Divorce Paroles de Grâce

8 mensonges qui détruisent le mariage (1/4)

Écrit par Aisha B.

Supposez que vous rencontriez, juste avant qu’ils se marient, un couple fiancé depuis quelques semaines. Avec excitation, ils vous décrivent comment ils se sont rencontrés et comment leur relation s’est construite. Le futur mari vous raconte alors fièrement comment il a préparé une parfaite soirée romantique pour les fiançailles, etc. Puis, ils vous surprennent en vous disant : « Nous voulons nous marier et avoir des enfants. Au départ, nous ressentirons beaucoup d’amour l’un pour l’autre. Puis nous allons nous disputer et nous haïr l’un l’autre. Dans quelques années, nous envisageons de divorcer… ».

En réalité, personne ne s’engage dans le mariage avec la ferme intention de divorcer. Pourtant, on observe un taux de divorce alarmant. La proportion de divorce dans le milieu chrétien est équivalente à celle dans la population générale, aux Etats-Unis en tout cas. Beaucoup de chrétiens aujourd’hui ont soit expérimenté le divorce ou alors ressenti la peine d’un parent ou d’un proche qui a divorcé. Cependant, malgré que le divorce soit aussi fréquent, je reste convaincue que dans la plupart des cas, il pourrait être évité.

Toute mauvaise habitude commence par le fait de croire un mensonge. Certaines idées sont largement répandues dans notre société actuelle et peuvent très rapidement détruire un mariage.  Voici les 2 premiers mensonges :

Mensonge n°1 : « Mon bonheur est la chose la plus importante dans mon mariage »

De nombreuses personnes justifient leur choix de divorcer en disant : « Je dois le faire car Dieu veut que je sois heureux/heureuse. » Mais, aucun verset de la Bible n’indique que l’objectif premier du mariage soit le bonheur des conjoints.

Pourquoi le mariage a-t-il été institué par Dieu au moment de la fondation du monde ? Dieu a mis en place cette institution en réponse à un besoin qu’a exprimé Adam. Adam ne recherchait pas le bonheur. Il avait besoin d’une aide qui lui soit semblable (le mot hébreu utilisé pour aide, signifie également secours).

Genèse 2/20  Et l’homme donna des noms à tout le bétail, et aux oiseaux des cieux, et à toutes les bêtes des champs. Mais pour Adam, il ne trouva pas d’aide qui lui correspondît.

De la Genèse à l’Apocalypse, la Bible révèle plusieurs clés pour connaître le vrai bonheur. Le mariage n’en fait pas partie. Le mariage procure le bonheur, mais le bonheur n’est la chose la plus importante dans le mariage. La Bible nous révèle ce qu’il y a de plus important pour un mariage : accomplir les desseins pour lequel il est a été institué. L’objectif et les principes du mariage sont explicités de façon très claire dans Ephésiens 5/20-33. A travers le mariage, le mari et son épouse sont appelés à refléter la relation qui existe en le Christ et Son Eglise.

Nous avons été créés pour rendre la gloire de Dieu célèbre sur la terre, pour vivre en communion avec lui, dans l’obéissance, l’humilité et l’adoration. C’est en accomplissant ces objectifs que l’on est véritablement comblé et que l’on expérimente le vrai bonheur. Tous les couples expérimentent tristesse, conflits et difficultés. Mais c’est possible d’expérimenter le vrai bonheur en se focalisant sur les objectifs divins pour nos vies et sur sa gloire plutôt que sur notre bonheur individuel.

Mensonge n°2 : « Si je n’aime plus mon conjoint alors il me faut divorcer »

Parce qu’il est possible, dans nos langues courantes, de dire : « j’aime ma voiture », « j’aime le chocolat », « j’aime danser », beaucoup assimilent l’amour au plaisir, à une émotion, à un sentiment que procure quelqu’un ou quelque chose. L’amour véritable n’est pas un sentiment. L’amour véritable n’est pas une émotion. L’amour véritable est un choix. C’est tout simplement une décision quotidienne.

Souvent, lorsque quelqu’un dit : « je n’aime plus mon conjoint », il/elle est en fait entrain de dire : « je ne suis plus attiré(e) par ce qui m’attirait et provoquait des sensations au-dedans de moi auparavant», « je ne suis plus attiré par son corps » « je ne ressens plus des émotions lorsque je le/la vois», etc. Ça, c’est l’amour tel que l’Homme le définit.

Mais la perte de cet amour « humain » peut nous apprendre comment accéder à un amour beaucoup plus profond – l’amour véritable de Dieu Lui-même. Cet amour-là est patient, il se donne lui-même. Cet amour n’est pas égocentrique ou égoïste mais il se soucie des besoins de l’autre. Cet amour pardonne tout, supporte tout. Cet amour n’a jamais de fin (1 Co 13). Cet amour peut même prendre soin de ses ennemis. Lorsque l’amour « humain » vient à mourir au sein d’un couple, alors ce couple entre dans l’une des plus passionnantes aventures de son existence : Apprendre comment s’aimer l’un l’autre avec l’amour de Dieu. Romains 5/5 nous dit que cet amour a justement été déversé dans nos cœurs par le Saint-Esprit.

Aisha

Vidéos du Blog sur Youtube :

Cliquez ici pour accéder aux autres vidéos Youtube du Blog

Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Inscrivez-vous sur la mailing list pour n’en manquer aucune ! Pour vous inscrire, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail. Rejoignez-moi sur Facebook, ou sur Twitter, ou sur Youtube ou Google+ ! Contact : moncouple.mesrelations@gmail.com

Partager, c'est aimer.
  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Partages

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

Commentaires