Sexualité

La vie sexuelle des chrétiens célibataires

Écrit par Aisha B.

Notre foi devrait avoir une influence sur les décisions que nous prenons dans notre vie sexuelle, quant à la personne avec laquelle avoir des relations sexuelles et au moment opportun pour avoir des relations sexuelles. Qu’en pensez-vous? La Bible a beaucoup à dire à ce sujet, mais de toute évidence, beaucoup de chrétiens agissent comme des athées en ce qui concerne leur vie sexuelle.

Je vous partage aujourd’hui l’extrait d’un article du Pasteur Kenny Luck, sur le sujet. Ca pourrait aider quelqu’un. Bonne lecture!

Vie sexuelle chez les chrétiens célibataires

Les rencontres en ligne se développent de plus en plus dans le monde chrétien. Le paysage du sexe, de l’amour et des fréquentations avant le mariage se déplace progressivement dans une direction plutôt “libérale” chez les chrétiens. Hommes comme femmes aujourd’hui, à tous les âges et de la démographie chrétienne, ont tendance à séparer leur foi de leur vie sexuelle.

Alors que la plupart des chrétiens célibataires sur des sites de rencontres chrétiens recherchent des personnes qui prient et fréquentent régulièrement une assemblée chrétienne, une dichotomie troublante et déroutante survient lorsque la question du sexe avant le mariage se présente. Plus précisément, les chrétiens célibataires entrent une sorte de brouillard sexuel.

Ce brouillard crée un nuage qui masque la réalité qu’une identité enracinée en Christ devrait se manifester dans une vie sexuelle intelligente et pleine d’espérance, fondée sur les promesses de Dieu. Cette réalité est remplacée par la peur et des choix orgueilleux basés d’autres promesses auxquelles ils croient plus.

Dans une étude récente menée par ChristianMingle.com, un site de rencontre chrétien américain, la question suivante a été posée à des célibataires chrétiens âgés de 18 à 59 ans : ” Auriez-vous des rapports sexuels avant le mariage? ” La réponse? Soixante-trois pour cent des répondants célibataires chrétiens indiqué ” oui “.

9 célibataires sur dix qui se disent chrétiens sont des athées sexuels

Il est tout à fait honnête de dire que près de neuf célibataires sur dix qui se disent chrétiens sont, dans la pratique, des athées sexuels. En d’autres termes, Dieu n’a rien à leur dire à ce sujet sur les conséquences ou, tout au moins, quelque chose d’assez significatif pour les dissuader de suivre leur propre ligne de conduite. C’est l’oxymore ultime! Une personne qui croit dans un Dieu Sage, Souverain et Aimant qui l’a créé et a créé toutes choses, et croit aussi simultanément, que ce même Dieu ne doit pas, ne peut pas ou ne veut pas leur apporter un éclairage dans leur pensée ou leur vie sexuelle. Cela me rappelle de ces fameuses lettres rouges dans l’Evangile de Luc où Jésus dit: ” Pourquoi m’appelez-vous Seigneur, Seigneur et ne faites-vous pas ce que je dis? ” (Luc 6:46, LSG). Il y a une déconnexion entre l’identité et l’activité.

Notre vie en Dieu et pour Dieu reflète notre vision réelle de Dieu.

La vérité est que si celui/celle que vous fréquentez est sexuellement indiscipliné(e) avant le mariage et prêt(e) à compromettre ses convictions chrétiennes avant le mariage, une bague de mariage ne ​​le/la rendra pas plus discipliné(e) après le mariage.

Cet article est un extrait d’un post du pasteur Kenny Luck. Traduit de l’anglais par Aisha. Le pasteur Kenny Luck est fondateur de Every Man Ministries, un ministère des hommes de grande envergure aux Etats-Unis. Il est auteur de plusieurs livres.


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Inscrivez-vous sur la mailing list pour n’en manquer aucune ! Pour vous inscrire, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail. Rejoignez-moi sur Facebook, ou sur Twitter, ou sur Youtube ou Google+ !

Partager, c'est aimer.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

Commentaires

  • Je n’arrive pas à croire que Dieu interdit formellement aux célibataires d’avoir une vie sexuelle en dehors du mariage.
    D’abord parce que ce n’est pas écrit, premier mensonge. La Bible est toujours très précise sur les péchés, mais ne dit nulle part que les relations sexuelles entre célibataire adultes et consentants sont un péché.

    Ensuite faire l’amour avec la personne qu’on aime ce n’est pas de la débauche. La débauche c’est ce qu’il se passe avec une prostituée et son client. Mais la relation amoureuse n’est pas comparable à de la prostitution.
    le sexe dans la relation amoureuse permet d’exprimer son amour et sa tendresse exactement comme Dieu l’a prévu pour les humains quand ils s’aiment. Le mariage ne fait qu’officialiser la légalité de cette relation. Ce n’est pas un ticket de permission au sexe. le mariage c’est l’union de deux vies.

    Enfin, je trouve cruel d’imposer aux hommes et aux femmes qui n’ont pas la chance d’être marié la double peine d’une vie de chasteté et de frustrations subies, parce qu’ils ne les ont pas choisies, et qu’elles les font souffrir dans leur coeur, leur corps et leur âme.

    les gens mariés peuvent avoir une vie sexuelle épanouie sans que personne ne vienne mettre son nez dans leurs affaires. et c’est ceux là qui donnent des leçons de chasteté aux célibataire qui souffrent dans leur solitude en leur affirmant que c’est ce que Dieu veut pour eux, et qu’il va les condamner à l’enfer si ils cèdent à la tentation de la chair. Quel mensonge ignoble!!

    Les besoins légitimes de sexualité sont considérés comme des tentations qu’ils doivent combattre. On leur dit qu’ils doivent lutter contre les désirs de la chair, se contenter de la présence de Dieu qui doit être pour eux toute suffisante.
    Bizarre que la présence de Dieu ne soit pas toute suffisante pour ceux qui ont la chance d’être mariés.
    Les besoins ne sont pas des tentations. Si j’ai faim, c’est parce que j’ai le besoin légitime de manger, ce n’est pas une tentation. Il est légitime de pouvoir satisfaire ses besoins physiologique, que ce soit la faim, le sommeil, la soif et la sexualité qui est un facteur d’équilibre psychologique et affectif.

    Pourquoi ces chrétiens donneurs de leçon ne parlent jamais des troubles physiques et affectifs, des douleurs, de la souffrance, de la dépressions, du chagrin, de la honte et du mal être des célibataires qui sont abusivement et mensongèrement privés de sexualité?

    Comment peut-on être aussi cruel avec des gens qui souffrent déjà de solitude, pour ne pas dire rejet et d’abandon? c’est ceux qui n’ont rien qui doivent encore renoncer et sacrifier cet aspect légitime de leur vie? C’est cruel et méchant.

    Est-ce que Dieu vraiment condamne chez les uns ce qu’il béni chez les autres, uniquement parce que les premiers n’ont pas la chance d’être mariés ce qui est déjà une source de souffrance pour eux?
    Que c’est triste de dire ça, c’est un mensonge parce que je ne l’ai lu nulle part dans la Bible.

    je lis ici et là que si un célibataire cède à la tentation du sexe en dehors du mariage, cela signifie qu’il ne pourra pas résister à la tentation de l’infidélité quand il sera marié. Mais c’est un énorme mensonge de dire ça.
    Déjà le célibataire vit seul, il n’a pas de satisfaction sexuelle, ni affective.
    Alors que celui qui est marié à tout cela à disposition dans son couple. Comment peut-on comparer les besoins légitimes du célibataire qui souffre dans sa chair et dans son coeur avec la tentation de l’infidèle qui fait un caprice? cela n’a rien à voir; ça ne se compare pas, celui qui est marié ne souffre pas de solitude ni d’aucun manque.

    je trouve ça triste et injuste. Cruel et mensonger.
    Mais Dieu n’est ni injuste, ni cruel, ni menteur.