne peut donc servir de guide.  Seul Dieu peut éclairer notre chemin.  Mais cette femme n’avait pas de relation personnelle avec Dieu.  Elle n’avait que son coeur.  Et moi, j’avais renoncé à ma communion avec Dieu.  Alors je n’avais également que mon coeur.  Ainsi, nous avons laissé nos émotions diriger nos pas.  Mais les émotions sont les pires guides imaginables.  Elles ne sont pas fondées sur la vérité.  Elles ne sont pas du domaine de l’absolu.  Elles sont des vagues qui courent en tous sens, qui vont de haut en bas, de gauche à droite.  Elles sont sujettes aux illusions, aux rêves, aux goûts et dégoûts.  Elles n’ont aucune profondeur, aucune stabilité.  Les émotions sont l’écume de l’océan de l’âme humaine.  Elles n’ont pas été créées pour diriger notre vie mais pour être soumises à quelque chose de plus grand, qui est la Vérité.  Notre coeur n’est pas un guide.  Il est un sanctuaire destiné à abriter LE guide, l’Éternel Dieu.  Lorsque nous nous abandonnons aux penchants de notre coeur, il n’y a pas de limites au mal que nous pouvons faire, alors même que nous sommes persuadés de faire le bien.  Je cite à nouveau ce passage clé de la Parole de Dieu:

Le coeur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant: Qui peut le connaître? (Jérémie 17.9)

5. L’infidélité est une voie sans issue

Alors même que j’étais dans les bras de cette femme, une voix m’a dit clairement: « Tu t’es engagé dans une voie sans issue ».  Et je savais que c’était vrai.  Alors j’ai chassé cette pensée et me suis concentré sur le moment présent. Faire le premier pas vers l’infidélité, c’est accepter implicitement de souffrir tôt ou tard.

6. L’infidélité est un jeu dangereux

Mais celui qui commet un adultère avec une femme est dépourvu de sens, Celui qui veut se perdre agit de la sorte;  Il n’aura que plaie et ignominie, Et son opprobre ne s’effacera point. Car la jalousie met un homme en fureur, Et il est sans pitié au jour de la vengeance;  Il n’a égard à aucune rançon, Et il est inflexible, quand même tu multiplierais les dons. (Proverbes 6.32-35)

7. L’infidélité n’est pas attribuable à une diabolique tentatrice ou à une épouse inadéquate; elle est l’aboutissement d’un caractère faible

C’est ce qui sort de l’homme qui le rend impur.  En effet, c’est de l’intérieur, c’est du cœur des hommes que sortent les mauvaises pensées, les adultères, l’immoralité sexuelle, les meurtres, les vols, la soif de posséder, les méchancetés, la fraude, la débauche, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans et rendent l’homme impur. (Marc 7.20-23)

Justifier nos erreurs en pointant les autres du doigt pourrait être facile mais j’ai compris il y a plusieurs années que j’avais tout intérêt à prendre l’entière responsabilité de mes actions si je voulais un jour progresser spirituellement.  Ce n’est pas ce qui est extérieur à moi qui m’a mené au péché.  C’est l’inclinaison charnelle que j’avais au moment de rencontrer cette inconnue.  C’est un esprit mal disposé, tourné vers lui-même et prisonnier de ses émotions négatives.  Rien de plus.

De la même façon, je pourrais alléger le fardeau de ma faute en me tournant vers mon épouse.  Je pourrais lui dire que si elle avait été plus ceci ou moins cela, je n’aurais peut-être pas cédé si facilement à une aventure extra-conjugale.  Mais en l’accusant de la sorte, je ferais preuve de lâcheté et exposerais encore plus ma faiblesse de caractère.  Et j’ai le regret de rappeler ici ce que j’ai relaté dans le premier article, à savoir que lorsque ma femme a appris que je l’avais trompée, j’ai eu d’abord ce réflexe de la blâmer, ce qui en dit long sur moi-même.  Cette pensée m’a quittée depuis.  Mais je l’ai entretenue pendant un moment.  S’il fallait que nos défauts constituent un motif suffisant pour que notre partenaire nous trompe, alors ma femme aurait trouvé en moi beaucoup plus de motifs pour m’être infidèle que j’aurais pu en trouver en elle.

J’ai expliqué à mon épouse que cet épisode d’infidélité n’avait absolument rien à voir avec elle.  Ce que j’ai cherché, ce n’était pas une femme plus belle ou meilleure qu’elle.  Elle aurait pu être l’incarnation de la perfection physique et morale et j’aurais fait le même choix stupide.  Car ce que j’ai recherché, c’était une émotion.  J’ai été adultère non pas parce que ma femme était inadéquate mais parce que je suis pécheur et que je me suis préféré à elle.  J’ai préféré m’abandonner lâchement à une expérience grisante plutôt que d’honorer notre union et son amour pour moi.  Voilà la seule vérité qui importe.  La bonne nouvelle, c’est que si je suis entièrement responsable de ce qui s’est passé, ça signifie que j’ai le plein pouvoir, par la grâce de Dieu, de changer les choses.  Je ne pourrai pas empêcher d’autres femmes de faire intrusion dans ma vie dans le futur.  Je ne pourrais pas non plus corriger les défauts de la femme que Dieu a placé dans ma vie.  Mais je peux travailler sur mon caractère et apprendre à devenir un homme selon le coeur de Dieu.  Un homme qui ne cédera pas à la première tentation mais qui exercera son autorité spirituelle pour poser des balises et les respecter.  Un homme qui ne cultivera pas un sentiment d’insatisfaction que le diable pourrait ensuite utiliser afin de justifier une aventure extra-conjugale.

8. L’infidélité cause des blessures et des traumatismes profonds et ouvre une large brèche dans la muraille défensive du chrétien

Si vous songez à l’adultère et pensez vous en sortir sans trop de mal, vous n’avez aucune idée de ce que vous racontez.  À moins, bien sûr, que vous n’ayez pas de conscience parce que vous pratiquez le mal depuis longtemps.  L’adultère est une dévastation et j’en serai marqué à vie.  Je me souviens avoir entendu le témoignage d’un chrétien qui avait vécu un épisode d’infidélité et qui, pendant toute l’année qui a suivi, a été malmené par des hauts et des bas continuels, si bien qu’après plusieurs mois, il a dû faire un séjour dans un département de psychiatrie, où on lui a diagnostiqué des troubles mentaux.  Il était pourtant sain d’esprit auparavant.  Mais le traumatisme l’avait tellement secoué psychologiquement qu’il a eu besoin de la grâce de Dieu pour refaire surface et retrouver la paix et l’équilibre.  Même si je sais que je ne passerai pas par le même chemin, je peux très bien comprendre cet homme maintenant.  Depuis des semaines, mon coeur est tenaillé de façon cyclique par une oppression, une douleur qui n’est pas physique mais spirituelle et émotionnelle.

Pour ceux qui bataillent actuellement avec l’adultère, l’infidélité ou alors pour ceux dont le conjoint est infidèle et ne savent pas trop comment gérer cette situation, je vous recommande vivement la série que Jean a écrite à ce sujet. Son témoignage, son introspection vous aidera, je le pense, à comprendre ce qui vous est arrivé et à en sortir.

Soyez bénis!

Aisha

PS : J’ai abrégé ici le texte que Jean a publié sur son blog. Mais vous pouvez trouver la version complète des Huit leçons à propos de l’infidélité en cliquant sur ce lien.

Si votre mariage se trouve menacé à cause de l’adultère, sachez que DIEU PEUT TOUT RESTAURER!!! Ecoutez cette série de vidéos et soyez encouragé(e)!


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Inscrivez-vous sur la mailing list pour n’en manquer aucune ! Pour vous inscrire, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail. Rejoignez-moi sur Facebook, ou sur Twitter, ou sur Youtube ou Google+ !

Voici un exemple de prières à faire si votre mariage passe par des difficultés, pour prier pour votre couple et pour votre conjoint vivant dans l’adultère. Et si vous n’avez pas encore donné votre vie à Jésus, je vous invite à le faire en cliquant sur ce lien. Car c’est en priant EN LUI que l’on possède l’assurance de voir l’exaucement de nos prières.

Partager, c'est aimer.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

2 Commentaires