Divorce Témoignages

Divorcer ou combattre : faire le bon choix

Écrit par Aisha B.

Dieu guérit les foyers en difficultés. Jesus-Christ restaure les couples, les familles brisées. Dieu qui est l’Auteur du mariage et le Père de toutes les familles du monde, sait mieux que personne comment redonner la vie, la saveur, le bonheur à une famille détruite. 

Si un jour on m’avait dit, que je vivrais les événements qui se sont produits dans ma vie de couple en 2006, je ne l’aurais jamais cru ! Et pourtant…

J’ai connu mon mari au lycée. Nous étions d’abord amis avant d’être amoureux ! Il m’a d’abord impressionnée parce qu’il lisait sa bible au lycée, et sa ferveur dans la foi, me rassurait. Il avait l’air d’avoir une relation profonde avec Dieu et d’être bien ancré en lui. De mon côté j’aimais aussi Dieu et j’avais une relation avec lui. Je priais, lisais la bible régulièrement. D’ailleurs nous prenions aussi du temps pour le faire ensemble…

Nous nous sommes mariés, et notre vie de couple était plutôt banale. De l’extérieur beaucoup nous enviaient, on donnait l’impression de s’aimer beaucoup et de savoir discuter.. Mais de l’intérieur, c’était différent, nous menions chacun notre vie séparément en vivant ensemble, et plus ou moins en impliquant l’autre dans ce que nous faisions. Ces habitudes nous convenaient car elles évitaient des conflits (bien qu’en amenant d’autres !) et nous permettaient de conserver une certaine liberté d’action ! Nous sommes tous les deux très engagés dans notre église.

Un jour j’ai découvert que mon mari, essayait de faire des rencontres sur internet. Nous en avons parlé, et puis j’ai pensé que c’était un « dérapage » qu’il en resterait là… A cette même période, nous avons eu la naissance de notre deuxième enfant. Et je reconnais avoir eu du mal à gérer leurs naissances rapprochées, mon attachement à mes enfants. Du coup, j’ai mis mon mari un peu de côté, entre autre sur le plan de la sexualité, je ne cherchais pas à faire de gros efforts… Ainsi, alors que moi je pensais que tout allait bien, mon mari menait une double vie. Il me trompait, il fréquentait les bordels…

Après 7 ans de mariage, le chiffre « fatidique » parait il, j’ai découvert ce qu’il faisait ! Ma vie s’est écroulée, et avec cela mes illusions du  »prince charmant » et de vie heureuse! Je me suis sentie anéantie, trompée, choquée, bouleversée, écoeurée… Ensuite, je me suis vite retrouvée face à un terrible choix ! Choisir la solution la plus facile et radicale, mais qui aurait mis un terme à ce qui pour moi était une belle histoire jusque là, et dans ce cas un gros scandale aurait éclaté au sein de notre famille, nos amis, l’église.. L’autre alternative était de choisir le pardon, choix le plus difficile, mais qui correspondait mieux à ma vision de l’Amour ! J’ai donc fait ce choix, en voulant être à ses côtés pour sortir de cet engrenage de la dépendance au sexe, l’aider à revenir à une vie en harmonie avec Dieu, et l’aimer simplement.

Evidemment c’était difficile à assumer tous les jours, surtout au début, je me suis souvent demandée si mon choix était le bon ! Mais je savais où trouver mes forces, car je m’endormais souvent ma bible serrée contre mon cœur, en priant Dieu de m’aider ! Il l’a fait bien évidemment ! Malgré mes souffrances j’ai eu beaucoup de mal à exprimer ma colère à mon mari, car je voulais surtout rester agréable aux yeux de Dieu. Mais Dieu accepte que l’on se mette en colère ! Une chose pour moi était primordiale : trouver quelqu’un à qui en parler ! Mais mon mari ne partageait pas du tout cet avis évidemment !

A force de persuasion, nous avons pu être suivis par un conseiller conjugal. Ce dernier ne nous a pas donné de solutions toutes faites, mais nous a orienté vers une reconstruction, en nous posant des questions appropriées auxquelles nous ne pouvions répondre qu’en discutant. Il a été pour nous un médiateur, et un réel secours, car même si ses questions n’étaient apparemment pas très difficiles, nous n’arrivions pas à les exprimer de nous même ! Nous avons pu apprendre à construire notre vie de couple, avec cet épisode qui en fait partie à part entière. Mais maintenant nous pouvons en parler sans qu’il ne ranime de la colère ou des souffrances.

Mon mari a décidé de rompre avec ses problèmes de dépendance. Ce choix n’a pas toujours été facile à assumer ; les premiers temps les tentations étaient grandes, aujourd’hui il dit éprouver du dégoût en y pensant… Mais nous sommes conscients que cela reste un « point faible » et restons vigilants !

De mon côté, j’ai dû réapprendre à faire confiance, et doucement, comme l’oiseau qui quitte son nid, j’y suis parvenue ! J’ai aussi pu franchir le pas de l’estime de soi en acceptant que mon mari m’avait trompée parce qu’il avait un problème, et non pas parce que j’étais trop minable ! Notre conseiller m’a encouragée en me disant que je ressemblais à cette femme de Proverbe 31.10 ! Après presque un an d’accompagnement, il nous a dit que maintenant c’était à nous de continuer à poursuivre ce chemin seuls, sans son aide !

Heureusement nous avons des projets communs qui nous rassemblent. Ainsi nous pouvons regarder à ce que nous gagnons à nous aimer plutôt qu’à ce que nous perdons et les plumes laissées dans cette bataille ! Même les couples chrétiens sont amenés à être touchés par les tentations qu’offre notre monde ! Mais par la force que Dieu nous a donnée, nous avons été bénis au travers de ces difficultés et les souffrances engendrées nous ont permis d’avancer !

Nous avons une vie de couple beaucoup plus intéressante, une relation plus forte, les petites tensions paraissent futiles au vu des événements passés, et nous sommes bien motivés à fournir chacun des efforts pour aider notre couple à avancer. Mais le plus beau de tout, c’est que chacun de nous a pu se rapprocher de Dieu et expérimenter tout l’Amour qu’Il peut donner à Ses Enfants ! Aujourd’hui je suis en mesure de lui dire : Merci à toi Seigneur d’avoir permis cette histoire, car tu m’as ouvert les yeux sur tant de choses que je ne voyais pas et surtout j’ai vraiment pu expérimenter ce qu’est la FOI!

Tout ceci n’est pas pour vous dire qu’il faut passer par des difficultés pour arriver à avoir une vie de couple forte et intéressante, mais pour dire que nous pouvons déplacer les montagnes avec l’aide de Dieu ! Bon courage à vous toutes !

Vous aimez nos publications? Abonnez-vous à notre mailing List pour ne manquer aucun article. Pour vous abonner, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail ou aimez notre page Facebook.

Auteur Anonyme

Source : www.topchretien.com.


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Inscrivez-vous sur la mailing list pour n’en manquer aucune ! Pour vous inscrire, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail. Rejoignez-moi sur Facebook, ou sur Twitter, ou sur Youtube ou Google+ !

Partager, c'est aimer.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, web-designer, web-administrateur de blogs de ministres de Dieu, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

Commentaires

  • Puissant témoignage pour la gloire de Notre Seigneur. Je pense que la decision personelle de reconnaitre ses péchés est le premier pas vers la guerison. Malheureusement, ce n’ est pas toujours le cas. Je connais un ami chrétien marié à une femme infidéle qui s’ obstine dans le péché, malgré les prières et jeun de son époux. Que faire dans ce cas?

  • Je crois vivre la même chose que toi mais j’en suis encore au début car je viens de découvrir son infidélité. Je suis mariée à une personne que je croyais chrétienne et nous avons 3 enfants dont le dernier a quelques semaines. Je suis encore amère et je ne sais pas encore comment agir…Ce témoignage m’ouvre les yeux