Divorce

Divorce et remariage : Que dit la Bible?

Écrit par Aisha B.

Voici une question qui revient assez régulièrement :  “Je n’aime plus mon conjoint. Puis-je divorcer et me remarier?”

Regardons premièrement ce que la Bible dit au sujet du divorce.

1) Dieu hait le divorce et voudrait que vous restiez marié(e)!

Malachie 2:16  (PDV) En effet, voici ce que dit le SEIGNEUR, Dieu d’Israël : « Si quelqu’un renvoie sa femme parce qu’il la déteste, il est coupable de violence. » C’est le SEIGNEUR de l’univers qui parle. Faites donc attention à vous–mêmes ! Ne trahissez pas vos promesses !

Marc 10:9  Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint.

2) Si votre conjoint est incroyant et consent à rester avec vous – Alors restez mariés.

Nous sommes bien ici dans le cas de personnes toutes les deux inconverties au départ dont l’un des conjoints se convertit après le mariage. — Pour ceux qui ne sont pas encore mariés : N’épousez pas un(e) incroyant(e) avec l’idée du divorce au cas où ça n’irait pas dans le mariage!

1 Corinthiens 7:12-13  Pour les autres couples, je n’ai pas d’indication expresse de la part du Seigneur, mais je leur donne mon avis : si un frère chrétien est lié à une femme non–croyante qui consente à rester avec lui, qu’il ne divorce pas.  De même, si une femme a un mari non–croyant qui consente à habiter avec elle, qu’elle ne se sépare pas de son mari.

3) Si votre conjoint incroyant préfère se séparer, laissez-le (la) aller.

Dieu veut la restauration et la réconciliation dans tout mariage mais vous ne pouvez avoir aucun contrôle sur votre conjoint. Dieu a donné à chacun le libre arbitre. De ce fait, vous ne pouvez le/la forcer à vouloir la restauration de votre relation. Laissez-le (la) partir et soyez rempli(e) de la paix de Dieu!

1 Corinthiens 7 : 15 Mais si le conjoint non–croyant est déterminé à demander la séparation, eh bien ! qu’il s’en aille ; dans ce cas, ni le frère, ni la soeur ne sont liés : Dieu vous a appelés à vivre dans la paix.

4) Le divorce est permis si votre conjoint a commis un adultère.

Le divorce est permis dans ce cas, mais pas obligatoire, en particulier lorsque le conjoint adultère est repentant! Le pardon et la restauration sont possibles. De nombreux couples ayant vécu cette situation témoignent aujourd’hui de l’oeuvre de restauration de Dieu dans leur relation. Dieu fait grâce à ceux qui en ont besoin et qui la lui demandent!

Matthieu 19:9  Mais je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour infidélité, et qui en épouse une autre, commet un adultère.

1 Corinthiens 7:10 Quant aux personnes mariées, voici ce que j’ordonne –– ou plutôt, ce que le Seigneur lui–même leur commande : que la femme ne se sépare pas de son mari. Au cas où elle en serait séparée, qu’elle reste sans se remarier ou qu’elle se réconcilie avec son mari. Le mari, de son côté, ne doit pas divorcer d’avec sa femme.

Restez marié(e)! Vous serez en dehors de la volonté de Dieu pour votre vie et vous manquerez Ses bénédictions si vous choisissez votre propre chemin. Ne pas faites pas les choses à votre tête mais obéissez à la Parole de Dieu. A l’obéissance toujours s’attache une récompense.

Peut-être avez-vous des difficultés dans votre mariage? Dieu connaît votre cœur, et voit vos blessures. Il est avec vous et Il est Celui qui restaure et qui sauve. Soyez patient(e) et fidèle.

Restez connecté(e) à ce blog pour plus d’encouragements et des conseils pour votre mariage.

Que votre vie soit dédiée au Maître,


Partager, c'est aimer.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

Commentaires

  • Merci pour tes conseils ma chérie, tu ne peux pas savoir combien ça m’aide dans mon couple. soit bénis
    J’ai eu à quitter mon foyer pour rentrer chez nous parce que mon époux était devenu très violent. Grâce à Dieu les pasteurs se sont penchés sur mon cas et aujourd’hui je vis en couple et ça va.

  • bonjour, je ne partage pas la reference que vous avez pris pour le marriage qui se trouve dans Malachie 2:16, ici il est question de marriage avec les femmes etrangeres c;est ce que dit le titre du chapitre 2. Cependant, je ne nie pas que c’est quelque chose de sacre surtout qu’il a une portee escatologique mais DIEU n’est pas injuste ni sans froid ni loi des qu’il est question d’une ordonance, il tient compte de beaucoup de parametres quand il agit et ceci meme quand il nous punit, ceci dit, une femme ou un home qui dit ne plus en tenir dans son foyer a cause d’ine situation impossible a vivre, je ne crois pas que DIEU va lui dire debrouilles toi tout seul, que tu meurs ou vis c’est ton probleme et Malheur a toi si tu divorces. parce que voyez vous pour moi le divorce existe bien avant que la personne l’ait declare, dire vouloir le faire ou le faire c’est un acte visible pour nous autres qui ne lis pas au Coeur mais celui qui connait les coeurs a deja tout vu,et c’est sur qu’il a ete la avec cette personne pendant toute l’agonie, ne ouvant plus rienfaire d’autres la personne s’exprime ou agis, et cela ne veut pas dire non plus que DIEU ne peut rien faire non non mais n’oubliez pas qu’il ne nous forcera jamais, il respecte notre volonte surtout celui qui est incredule ou orgeuilleux, il ne laisse pas une brin de chance a DIEU pour l’aider alors face a un tel mari ou une telle femme, Dieu ne saurait agir. bienque je sais qu’il va s’y prendre autrement pour aider cette famille. Est ce pourquoi on sait voir que la personne qui refuse de changer subit un accident, ou handicapé, ou meurt. Il agit selon sa sagesse car lui seul sait tres bien quoi faire.

  • Par sacré, j’entends “précieux, mis à part, considéré”. Je ne voyais absolument pas les choses dans le sens religieux. Dans le Larousse, le mot sacré veut dire entre autres : ” à qui/quoi l’on doit un respect absolu, qui s’impose par sa valeur…”

    Hébreux 13:4 Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères.

    Le mot traduit par “honoré” ici c’est en fait le mot “timios” qui signifie : ” d’un grand prix, précieux, tenu en honneur, estimé, particulièrement cher “.

    Le mariage ne signifie plus grand chose dans ce monde : il est considéré la plupart du temps comme un contrat entre deux individus, qui peut être rompu à n’importe quel moment, dès que l’on est insatisfait.

    Mais aux yeux du Créateur de cette institution, Dieu, le mariage est une alliance sacrée, c’est-à-dire une alliance à laquelle l’on doit un respect absolu.

    Le mariage a une haute valeur à cause du mystère plus grand qu’il représente. Pour nous, enfants de Dieu, Il n’est pas à prendre à la légère comme le font ceux qui ne connaissent pas Dieu.

  • Bonjour Siesha,

    La sacralisation du mariage (rendre un mariage sacré) a été inventé en 1215 par le catholicisme romain pour des questions de pouvoir. A ces époques, les rois mariaient leurs enfants avec les enfants d’autres rois. Ils se mariaient souvent avec une fille de chaque grand roi des alentour afin de maintenir la paix (comme le faisaient tous les rois, par exemple dans la Bible Salomon avait marié la fille de pharaon qui est toujours citée en premier car la fille du plus grand royaume ‘concurrent’)

    A force de se marier entre rois, après quelques générations, ils étaient tous plus ou moins cousin et surtout leur territoire et donc leur richesse et pouvoir était ENORME. (je continue plus tard, mais dans la Bible le mariage n’est pas une alliance sacrée)

  • Comme Malachie 2:16 est traduit de façon tellement différente, voir une fois les mots qui sont réellement dans la langue d’origine peuvent nous aider à y voir plus clair.

    J’aime bien cette encyclopédie-ci, car il y a les explications de plusieurs enseignants pour chaque verset et chaque mot. Mais c’est en anglais.
    Le dictionnaire
    http://biblehub.com/text/malachi/2-16.htm
    Les explications des enseignants suivants : Barnes • Benson • BI • Calvin • Cambridge • Clarke • Darby • Expositor’s • Exp Dct • GSB • Gill • Gray • Guzik • Hastings • Homiletics • JFB • KD • KJT • Lange • MacLaren • MHC • MHCW • Poole • Pulpit • Sermon • SCO • TTB • WES • TSK
    http://biblehub.com/commentaries/malachi/2-16.htm

    En français, il y a la concordance strong ici, c’est déjà un début.
    http://www.enseignemoi.com/bible/malachie-2-16-LSG-strong.html#16

  • Bonsoir,
    Il est impossible de prendre un verset tout seul pour en faire une doctrine.

    Pour Malachie par exemple, en prenant le chapitre en entier, on voit au verset 1 que cette exhortation s’adresse aux prêtres (= sacrificateurs) qui se sont mis à sacrifier aux dieux étrangers.

    L’ensemble de Malachie s’adresse au peuple hébreu, à Israel (en entier) qui a trompé Dieu et à Juda (en entier) sa perfide soeur qui a commis un adultère avec la pierre et le bois.

    Plusieurs versions de verset de Malachie :
    http://djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/?Livre=39&Chap=2&Vers=16

    En Jérémie par exemple, on voit bien aussi, que Juda et Israel sont les fiancées de Dieu et qu’elles ont trompé Dieu en tant que peuple entier. (Extrait de son livre : Va, et crie aux oreilles de Jérusalem: Ainsi parle l’Eternel: Je me souviens de ton amour lorsque tu étais jeune, De ton affection lorsque tu étais fiancée, Quand tu me suivais au désert, Dans une terre inculte. Israël était consacré à l’Eternel(…) (le peuple de Dieu à la sortie du desert) Mais vous êtes venus, et vous avez souillé mon pays, Et vous avez fait de mon héritage une abomination. Les sacrificateurs n’ont pas dit: Où est l’Eternel? Les dépositaires de la loi ne m’ont pas connu, Les pasteurs m’ont été infidèles, Les prophètes ont prophétisé par Baal, Et sont allés après ceux qui ne sont d’aucun secours. C’est pourquoi je veux encore contester avec vous, dit l’Eternel, Je veux contester avec les enfants de vos enfants.(…) Cela ne t’arrive-t-il pas Parce que tu as abandonné l’Eternel, ton Dieu, Lorsqu’il te dirigeait dans la bonne voie? . Et maintenant, qu’as-tu à faire d’aller en Egypte, Pour boire l’eau du Nil? Qu’as-tu à faire d’aller en Assyrie, Pour boire l’eau du fleuve? Ta méchanceté te châtiera, et ton infidélité te punira, Tu sauras et tu verras que c’est une chose mauvaise et amère D’abandonner l’Eternel, ton Dieu, )

    On ne peut pas sortir un verset d’un des livres de la Bible sans avoir étudier le livre en entier pour en comprendre le contexte et la globalité . Car en faisant cela, on cherche le verset qui correspond à notre idée. Alors qu’en lisant le livre en entier on découvre ce que La Bible dit réellement.

    En prenant chaque passage de la bible sur le divorce et la répudiation, entre un homme et une femme (et non pas entre Dieu et son peuple) on découvre dans la Loi de la première alliance que Moise a donné deux lois :
    – une aux hommes qui pouvaient quitter leur épouse si ‘elle ne leur convenait plus’
    – une aux femmes qui pouvaient quitter leur époux si ce deriner ne prenait plus soin d’elle.

    Jésus lorsqu’il répondra aux pharisiens venus l’interroger : pouvons-nous répudier notre femme pour n’importe quel motif, dira : sauf pour ‘infidélité’. L’infidélité est là aussi envers Dieu.

    C’est à dire servir des dieux étrangers. Ce que Jésus reprendra dans son sermon sur la montagne et dira aussi : celui qui se remarie commet un adultère envers sa première épouse (se passage n’est pas toutes les traductions).

    Jésus avait vu trop de femmes abandonnées, crevant de faim, et voyant les enseignements des pharisiens de l’époque. Hillel surtout disait à tous les hommes, si vous voyez une femme plus jeune et plus jolie, vous pouvez répudier votre femme, Jésus se fâchera très fort avec les pharisiens qui jetaient leur femme à la rue. Comme à son habitude, Jésus prendra soin des plus faibles. Schemaïa, un autre enseignant pharisien était déjà plus sage et enseignait qu’il fallait une raison valable pour répudier son épouse.

    Par contre, dans la pratique, lorsque Jésus croisa une femme ‘divorcée-multiple’, il lui donne le même enseignement qu’à Nicodème, homme, pharisien, etc. Il ne fit aucune reproche à la samaritaine et il lui a même révélé qu’il était le Messie, ce qu’il ne disait à personne à ce moment là. Même à Nicodème, Jésus ne le dira pas. En étudiant à nouveau le livre de Jean en entier et en suivant, sans prendre ‘un verset’ sorti de son contexte, on découvre le regard que Jésus avait sur les divorcés-remariés multiples.

    Il y a encore d’autres passages de la Bible à prendre en considération pour ce sujet du divorce. En étudiant le sujet en entier, en prenant dans chacune des alliances la Loi et la ‘mis en pratique’, on commence de partir de la pensée de Dieu à se sujet, sans faire dire à la Bible ce que nous en pensons nous ! 🙂

    • Bonjour Bereenne Attitude,
      Merci de ton commentaire et pour les différences pistes de réflexion.
      Le mariage est une alliance sacrée. Dieu n’a pas institué le mariage pour qu’il soit brisé car c’est l’image d’une alliance bien plus profonde qui ne sera jamais brisée : celle de Christ avec son Eglise. J’ai une ferme assurance dans le fait que Dieu a une solution pour tout mariage qui connaît des difficultés car Il connaît nos imperfections…Dieu veut restaurer de nombreux foyers dans notre génération.
      Cela dit, à l’image de ce que Christ nous a montré (avec la femme samaritaine), Il est toujours prêt à nous accueillir malgré nos erreurs…Il ne rejette personne.
      Que la paix de Christ soit notre partage!

  • mon mari regarde la porno et je me sens trahi. oour moi cest comme commettre un adultere.Ca fait plusieres années que ca dure et ilva continué meme en sachant queca me blesse.Je veux me séparer.

    • Bonjour Jeanne,
      Dieu connaît votre cœur, et voit vos blessures. Il est près de ceux qui sont accablés et souffrent, pour les secourir. Ce Dieu qui a institué le mariage possède des solutions à tous les problèmes qui peuvent arriver dans le mariage. Il est Dieu!
      Ne prenez pas de décision sur la base de vos sentiments ou émotions mais prenez du temps, en particulier dans la présence de Dieu. C’est étonnant comment des problèmes très complexes à nos yeux peuvent être simples à résoudre une fois qu’Il nous en donne l’éclairage!
      Que sa grâce et sa paix soit votre partage!

      N’hésitez pas à m’écrire, si vous en ressentez le besoin, à moncouple.mesrelations@gmail.com

      Siesha

  • SEIGNEUR !!! que faire?? je suis sur que c’est ce que se demande cette femme. En effet face une telle situation seul DIEU peut lui repondre, mais ce sera quoi cette reponse, c’est la une autre histoire.

    Merci

  • je vous remercie infiniment pour vos precieux conseils, franchement, j’etais debordee mais vos conseils m’aident a remonter la pente il reste mon mari a beaucoup plus reagir, j’ai la foi qu’il se remettra de ses faux pas. Encore merci. DIEU VOUS BENISSE

    • Que le seigneur vous fortifie Magly et vous communique Lui-même stratégies, solutions pour vous sortir de cette situation…Restez connectée à Lui dans la prière et Il vous parlera…Courage!

  • Merci pour ces commentaires et les exhortations. Elles sont enrichissantes et nous fortifient. Cependant il y a tellement de cas difficiles à traiter. un homme marié, qui prie et jeûne et va régulièrement à l’église qui refuse d’avoir des relations sexuelles avec sa femme mais qui préfère se masturber dans l’ombre, mais qui prétend être enfant de Dieu. il n’a aucun désir pour sa femme et ne prend pas soin de sa famille. il a un emploi mais ne s’occupe pas de sa famille. et il ne reconnaît pas son refus de rapports sexuels. Comment un mariage comme celui là peut il réussir? Ou alors c’est mieux pour la femme de ne pas divorcer mais de vivre toute sa vie dans la dépression?
    Merci pour vos réponses

    • Bonjour Lydie,
      C’est effectivement une situation très difficile. Le couple concerné par la situation a-t-il pu en parler avec les pasteurs responsables de l’Eglise que fréquente le mari ou éventuellement avec des conseillers conjugaux?